Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Partagez | .
 

 La véritable menace pour les pays émergents...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: La véritable menace pour les pays émergents...   Jeu 11 Déc - 17:49

La véritable menace pour les pays émergents...

Dans sa revue trimestrielle, la Banque des Règlements Internationaux,
suggère que la domination du dollar constitue une véritable menace pour les pays émergents...



~ BIS Quarterly Review, December 2014 ~

La hausse du cours du dollar affecte en effet les pays qui se sont largement endettés dans cette monnaie, ce qui pourrait déclencher un véritable désastre sur les marchés financiers internationaux, et avoir en retour « un impact profond sur l’économie mondiale ». Les transactions transfrontalières en dollars ont triplé au cours de la dernière décennie pour atteindre 9 000 milliards de dollars, dont 7 000 exécutées hors des Etats-Unis, indique la BIS, aussi surnommée la banque des banques centrales. Dans les pays émergents, les entreprises se sont endettées à hauteur de 2 600 milliards de dollars dans cette devise. En outre, des Etats souverains se sont aussi endettés en dollars : la Chine, le Japon, le Royaume-Uni, et la Russie, parmi d’autres. La hausse de la parité du dollar menace donc toutes les économies avec une monnaie plus faible, une situation qui n’est pas sans évoquer ce qui s’est passé en Amérique Latine dans les années 1980, ou en Asie dans les années 1990.


~ Bank for International Settlements sounds alarm over dollar (Claire Jones & Sam Fleming, FT) ~

De plus en plus de pays prennent des mesures pour réduire leur dépendance au dollar, réduire les emprunts à l’étranger, et mettre en place des réserves tampons auprès de leur banque centrale pour éviter une répétition de ces désastres. Mais la BIS a également constaté que, bien que le PIB des Etats-Unis ne représente plus qu’à peine un quart du PIB mondial, les réserves mondiales en dollars détenues à l’étranger ont à peine été réduites, et représentent encore aujourd’hui près des deux tiers (61%) des réserves mondiales, contre 66% en 1978. Comment expliquer cet écart ? La banque explique que le montant de réserves en dollars qu’un pays décide de constituer est directement lié au poids de la devise par rapport au dollar, ce que les économistes de la BIS ont appelé le « poids de la zone dollar ».



Nessim Ait-Kacimi a écrit:

(...) Le billet vert a toujours représenté plus de 60 % des réserves de change, le matelas de sécurité, des banques centrales, selon l’étude. Un témoignage de leur confiance dans son rôle de réserve de valeur mais pas seulement. Ce rang, le dollar l’a tenu depuis près de quarante ans et ce, malgré la baisse régulière du poids des Etats-Unis dans l’économie mondiale. Les banques centrales, notamment des pays émergents, choisiront d’autant plus naturellement d’investir leurs réserves de change en dollar que leur propre monnaie est liée étroitement au billet vert. Si la corrélation de leurs monnaies avec le billet vert diminue, ces banques centrales seront tentées de s’en détourner pour investir sur d’autres grandes monnaies. (...)

~ La toute-puissance du dollar menace les émergents (Les Echos) ~

Les banques centrales des pays dont le cours de la monnaie est très stable par rapport au cours du dollar peuvent décider de stabiliser la valeur de leurs réserves de change en monnaie locale en constituant des réserves en dollars. Les économistes ont déterminé que le PIB de ces pays, qu’ils appellent « zone dollar », combiné avec celui des Etats-Unis, représente 50 à 60% du PIB mondial, et correspond donc à peu près à la proportion des réserves mondiales en dollars.

Les pays d’Amérique Latine, en particulier le Pérou et l’Uruguay, font partie de ces pays qui détiennent d’importantes réserves en dollars. En Europe, la plupart des banques centrales détiennent des réserves plus modestes en dollars. La Russie est particulièrement affectée par la hausse du cours du dollar. Depuis le début de cette année, le rouble a perdu plus de 40% par rapport au billet vert. Or, la majeure partie des 715 milliards de dette de la Russie est exprimée en dollars.

Mylène Vandecasteele

Source de l'article :
La BRI tire la sonnette d'alarme: la hausse du dollar menace la montagne de dettes internationales (L'Express.be) via Les Moutons Enragés

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

La véritable menace pour les pays émergents...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» WikiLeaks décrété « menace pour l'armée » par le Pentagone
» menace pour les lemmings
» L'extradition
» Moise Katumbi comme “président”, peut-il offrir un budget annuel de + de $200 milliards USD à la RDC?
» Les élus du pays d’Auge pour faire rouvrir la bretelle de l’autoroute vers Lisieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Les Institutions Financières :: La Banque des Réglements Internationaux-