Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 L’inquiétante réalité sur les vaccins : Sont-ils fiables?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: L’inquiétante réalité sur les vaccins : Sont-ils fiables?   Mar 10 Sep - 11:01

L’inquiétante réalité sur les vaccins : Sont-ils fiables?

À la suite de l’apparition d’effets secondaires chez certaines personnes, tels l’autisme ou la sclérose en plaques, doit-on remettre en question les politiques actuelles de vaccination à grande échelle? Alors que de nombreux spécialistes reconnus sonnent l’alarme, les autorités de santé publique et les compagnies pharmaceutiques continuent de faire la sourde oreille..



Si l’on se fie à l’industrie qui la promeut, la vaccination serait étayée par une science solide comme le roc, certifiant sa totale innocuité et grande efficacité. Seulement, ces croyances ne reposent sur aucun fait scientifique réel, et comptent plutôt sur une mythologie vaccinale tenace, dont la propagande est faite par l’industrie du vaccin, des médecins et même les gouvernements qui garantissent les risques vaccinaux. International Medical Conseil on Vaccination a publié un rapport révolutionnaire signé par plus de 80 médecins de famille, chirurgiens spécialistes du cerveau et professeurs de pathologie, de chimie et d'immunologie. Ce rapport signé dit que les vaccins présentent un risque grave d’atteinte à la santé des enfants, et qu’aucune science véritable n’étaye la « mythologie vaccinale » prétendant que les vaccins seraient, d’une façon ou d’une autre, bons pour les enfants.


Si vous avez des enfants, vous êtes plus que probablement déjà au courant des « Calendriers de vaccination » des centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), qui recommandent aujourd'hui un stupéfiant lot de 29 vaccins à donner entre la naissance et six ans, y compris les vaccins annuels contre la grippe, ainsi qu'entre cinq et seize autres vaccins entre 7 et 18 ans. Mais un récent rapport d'enquête, rédigé par le Dr Lucija Tomljenovic, dévoile plus de 30 ans de documents cachés du gouvernement qui décrivent ces calendriers de vaccination comme un canular complet, sans parler du mensonge des vaccins eux-mêmes pour assurer une réelle protection contre les maladies. Bien que son étude se concentre principalement sur les dissimulations du système de santé britannique élaboré concernant la triste vérité de son propre programme de vaccination national, les principes de conclusions de l'étude s'appliquent toujours aux calendriers de vaccination en général, qui sont généralement conçus dans le but de servir les intérêts des entreprises plutôt que la santé publique. Il s'avère que les autorités gouvernementales, qui tentent actuellement de satisfaire les objectifs privés de l'industrie du vaccin, ont délibérément dissimulé aux parents des informations pertinentes sur les dangers et l'inefficacité des vaccins afin de maintenir un taux élevé d'acceptation de la vaccination. Et dans le processus, ils ont risqué des effets secondaires graves et des décès pour des millions d'enfants.


Cacher la vérité et dissimuler les données pour encourager l'acquiescement aux vaccins

Grâce à plusieurs demandes par la loi sur la liberté des informations, le Dr Tomljenovic a pu obtenir les transcriptions de séances privées qui ont eu lieu depuis des années entre le Comité mixte sur les vaccins et la vaccination (JCVI en anglais), un soi-disant « comité consultatif d'experts indépendants » qui fait des recommandations au gouvernement sur la politique vaccinale, et divers ministres britanniques de la santé. Et après s'être penchée sur cette pléthore d'informations préalablement voilée au public, le Dr Tomljenovic a fait des découvertes dérangeantes.
Dr Tomljenovic a écrit:

« Le JCVI a déployé des efforts continus pour refuser des données critiques sur les réactions indésirables graves et les contre-indications à la vaccination aux parents et aux professionnels de la santé afin d'atteindre les taux de vaccination généraux qu'ils jugeaient être nécessaires pour l'immunisation du troupeau, concept qui ... ne repose pas sur des preuves scientifiques solides »

« Les documents officiels obtenus par le ministère britannique de la Santé et le JCVI révèlent que les autorités sanitaires britanniques se sont engagés dans cette pratique depuis 30 ans, apparemment dans le seul but de protéger le programme national de vaccination. »


Ce sont des accusations graves, mais les informations recueillies par le Dr Tomljenovic parlent d'elles-mêmes. Non seulement le JCVI ignore régulièrement les questions de sécurité comme il en ressort d'un calendrier de vaccination en pleine expansion, mais le groupe a censuré activement et volontairement les données défavorables qui jettent une lumière «négative» sur les vaccins afin de maintenir l'illusion que les vaccins sont sûrs et efficaces. De plus, le JCVI a régulièrement menti à la fois au public et aux autorités gouvernementales à propos de l'innocuité des vaccins, afin de veiller à ce que les gens continuent de faire vacciner leurs enfants.


Au prochain nouveau vaccin qu’on vous présentera, posez-vous donc la question de savoir s’il ne risque pas de faire pire que bien, et de vous faire échanger un risque incertain de maladie contre des dégâts certains de l’organe prétendument protégé par la vaccination.
Dr Anne-Marie Moulin du CNRS a écrit:

"Il ne faut pas cacher au public que ces nouveaux vaccins sont des vaccins expérimentaux et que quelque part, on ne peut pas se passer d’un saut, qui est le saut dans la population pour appliquer à un grand nombre d’individus un vaccin qui, par définition, n’est pas nécessairement adapté à la constitution de chacun."


Vaccins : Le Virus du Doute

Depuis l'origine de son utilisation, le vaccin fascine autant qu'il dérange. Quand Pasteur a eu mis au point celui contre la rage, toute l'Europe a fait la queue devant son laboratoire. Mais le principe même d'inoculer un virus fait peur. Alors, quelques années plus tard, en 1902, quand la France a voulu lancer sa toute première campagne générale contre la variole, il a fallu menacer d'amendes et de prison pour que le peuple se fasse vacciner ! L'histoire donne cependant raison à Pasteur. Le nombre de cas de variole diminue et la vaccination se généralise à d'autres maladies : typhus, tuberculose, coqueluche... Après la Seconde Guerre mondiale, la fabrication devient industrielle. On établit des campagnes nationales, des vaccins obligatoires. A la fin des annees 90, tout change. Certaines personnes vaccinées contre l'hépatite B déclarent, dans les mois qui suivent, une sclérose en plaques. Le scandale éclate. Mais y a-t-il un lien entre la maladie et le vaccin ?

Vaccins , Le Virus Du Doute par 007ovni
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Sources (extraits) de l'article :
“Vaccins : Accédez à l’Entièreté des Faits”
Des documents confidentiels révèlent le canular des vaccins
Un reportage pour une population cobaye…

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: La neurotoxicité du Gardasil prouvée (Serge Rader)   Mar 8 Avr - 11:33

La neurotoxicité du Gardasil prouvée (Serge Rader)

Aujourd’hui (sic), le Gardasil (vaccin contre le cancer du col de l’utérus) est au cœur de la polémique


~ Cancer du col de l'utérus : Le Gardasil, vraiment dangereux ? ~

Il y a quelques jours, on lisait dans la presse que 25 nouvelles plaintes
contre ce vaccin allaient être déposées. Parallèlement, on apprenait que plusieurs centaines de médecins,
jugeant le Gardasil « inefficace » et « trop cher », réclamaient dans une pétition une mission parlementaire sur ce sujet.

Qu’en pensez-vous ? Le vaccin est-il trop cher, inefficace et même potentiellement dangereux ?


En effet, l’initiative est portée par le Dr Philippe de Chazournes, de Saint-Denis de La Réunion, qui se bat depuis plusieurs années contre l’administration de ce vaccin en réclamant une mission parlementaire sur le sujet, mission qui ne vient toujours pas (malgré l’implication de Gérard Bapt, actuel vice-président de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale). Suite à la conférence de presse du 2 avril de la députée européenne Michèle Rivasi à laquelle je participais, nous réclamons aussi un moratoire. Ce vaccin est sous contrôle à l’Agence nationale de sécurité du médicament mais on continue à l’injecter (ainsi que son homologue Cervarix) et à le promouvoir plus que jamais (car les ventes baissent) puisque François Hollande a annoncé le doublement de sa pratique vaccinale avec un remboursement à 100 % (contre 65 % actuellement). Ce vaccin n’a rien prouvé à ce jour (Cf. l’avis de la Haute Autorité de la santé), pas plus sur le plan de son efficacité (autour de 17 %, étude Futur 2, alors que Sanofi Pasteur MSD annonçait 70 % d’efficacité) que sur celui de son innocuité (des milliers d’effets secondaires graves et des dizaines de décès rapportés dans le monde).

