Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 « Le cash n’existera plus dans dix ans »...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: « Le cash n’existera plus dans dix ans »...   Jeu 11 Fév - 10:01

« Le cash n’existera plus dans dix ans »...

La banque de détail et la gestion des données bancaires
connaissent une révolution, selon les dirigeants du FMI, de Morgan Stanley,
de Deutsche Bank et de Paypal réunis à Davos...




Simone Wapler a écrit:

(...) A ce forum économique mondial se rencontrent lobbyistes, industriels, financiers, hauts fonctionnaires et politiciens. C’est là que bien souvent notre vie quotidienne se décide, à notre insu. C’est là que se montrent, quoique partiellement et bien maquillés pour leur numéro de claquette sous les projecteurs, les serviteurs de l’Etat de l’ombre, ce que mes collègues américains appellent le Deep State. C’est à Davos que ces technocrates débattent des grands problèmes, imposent leurs grandes solutions, financées avec notre argent. (...) Ceux qui veulent maintenir le cash sont rétrogrades (arriérés). Une société sans cash profite aux "petits" qui la façonneront selon leurs désirs. Visiblement, le gratin de Davos n’a jamais entendu parler des difficultés des "petits" dès qu’ils ont voulu mettre en place une monnaie digitale. Immédiatement, ils sont accusés de couvrir des activités criminelles, terroristes ou de blanchiment. Il serait plus juste de dire que la société sans cash est évidemment une bonne chose pour les invités de Davos. Une telle société permet de transformer chacun en pantin docile des gouvernements, des banques centrales et des banques commerciales et de quelques grandes entreprises du numérique. Voici un magnifique exercice de capitalisme de copinage : chacune de nos transactions enrichira nécessairement l’un de ces acteurs, point de passage obligé. Pas de révolte possible, sinon, en un clic on vous piquera votre fric. (...)

~ Serions nous en train de nous diriger vers une société sans cash ?... (La Chronique Agora via FYI)(Janvier 2016) ~

« Le plus grand défi pour le secteur financier, ce n’est pas la régulation, mais les nouveaux challengers numériques des banques », lance Gillian R. Tett, rédactrice en chef du Financial Times aux Etats-Unis. « Nous pourrions même voir les banques apprécier soudainement les régulateurs, car ils ont le pouvoir de freiner leurs concurrents du web ». Pour Christine Lagarde, directrice du FMI, le fait que des jeunes recourent à des services bancaires souvent sans jamais être entrés dans la succursale d’une banque signifie que le secteur de la banque de détail connaît une transformation profonde. Pour Dan Schulman, CEO de Paypal, on assiste à une redéfinition des services bancaires de base, “qui se transformeront davantage ces cinq prochaines années que durant les 20 dernières”, estime-t-il, soulignant que c’est un phénomène que reflète le e-commerce en général, tous les commerçants créant des plateformes web pour se rapprocher de leur client. Ainsi, avec l’explosion du mobile, Dan Schulman estime que « tout ce que peut faire une succursale bancaire sera contenu dans votre main ». Et les masses de données ainsi récoltées permettront aux banques de créer des propositions de valeur dans les prêts et d’autres domaines.


~ The Transformation of Finance (World Economic Forum)(Janvier 2016) ~

De même, le blockchain, technologie d’enregistrement des transactions, et avec lui le domaine des monnaies virtuelles comme le bitcoin, portent les germes de changements majeurs pour l’économie, selon Christine Lagarde. Mais cette technologie soulève des risques élevés car elle n’est pas réglementée, n’est pas soumise à une banque centrale et à une supervision étatique et peut être utilisée aux fins de transactions illicites, notamment dans le financement du terrorisme, avertit la responsable du Fonds monétaire.


~ Virtual Currencies and Beyond: Initial Considerations (IMF)(pdf)(Janvier 2016) ~

Pour James Gorman, CEO de Morgan Stanley, la technologie tire depuis longtemps le secteur bancaire, depuis l’avènement des cartes de crédit et des distributeurs automatiques. A présent, il s’agit d’imaginer la version entièrement digitale des paiements, du crédit, et de la gestion de patrimoine. Pour John Cryan, CEO de Deutsche Bank, si les banques évoluent trop lentement sur le plan numérique, elles risquent de voir leur activité désintermédiée. Pour lui, "le cash n’existera plus dans dix ans". “L’argent se numérise clairement. Même si 85% du nombre de transactions sont toujours effectuées en cash, ces opérations portent sur de très petits montants. En termes de montants, l'essentiel est évidemment en monnaie scripturale. La tendance à la numérisation complète de l'argent est inexorable”, confirme Dan Schulman. Quant au blockchain, il sera la nouvelle technologie d’identification digitale. A cet égard, John Cryan le voit devenir un outil à l’usage des entités supranationales, « et les Etats-Unis devraient prendre un rôle de leader dans ce processus ». Ceci dit, le bitcoin reste largement perfectible. « Ce n’est pas une vraie valeur refuge, il n’est pas assez fiable ni assez liquide », estime John Cryan, qui indique que Deutsche Bank collabore avec plusieurs autres banques dans le but de développer la technologie blockchain.



Hugo Mathieu a écrit:

(...) La Deutsche Bank a publié il y a peu un rapport sur la technologie blockchain intitulé « L’attaque est probablement la meilleure forme de défense » exposant les applications potentielles de la blockchain dans le secteur financier traditionnel ainsi que l’intérêt croissant des banques pour cette technologie. (...) Le document explique l’impact possible de la technologie blockchain sur les intermédiaires et opérateurs tiers. En effet une mise en œuvre réussie de cette technologie pourrait menacer leur existence et les rendre inutiles une fois pour toutes. (...) En revanche, la rapidité, l’efficacité, l’ouverture internationale et les économies que la technologie blockchain pourrait apporter au secteur financier peuvent aider les banques à interagir les unes avec les autres, et plus encore. (...)

~ Blockchain : Une idée perturbatrice selon la Deutsche Bank (Bitcoin)(Septembre 2015) ~

Du point de vue des assureurs, les challengers du web sont clairement complémentaires à leur business. «Nous devons trouver des alliances avec les disrupteurs, qui ont besoin de nous, souligne Tom de Swaan, président du groupe Zurich Insurance. Aucun d’entre eux ne veut prendre de risque assurantiel sur son bilan. Et de notre côté, nous avons des raisons évidentes de collaborer avec les disrupteurs et de les utiliser pour créer de nouveaux produits, de nouveaux mécanismes de distribution, et d’accroître la valeur des deux côtés ».

Myret Zaki

Source de l'article : «Le cash n’existera plus dans dix ans» (Bilan)(Janvier 2016)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: La technologie qui sert à la suppression du cash...   Ven 6 Mai - 13:01

La technologie qui sert à la suppression du cash...

Alors que certains spéculent sur la fin (ou pas) de telle ou telle devise,
les processus de dématérialisation de l’argent se déroulent dans un confort impressionnant!
L’argent semble couler à flot et les reportages vantant quotidiennement les mérites
de la crypto-monnaie ne manquent pas...



~ Une classification des monnaies décentralisées (JS, Bitcoin)(Février 2015) ~

Des outils technologiques vont bientôt mettre hors d’usage la masse monétaire numéraire. Une plongée dans les abîmes des algorithmes et autres logiciels dont les commanditaires-propriétaires préfèrent l’ombre et le secret à la lumière sera alors imposée à tous. Voilà une ère qui s’ouvre où vous ne serez plus propriétaires du bien que vous recevez en échange de votre travail. Votre salaire sera déposé sur une plateforme dont les patrons de l’ombre en disposeront librement. Il leur suffirait d’un clic pour vous déconnecter du Système… Mais qui sont ces propriétaires d’un nouveau genre? Quelles sont leurs intentions réelles? D’illustres inconnus dotés d’intentions inconnues deviendraient les maîtres absolus de la monnaie, de sa création, de sa gestion et de sa dimension équitable. La fin du numéraire signera avec elle la fin de ce qui reste de contrôle monétaire aux Etats et la monnaie scripturale est d’ores et déjà aux mains des banquiers commerciaux.

Le Veilleur a écrit:

(...) Il faudra alors faire preuve d'allégeance envers nos amis les banquiers qui détiendront les pouvoirs de vie et de mort sur votre petite existence puisqu'aucune alternative ne vous permettra de vous libérer de leur emprise, et si payer par carte est rapide et pratique, il faut également songer aux inconvénients que la disparition de l’argent liquide engendrera. Tout votre argent sera confié à une banque, or, lorsque vous y déposez de l’argent, techniquement il ne vous appartient plus. Il devient un actif de la banque qui a une dette envers vous. Vous ne pourrez donc plus en disposer à votre guise et en cas de litige avec votre banquier, votre argent pourra être bloqué, voire saisi en vertu des nouvelles règles sur le renflouement interne des banques qui sont entrées en vigueur au 1er janvier 2016. (...)

~ Une réunion secrète des banques confirme la tendance (The Economic Collaspe via Le Veilleur)(Mai 2016) ~

D’illustres inconnus ne représentant plus l’espace public seraient les détenteurs ultimes de l’autorité supposée protéger la propriété privée (argent, dépôts) d’éventuelles spoliations. Nous pouvons malgré tout émettre une hypothèse un peu facile. Ces nouveaux maîtres dépensent depuis des décennies des sommes inimaginables dans l’élaboration du nouveau monde centré sur la technologie. Rien que le développement et la mise en place de cette dernière doit se chiffrer en milliards et au-delà. Ces produits ne sortent pas du chapeau d’un jour à l’autre… Ce sont donc sûrement les tenants du Casino qui ont dû gagner des sommes astronomiques en produits dérivés, bail out et bail in de toutes sortes mais surtout en création monétaire bancaire illimitée ainsi qu’en dettes publiques… Les multiples crises qui ont laissé les peuples et les Etats sur le carreau ont enrichi à l’infini les tenants du nouveau Système diaboliquement intelligent et performant. La suppression du cash, est une des mesures sur lesquelles comptent le nouveau Système afin d’éviter toute tentation de retour à l’ancien qui signerait son échec.

Les élus signent depuis de nombreuses années toute sorte de documents pour que ceci arrive. Lequel d’entre eux auraient l’idée de s’opposer à ce bulldozer? Par conséquent, cette mutation est rendue parfaitement légale par les représentants des Etats. Cela ne signifie pas pour autant que ce soit légitime! Au stade où nous en sommes, il est difficile d’imaginer une solution humaine pour stopper ce massacre annoncé de l’humanité. Les autorités nationales n’ont d’ores et déjà plus de pouvoir. Cela doit faire au moins 30 ans que celui-ci est transféré progressivement (paradoxe de la grenouille) soit en direct à des organisations (Sociétés anonymes, entités publiques-privées, associations, fondations, etc), soit à des entités supranationales. Le FMI ou la Commission européenne ne sont que 2 exemples parmi tant d’autres. Les législations nationales ont été subordonnées au droit international qui lui est systématiquement supérieur. Il suffirait que l’une de ces organisations décide de la fin de l’argent liquide/cash pour que l’ensemble des pays s’aligne sur cette décision.


~ Virtual Currencies and Beyond : Initial Considerations (IMF, pdf)(Janvier 2016) ~

Cette suppression de cash non seulement envisagée mais décidée et en cours de rodage technologique doit être placée dans un environnement plus large que ces mêmes dirigeants appellent le post-humanisme. On ne peut faire de l’économie de l’intégration du transhumanisme. Ce serait une erreur de raisonnement et de vision d’ensemble. Essayons d’illustrer nos propos par un exemple simple. La disparition programmée du cash a été accompagnée ces dernières années par, entre autres, l’apparition de cartes munies d’une puce RFID. Porter une telle carte permet une géolocalisation permanente de l’individu. En Suisse, même l’abonnement de train CFF est muni de deux puces RFID! Une pour les trajets en train et une autre pour vous accompagner sur les pistes de ski. En réalité, qui peut dire avec certitude où commence et où finit le contrôle? Le vol ou la perte de cette carte munie de ce genre de puce garantit un libre accès à son nouveau détenteur à toutes vos données. On peut raisonnablement imaginer qu’il ne faudra pas beaucoup de temps avant que le Système ne vous demande d’implanter cette puce sous votre peau pour éviter tout désagrément et pour des raisons de sécurité… Alors peut-on s’opposer à un Système post-humaniste qui prône le transhumanisme? La réponse est que cela est simplement impossible en cas de suppression du numéraire.

Si le Système venait un jour à décider de la généralisation de l’implant de la puce RFID à tout être humain, toute opposition signifierait une totale déconnexion de la vie sociale, économique ou financière… Vous trouvez que ce qui précède est paranoïaque, exagéré ou simplement farfelu?

Liliane Held-Khawam

Source de l'article : La technologie qui sert à la suppression du cash (Le blog de Liliane Held-Khawam)(Mai 2016)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

« Le cash n’existera plus dans dix ans »...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Investir dans l'agriculture bio.
» mort tragique d'un pompier talantais dans le var
» Vocabulaire dans la Marine (code international des signaux )
» A quel age dans la Loola ???
» 14-18 les bûcherons Canadiens dans l'Orne.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Opinions d'Economistes :: Myret Zaki-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet