Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Partagez | .
 

 Cette industrie mortifère et ses conséquences dramatiques sur la santé publique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 49
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Cette industrie mortifère et ses conséquences dramatiques sur la santé publique...   Mar 16 Fév - 18:31

Cette industrie mortifère et
ses conséquences dramatiques sur la santé publique...


Voilà des décennies que les écologistes et les scientifiques
exposent leurs méfaits sur l’environnement. Syngenta, Monsanto, Bayer ou encore Dow,
ces multinationales de l’agrochimie inondent notre alimentation,
notre eau et nos campagnes de leurs pesticides...




Sophie Chapelle et Nolwenn Weiler a écrit:

(...) Ces effets néfastes sont désormais très documentés, mais la bataille pour établir le lien entre les pesticides et leurs conséquences sanitaires est loin d’être gagnée. (...) Derrière la prudence des institutions publiques, se cachent parfois des conflits d’intérêts, notamment au niveau européen, et plus particulièrement au sein de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa). Près de 60 % des experts de l’Efsa sont en situation de conflits d’intérêts selon l’ONG Corporate Europe Observatory et la journaliste Stéphane Horel. Or, les avis de l’Efsa sont censés éclairer la Commission européenne, qui décide, ou non, d’autoriser des substances. L’Efsa a fait beaucoup parler d’elle en novembre dernier, en émettant de sérieux doutes sur la toxicité cancérigène du glyphosate, ingrédient principal du désherbant roundup. (...)

~ Pourquoi le ministère de l'Agriculture continue-t-il d'entraver les alternatives aux pesticides ? (Basta!)(Février 2016) ~

65 000 tonnes, c’est la quantité de pesticides écoulée en France chaque année. Une quantité astronomique qui place l’hexagone en tête de liste des consommateurs de produits phytosanitaires en Europe. Un appétit malsain dont notre environnement se passerait volontiers. Plus grave encore, les équipes de Cash Investigation vont mettre en évidence le lien entre cette surconsommation d’intrants chimiques et la dégradation de la santé publique, dont principalement celle des enfants. En effet, chaque jour, ceux-ci seraient en contact avec les molécules volatiles du Folpel (best-seller du géant Bayer), un pesticide classé cancérogène probable par l’EFSA en 2009. Il est pourtant toujours largement commercialisé aux côtés du glyphosate (Roundup) jugé probablement cancérogène par l’OMS en 2015 (bien que l’EFSA s’oppose à cette conclusion).


~ IARC Monographs Volume 112: evaluation... (pdf)(Mars 2015) ~
Pour ceux désireux de connaître l'avis de Monsanto sur cette étude de l'OMS : Cliquez Ici

Au-delà des débats d’experts, cette industrie semble déjà se traduire par des pertes considérables en vie humaine. En effet, on sait que les cancers infantiles augmentent de 1% chaque année en France. Ceci représente 2 500 nouveaux malades annuels, sacrifiés sur l’autel du productivisme. Mais peut-on vraiment lier cette augmentation à l’exposition aux pesticides ? C’est précisément à cette épineuse question que l’enquête de Cash Investigation tente de répondre. Et à ce titre, les recherches laissent relativement peu de doute. En effet, la population serait largement exposée à des molécules aux risques sanitaires aujourd’hui avérés, qui polluent eau, air, sols et aliments. Les départements de la Gironde, de la Marne et de la Loire-Atlantique arrivent largement en tête du classement, avec des ventes de pesticides dangereux trois fois et demie supérieures à la moyenne de l’ensemble des départements français.


~ Produits chimiques : nos enfants en danger (intégrale)(Chaîne YT de Cash Investigation)(Février 2016) ~


~ Pesticides : le chiffre bidon de Cash Investigation (Pauline Moullot, Libération)(Février 2016) ~

L’équipe de Cash Investigation a écrit:

(...) Tout d’abord, ce que Libé Désintox appelle sans nuance « le chiffre bidon de Cash Investigation » provient d’un rapport de l’EFSA, l’Agence européenne de sécurité des aliments. Revenons donc sur ce fameux chiffre : « Overall, 97.4 % of the tested food samples fell within the legal limits ». Vous en conviendrez, le titre de l’EFSA est très clair. Mais comme vous, nous avons été interloqués par la phrase suivante : « 54,6% of the samples contained no quantifiable residues ». Cette phrase est très importante : elle évoque 54,6% de résidus non-quantifiés et non pas 54,6 % de résidus non-détectés. Le seuil de LOQ (Limit of Quantification) est en effet 10 à 20 fois supérieur au seuil de LOD (Limit of Detection). (...)

~ Cash Investigation répond à Libé Désintox (Première ligne)(Février 2016) ~

Depuis les vignobles du Bordelais jusqu’en Californie en passant par Hawaï où ont lieu de dangereuses expérimentations, les journalistes de Cash Investigation délogent les géants de l’agrochimie et les placent devant leurs responsabilités, en interviewant des scientifiques qui sonnent l’alarme. Mais ces révélations suffiront-elles à influencer une industrie qui pèse plus de 50 milliards de dollars ? Côté affaires, le reportage choc n’aura pas même effleuré l’industrie chimique malgré sa forte médiatisation. Bien au contraire, le 3 février, la côte boursière de Syngenta s’envolait après l’annonce d’un potentiel rachat par le groupe ChemChina à hauteur de 43 milliards de dollars. Aucune valeur des entreprises épinglées n’a sourcillé suite à la médiatisation du reportage. Il semblerait qu’aux yeux du marché et des investisseurs, l’agrochimie reste un secteur d’avenir. Jusqu’à quand l’agriculture intensive, profitant avant tout aux géants de l’agroalimentaire et de la pétrochimie, pourra-t-elle justifier le sacrifice croissant de vies humaines, qui plus est celles de nos enfants ? Jusqu’à quand les consommateurs et les paysans seront-ils victimes de cette course au profit sans limite, sur fond de corruption et de conflits d’intérêts, alors que l’agroécologie est parfaitement capable de nourrir le monde ?

On notera enfin que la sortie du reportage coïncide avec la publication du livre Toxic, aux éditions Les Arènes. Un ouvrage, signé des journalistes Martin Boudot et Antoine Dreyfus, qui constituera un supplément d’informations vital pour comprendre les enjeux qui entourent l’industrie agrochimique et toute la nécessité d’embrasser la transition agroécologique sans attendre.

Mr Mondialisation

Source de l'article :
Pesticides : les révélations de « Cash Investigation » choquent l’opinion, pas les investisseurs (Mr Mondialisation)(Février 2016)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

Cette industrie mortifère et ses conséquences dramatiques sur la santé publique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Besoin de trouver un ral qui s'approche le plus de cette photo!
» Connaissez-vous cette femme
» Cette opération consistait à quoi ?
» Sur quel bâtiment a été prise cette photo ?
» je voulais vs faire partager cette vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Actualités Environnementales :: Catastrophes Ecologiques-