Il ne dispense pas du frottis vaginal, qui reste le meilleur moyen de prévention du cancer du col, dont l’incidence n’a cessé de diminuer ces 20 dernières années grâce à cette pratique. Si celle-ci était généralisée, on résoudrait à 90% la problématique du cancer du col (1.000 décès annuels). Actuellement, seules 50 % des femmes se font dépister. Donc dépistage systématique, voilà une bonne mesure pour le plan cancer… sans danger et moins onéreuse ! La neurotoxicité du Gardasil, prouvée par les travaux des professeurs Gherardi et Authier de l’hôpital Mondor, est due aux sels d’aluminium utilisés comme absorbant. Ceux-ci passent la barrière céphalique pour s’accumuler dans le cerveau, pouvant ainsi provoquer des effets secondaires graves et nombreux, telles des maladies auto-immunes (scléroses en plaques, encéphalomyélites aiguës disséminées, syndrome de Guillain-Barré, etc.), des myofasciites à macrophages, des paralysies irréversibles, autismes, etc. Ces travaux ont aussi montré la présence de fractions d’ADN de PVH (papillomavirus humain, présent dans le vaccin) lors d’autopsies de cerveaux !


~ Les effets secondaires graves du Gardasil étaient prévisibles: voici pourquoi ~

Le cas d’Océane Bourguignon, pour laquelle la relation de cause à effet a été prouvée entre la vaccination et la maladie qui s’est déclarée, constitue la première procédure engagée contre Sanofi en France ; son avocat Maître Coubris déposera 25 autres procédures avant fin avril. Le Gardasil est administré actuellement à raison de trois injections (on vient d’apprendre que deux injections donneraient pourtant la même réponse immunitaire…). Son prix est de 123 € l’injection… dont 100 € HT pour le laboratoire (pour Cervarix, c’est 112 € l’injection dont 90 € HT pour le labo). Il faut savoir que ce vaccin est délivré et administré gratuitement en Italie pour les fillettes de 11 et 12 ans, dans des centres de vaccination : son coût unitaire pour la Sécurité sociale italienne est de 70 € (45 € environ pour Cervarix), parce qu’il y a une mise en concurrence des fabricants.

Pourquoi, selon vous, les médecins français le prescrivent-ils si massivement et,
pourrait-on dire, si docilement alors qu’il y a finalement peu de recul sur ce vaccin ?


C’est toujours le même problème de l’indépendance de l’information qui n’est fournie que par les laboratoires, avec des institutions sanitaires dont les experts sont en conflits d’intérêts. Donc, les médecins se couvrent derrière ces données car ils n’ont pas le temps, sauf exception, de les approfondir. Mais il existe heureusement une prise de conscience actuellement de la manipulation dont ils font l’objet. Il y a, en outre, la pression médiatique des labos (on se souvient de la campagne outrancière de lancement) avec un sentiment de peur exacerbé dans la population. Tout cela est rendu possible par les marges importantes dégagées par les labos. Il est donc capital que l’État reprenne en main la situation, d’abord avec la nomination d’un véritable ministre de la Santé, inexistant aujourd’hui, pour insuffler la transparence nécessaire dans l’intérêt de la santé publique.

Pensez-vous qu’à l’instar du Gardasil,
d’autres vaccins en France sont également chers, inefficaces et potentiellement dangereux ?


Concernant la dangerosité, c’est là encore la présence des sels d’aluminium dans une majorité de vaccins qui est inquiétante. Pour d’autres vaccins se pose aussi la question de l’utilité : hépatite B chez le nouveau-né, voire l’adulte, varicelle, rotavirus… et la multiplicité des injections. Quant au prix, il y a une réelle dérive inflationniste puisqu’on est passé en 10 à 15 ans de prix autour de 6 à 8 € à des prix de 15, 18, 25, 27, 40, 57, 72… jusqu’à + 130 € ! De surcroît non remboursés pour certains (avec des TVA de 10 % au lieu de 2,1 %). C’est une nouvelle bulle spéculative pour les labos en mal d’innovations, cautionnée par les autorités, avec près de 150 vaccins en voie de développement actuellement…

Entretien réalisé par Gabrielle Cluzel

Source de l'article : La neurotoxicité du Gardasil est prouvée !

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

L’inquiétante réalité sur les vaccins : Sont-ils fiables?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pmi et vaccins
» Urine inquiétante
» Gard : disparition inquiétante d'un adolescent de 16 ans à Bagnols-sur-Cèze
» Dentition inquiétante + Souffle bruyant
» une progression inquiétante

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Sciences et Technologies :: Le Domaine Médical :: Vaccins et Virus-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet