Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 “Le Likoud va être intégré dans un groupe qui exerce du pouvoir en Europe”...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: “Le Likoud va être intégré dans un groupe qui exerce du pouvoir en Europe”...   Lun 2 Mai - 11:55

“Le Likoud va être intégré dans un groupe qui exerce du pouvoir en Europe”...

En mars de cette année, une délégation du Likoud a visité Strasbourg
à l’invitation du groupe des “European Conservatives and Reformists” (ECR) du Parlement Européen...




Les Olim de France a écrit:

(...) Le Likoud rencontre des parlementaires Européens ! C’était il y a quelques jours suite à l’invitation groupe des Conservateurs et réformistes européens (ECR). Ce mouvement, fondé en 2009 et réunissant un ensemble de partis de droite de 17 pays, est un des plus important et influent du Parlement européen. De nature libérale, il comprend notamment le Parti Conservateur britannique (qui en est son fondateur), et se concentre avant tout sur les problèmes et enjeux d’avenir dans les domaines économiques et politiques, en s’opposant à la direction actuelle vers une Europe fédérale. C’est donc à Strasbourg qu’une délégation du Likoud a présenté sa politique et son idéologie dans l’objectif d’une intégration en tant que membre du groupe, qui devrait aboutir dans l’année à venir. Une belle opportunité d’influencer la politique européenne et une victoire face aux appels au boycott contre Israël. (...)

~ European faction en route to accept Likud (Jerusalem Post via FaceBook de Likoudfr)(Mars 2016) ~

Israël se situe, géographiquement parlant, sur le continent asiatique, mais “l’État juif” auto-proclamé n’a de cesse d’affirmer son caractère “européen” chaque fois que l’occasion lui en est donnée. Ainsi, il a été admis à prendre part au “Concours Eurovision de la Chanson” depuis 1973, et la “Israeli Broadcasting Authority” (Autorité Israélienne de Radiodiffusion) est membre de la “European Broadcasting Union” (Union Européenne de Radio-Télévision) depuis 1957. Les clubs de football israélien ont commencé à disputer les compétitions européennes en 1991, et Israël est devenu membre de l’UEFA en 1994. Mais, dans le domaine politique, ce qui est plus important encore et qui semble passer inaperçu aux yeux des médias, c’est le désir apparent de Tel Aviv de devenir un État européen à part entière. Selon le Jerusalem Post, une délégation a exposé les positions du Likoud devant 15 députés européens du groupe ECR et un accord a été passé qui lui permet de devenir un des “membres régionaux”, ce qui autorisera des représentants du Likoud à assister aux réunions du groupe ECR, et permettra au parti israélien d’influer sur ses prises de positions.

Dans un délai d’un an, le Likoud deviendra à part entière un “parti allié” du groupe des “European Conservatives and Reformists” du Parlement Européen, ce qui devrait intensifier les relations entre l’Europe et le parti au pouvoir en Israël. Le groupe ECR a décidé que le Likoud peut dès à présent avoir le statut d’observateur en son sein, et qu’une délégation de membre du ECR sera reçue en Israël par le Likoud en octobre. Eli Hazan, directeur général adjoint du Likoud chargé des relations internationales et publiques, a indiqué qu’il conduira les membres du Parlement Européen au mémorial de Yad Vashem, au “Menachem Begin Heritage Center”, le quartier général du Likoud, et dans des “communautés de Samarie”, c’est-à-dire des colonies juives en Cisjordanie occupée. “Ceci est un pas significatif, parce qu’alors que nous vivons une époque de boycotts d’Israël, le Likoud va être intégré dans un groupe qui exerce du pouvoir en Europe”, a dit Eli Hazan. “Quand des motions anti-israéliennes sont débattues au Parlement Européen, nous serons désormais en mesure d’envoyer à titre officiel des membres du Likoud pour défendre Israël devant les membres du Parlement”, a-t-il ajouté.


~ Stop à la criminalisation du mouvement BDS pour la justice en Palestine ! (ECCP via Solidaires)(Avril 2016) ~

Charleroi-Palestine a écrit:

(...) Les États de l’UE considèrent, tout comme l’ensemble de la communauté internationale, que les colonies israéliennes construites au-delà des frontières de 1967 sont illégales au regard du droit international. Pourtant, l’UE importe chaque année pour plus de 200 millions d’Euros de biens agricoles ou de produits fabriqués dans les colonies israéliennes. Quelle attitude devrait-elle adopter face à cette situation ? Instaurer une mesure d’étiquetage spécifique ou interdire l’importation des marchandises en provenance des colonies ? De prime abord, la solution de l’étiquetage, préconisée par la lettre du 13 avril 2015, peut paraître pertinente puisqu’il s’agit de faire respecter la loi européenne déjà en vigueur : éviter que le label « made in Israël » s’applique à des produits qui ne sont pas fabriqués sur le sol israélien et permettre au consommateur européen d’être correctement informé de l’origine des produits qui lui sont proposés afin de pouvoir écarter de son panier ceux issus des colonies. (...)

~ Que doivent faire les pays européens face aux produits des colonies israéliennes ? (Plateforme Charleroi-Palestine) ~

Eli Hazan dirigeait la délégation, dans laquelle se trouvaient des maires, des membres de conseils régionaux et des conseillers des dirigeants du Likoud. Aucun parlementaire israélien n’en faisait partie, car la coalition au pouvoir en Israël ne dispose que de 61 sièges sur 120 à la Knesset. L’ECR a été fondée par des membres du Parti conservateur britannique et compte 75 députés appartenant à 17 pays, ce qui en fait le troisième plus important groupe au sein du Parlement Européen. Il est officiellement allié au parti AKP (au pouvoir en Turquie), au Parti Républicain (USA), et à des partis en Australie, au Canada, au Maroc et en Nouvelle Zélande. La réunion entre l’ECR et le Likoud a fait suite à une rencontre entre Eli Hazan et des dirigeants de l’ECR à Londres, ce qui n’est probablement pas une coïncidence. En effet, un reportage télévisé de 2009, “Dispatches : Inside Britain’s Israel Lobby”, avait mis en évidence que 80% des dirigeants du parti de David Cameron sont membres des “Conservative Friends of Israel”. “Le lobby pro-israélien dans ce pays est le plus puissant des lobbies. Il n’y a rien qui puisse les atteindre”, déclarait un homme politique britannique dans ce reportage.

Avant les élections de l’année dernière, le quotidien Haaretz avait publié un article sous le titre “Is David Cameron the Most pro-Israel British PM Ever?”. Et le journal israélien faisait observer que “Le Royaume Uni n’est peut-être plus un acteur de premier plan sur la scène internationale, mais le premier ministre a toujours été en mesure de travailler discrètement en faveur de l’État juif”. Durant une visite en Israël l’année dernière, Came­ron avait prononcé un discours devant la Knesset, au cours duquel il avait évoqué son arrière-arrière-grand-père, un banquier juif qui avait émigré d’Allemagne. Ce lien familial lui donne, avait-il assuré, “un certain sens de connexion” avec le peuple israélien, dont il avait salué “le parcours extraordinaire” et l’histoire parsemée de persécutions. Dans son allocution, David Cameron avait juré de se tenir “épaule contre épaule” avec ce qu’il avait décrit comme “un État vulnérable” pour faire face au terrorisme, en dépit du fait qu’Israël est la puissance militairement dominante dans la région, qui est la seule qui détient l’arme nucléaire. “Nous sommes avec vous”, avait dit en hébreu le Premier ministre britannique. “Mon ascendance juive est relativement limitée, mais je ressens juste un certains sens de connexion. Du lexique de mon grand, grand-père Emile Levita, un Juif qui a émigré d’Allemagne en Grande-Bretagne il y a 150 ans à l’histoire de mon ancêtre Elie Levita qui a écrit ce qui est considéré comme le premier roman jamais écrit en yiddish”, a-t-il ajouté.

Même si la généalogie juive du Premier Ministre britannique est “relativement limitée”, les services discrètement rendus par son parti à l’État sioniste peuvent avoir un impact non négligeable sur ses relations bilatérales avec l’Union Européenne. Malgré cela, seul le Jerusalem Post a jusqu’ici jugé digne d’intérêt cet épisode des efforts du Likoud pour tisser des liens de plus en plus étroits avec l’Europe, ce qui laisse les coudées franches aux Israéliens pour poursuivre leurs efforts pour tenter de contrer la montée en puissance constante de la campagne BDS et la menace pourtant de plus en plus improbable d’un boycott par l’UE.

Maidhc Ó Cathail

~ Traduit par Luc Delval (Pour la Palestine) via Arrêt sur Info ~

Source originale de l'article : Likud Becomes a Regional Member of the European Parliament (CounterPunch)(Avril 2016)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

“Le Likoud va être intégré dans un groupe qui exerce du pouvoir en Europe”...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» règlement intérieur
» Comment sauvegarder les médias intégrés ou liés pour les récuperer et les intégrer dans sa généalogie ?
» antenne intérieure dans fudelage
» Etes-vous intéressé par la réunion au musée royal en 2010 ?
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Actualités Politiques :: Politique Mondiale-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet