Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Le Changement Climatique : Et si la Science se trompait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Le Changement Climatique : Et si la Science se trompait...   Mer 28 Oct - 9:57

Le changement (climatique) c'est maintenant...

Deux petits degrés d'augmentation des températures globales
sur la surface de la Terre à ne pas dépasser d'ici à 2100.
Le seul soucis c'est que concrètement,
cet horizon des deux degrés est bien plus proche que prévu...



~ Climate Change 2013: The Physical Science Basis (IPCC) ~

Et pourtant, le GIEC et les modélistes modernes du climat nous proposent le fait que c'est la “puce” qui remue le “chien”. La puce étant bien sûr le CO2 et le chien le cycle de l’eau. La théorie du réchauffement anthropique de la planète assume un feedback positif de la vapeur d’eau, forcé par les émissions humaines de gaz à effet de serre. L’argument est alors que l’air plus chaud peut retenir plus d’humidité, la vapeur d’eau atmosphérique va augmenter alors que la Terre se réchauffe. Comme la vapeur d’eau est un gaz à effet de serre, plus de vapeur d’eau est présumé ajouter un réchauffement à celui causé par le CO2. De fait, la théorie assume que le gaz carbonique contrôle le cycle de l’eau pourtant bien plus puissant. Depuis les 16 dernières années, la température de la surface de la terre ne s’est pas réchauffée et ce malgré l’augmentation du CO2 atmosphérique… Tous les modèles climatiques avaient prévu une augmentation rapide de la température globale et ce en contradiction avec les données empiriquement collectées. Les modèles d’aujourd’hui sont souvent incapables de prédire les conditions de météo sur une simple saison, loin de là de prédire la tendance climatique à long et très long terme. (Les Temps Changent, un docu-fiction basé sur les prévisions du GIEC... FYI)


~ Le changement (climatique) c'est maintenant #DATAGUEULE 48 ~

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Climatosceptiques : la science, le doute et le déni...   Mer 28 Oct - 10:17

Climatosceptiques : la science, le doute et le déni...

Le doute est le moteur de toute recherche scientifique
mais face à la question climatique un étrange phénomène se produit.
Aujourd'hui, 97% de la communauté scientifique est convaincue qu'un changement climatique
est en cours et que les activités humaines en sont le principal responsable...




Les modèles sur ordinateur utilisés par le GIEC n'avaient pas prévu ce ralentissement ni ne sont capables de le reproduire (H. von Storch and al. « Can climate model explain the recent stagnation in the global warming? »). C'est un fait. Nous sommes, aujourd'hui, plus bas que la fourchette basse des projections du GIEC. Ces modèles ont montré leur limite, et l'on ne peut aujourd'hui accorder qu'un faible crédit aux « prévisions » qui en résultent. C'est un fait aussi que les océans ne montent pas de plus de 3 mm par an, que la glace arctique semble se reconstituer (voir ici notamment, pour la surface de le glace arctique), qu'il n'y a aucune augmentation de la fréquence des catastrophes climatiques, ni, d'ailleurs, rien qui prouverait de façon sûre un lien entre cette fréquence et l'évolution des gaz à effet de serre, contrairement à ce que vous avez affirmé. C'est le GIEC même qui l'indique (GIEC, AR5,-2013, groupe de travail I, chapitre 2) et sa conclusion est identique quant à la survenue d'éventuels évènements brutaux (GIEC, AR5-2013, groupe de travail I, tableau 12-4, page 1115). Il n'y a pas péril en la demeure, s'agissant du climat, et nous pouvons aujourd'hui réintroduire sereinement un peu plus de rationalité dans ce débat. (Désaccord Scientifique sur le Réchauffement Climatique..., FYI)


~ Climatosceptiques : la science, le doute et le déni #DATAGUEULE 49 ~

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

Le Changement Climatique : Et si la Science se trompait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les femmes s'inquiètent plus du changement climatique que les hommes
» Soirée débat "Changement climatique, le devoir d’agir"
» CHANGEMENT DU SYNDICAT A TAZA
» Réchauffement climatique (chapitre 2)
» Internet, vecteur de changement, ou non

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Petit tour d'Horizon de Chaînes Vidéos... :: Data Gueule-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet