Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Garder le lien avec la terre : Conférence de Claude Bourguignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
09991
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 169
Avez vous apprécié ce post? : 139
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 35
Localisation : Un peu partout....

MessageSujet: Garder le lien avec la terre : Conférence de Claude Bourguignon   Mar 11 Aoû - 22:02

Garder le lien avec la terre







Ajoutée le 21 juin 2015  par Isabelle BUCHOT







Hypothèse sur le rôle du sol et de sa biologie dans la synthèse des arômes et des substances actives.

"Un arbre évapore par ces feuilles, émets des microbes, qui vont entrer en contact avec les nuages qui génère de la pluie. Les forêts régulent le climat. Notre civilisation a peur de la forêt et l'a détruite à souhait.

L'arbre tempère le climat et adoucit le climat."



Claude Bourguignon, ingénieur agronome fondateur du LAMS (Laboratoire d'Analyse Microbiologique des Sols)
Congrès des Herboristes 25 & 26 avril 2015 - Toulouse, Espaces Vanel






A Bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Protéger les sols pour préserver la biodiversité...   Mer 10 Fév - 8:41

Protéger les sols pour préserver la biodiversité...

2è Assises nationales de la biodiversité 2012...



Permathèque a écrit:

(...) Bill Mollison, David Holmgreen, Mansobu Fukuoka défendent et promeuvent une agriculture naturelle, plus saine et plus respectueuse des lois de la nature. Sur un autre registre, mais toujours au plus près de la nature, les deux derniers ouvrages, d’Alain Saury et de John Seymour sont eux aussi des références dans leur domaine, le retour à la nature. Ces fichiers au format électronique sont ici disponibles gratuitement, dans le but de partager les connaissances et les savoirs. (...)

~ Pour une agriculture naturelle, plus saine et plus respectueuse des lois de la nature... (FYI)(Décembre 2015) ~


~ Claude Bourguignon - Proteger les sols pour préserver la biodiversité (Chaîne YT d'Emmanuel Poisson)(Juillet 2012) ~

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Claude Bourguignon ne parle pas, il enchaîne les punchlines inoubliables...   Jeu 21 Avr - 13:28

Claude Bourguignon ne parle pas,
il enchaîne les punchlines inoubliables...


Vous allez voir un extrait d’« Alerte à Babylone »,
un film réalisé par Jean Druon et sorti en 2005. Ce documentaire interroge
de nombreux responsables et lanceurs d’alertes sur l’impact de l’industrialisation
et des nouvelles technologies sur notre planète, notre civilisation, notre santé...



~ Alerte à Babylone, le film de Jean Druon... (FYI)(Mars 2007) ~

Claude Bourguignon est agronome et spécialiste de la microbiologie des sols. Rue89 avait dressé un portrait élogieux de cet homme de son épouse, tout aussi experte en la matière, en juin 2014. On y apprenait que ce couple, qui a claqué la porte de l’Inra au début des années 1990 pour créer son laboratoire d’analyses microbiologiques des sols (Lams), conseille désormais les agriculteurs qui veulent se passer de pesticides.

Claude Bourguignon a écrit:
«  Nous ne faisons plus de culture en Europe, nous gérons de la pathologie végétale. »
«  Nous essayons de maintenir vivantes des plantes qui ne demandent qu’à mourir tellement elles sont malades. »
«  Nous sommes dans la société la plus confortable de l’histoire de l’humanité et nos dépenses de Sécurité sociale augmentent de 6 % par an. Il y a quand même des questions à se poser, est-ce que les gens sont si bien nourris que ça pour être aussi malades ? »
«  La catastrophe du Crétacé est ridicule par rapport à ce qu’il se passe en ce moment. Ça meurt, ça meurt, ça meurt, puis les gens attendent. »



~ Alerte a Babylone (Une alerte sur l'ecologie?)(Chaîne YT de BOC31)(Mai 2007) ~

Son discours est frappant, renseigné, et il suscite l’indignation. Tous les ingrédients de la viralité sont réunis. « On ne mettait pas un pesticide en 1950 sur les blés en Europe. Aujourd’hui, c’est au moins trois ou quatre, sinon le blé est pourri avant d’arriver dans le silo. Ça se voit pas, comme on a balancé des produits on se dit “tiens le blé il est bien”. Sauf que comme on met trop d’azote il tombe, donc on met des hormones pour raccourcir les tiges, c’est pour ça que les blés sont bien plus bas qu’avant. Ces hormones font avorter les arbres qu’il y a autour, ça fait disparaître toute la flore autour, c’est un monde complètement strange. » Avant 1950, des traitements à base de soufre, de plomb et de sulfate de cuivre étaient connus et utilisés depuis bien longtemps. Mais c’est effectivement la mise au point d’armes chimiques pendant la Seconde Guerre mondiale qui a conduit à la création de nombreux herbicides et fongicides. Depuis, leur consommation n’a cessé d’augmenter en Europe.


~ Pesticide et santé : l’équation sans solution (Documentaire)(09991,FYI)(Septembre 2015) ~

Mr Mondialisation a écrit:

(...) Ces révélations suffiront-elles à influencer une industrie qui pèse plus de 50 milliards de dollars ? Côté affaires, le reportage choc n’aura pas même effleuré l’industrie chimique malgré sa forte médiatisation. Bien au contraire, le 3 février, la côte boursière de Syngenta s’envolait après l’annonce d’un potentiel rachat par le groupe ChemChina à hauteur de 43 milliards de dollars. Aucune valeur des entreprises épinglées n’a sourcillé suite à la médiatisation du reportage. Il semblerait qu’aux yeux du marché et des investisseurs, l’agrochimie reste un secteur d’avenir. Jusqu’à quand l’agriculture intensive, profitant avant tout aux géants de l’agroalimentaire et de la pétrochimie, pourra-t-elle justifier le sacrifice croissant de vies humaines, qui plus est celles de nos enfants ? Jusqu’à quand les consommateurs et les paysans seront-ils victimes de cette course au profit sans limite, sur fond de corruption et de conflits d’intérêts, alors que l’agroécologie est parfaitement capable de nourrir le monde ? (...)

~ Cette industrie mortifère et ses conséquences dramatiques sur la santé publique... (Mr Mondialisation via FYI)(Février 2016) ~

« Les gens ne le savent pas, autrefois les champs c’était plein de coquelicots, il y avait une biodiversité. Un pays comme la Hollande a déjà perdu 75 % de toute sa flore, elle a une des flores les plus pauvres de la planète, là-bas c’est intensifié au niveau agricole de façon incroyable. » Un rapport publié en 2010 par l’agence néerlandaise pour l’environnement indiquait en effet que les Pays-Bas ont connu la pire dégradation de la biodiversité en Europe au XXe siècle. En moyenne, les populations originelles des espèces locales ont diminué de 85% par rapport à leur état naturel initial. En revanche, l’agriculture intensive n’est pas seule en cause, loin de là : l’artificialisation des sols, la pollution et la fragmentation des écosystèmes sont cités dans ce rapport.

« On est en train de tuer tout ce qui est à la source de la vie. C’est quand même les microbes qui nourrissent nos plantes, qui font que nos plantes sont saines, qu’elles sont nutritives pour nous. » Le labour et l’utilisation de produits chimiques ont tendance à éliminer les nombreuses plantes et insectes « auxiliaires de l’agriculteur ». Il y a les vers de terre chéris par le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, qui déclarait par exemple en novembre 2014 (Voir la Vidéo à 47'40'') : « Trois tonnes de vers de terre à l’hectare, ça vous remue 280 tonnes de terre. Pendant ce temps-là, vous n’avez pas besoin de labourer. » Mais aussi la microfaune d’insectes, microbes et champignons qui contribuent à nourrir les plantes et à créer une symbiose entre leurs racines et la vie du sol.


~ Racines et sol : un monde de communications et d'équilibres (Cécile Waligora, Agriculture de Conservation)(Mars-Avril 2010) ~

« Les écologistes se posent la question de savoir jusqu’où et à quel moment c’est l’humanité qui commencera à s’effondrer. Pour le moment on a détruit 90 % de notre biodiversité en Europe et ça va encore pour nous, donc les écologistes disent est-ce que c’est à 95 % que ça va lâcher  ? On ne sait pas. » Dans certaines régions d’Europe, comme aux Pays-Bas donc, la biodiversité s’est effondrée de plus de 80% depuis 1900. Certaines catégories du vivant, notamment les plantes cultivées, ont vu leur diversité diminuer de 75% depuis 1900. Mais dire que l’on a détruit 90% de la biodiversité en Europe est un peu exagéré. En revanche, son inquiétude semble légitime. Dans le monde, un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit, un tiers des amphibiens et 70 % de toutes les plantes sont en péril.



Elizabeth Kolbert a écrit:

(...) Manifestement, le sort de notre propre espèce nous préoccupe considérablement. Mais au risque de passer pour anti-humain, certains de mes meilleurs amis sont humains ! Je dirais qu’en fin de compte, ce n’est pas cela qui doit retenir notre attention. Actuellement, dans ce moment extraordinaire que nous considérons comme étant notre présent, nous décidons, sans vraiment le vouloir, quels chemins évolutifs resteront ouverts et quels chemins se fermeront pour toujours. Aucune autre créature n’a jamais eu à gérer cela, et cela risque malheureusement de constituer notre impérissable héritage. La sixième extinction va continuer à déterminer le cours de la vie bien après que tout ce que les gens ont écrit, peint ou construit soit devenu poussière, et que des rats géants aient, ou pas, hérité de la Terre. (...)

~ La 6ème extinction de masse – comment l’être humain détruit la vie (Elizabeth Kolbert via Le Partage)(Août 2015) ~

Par ailleurs, le rythme actuel d’extinction des espèces dans le monde est au minimum 50 à 100 fois supérieur au taux moyen d’extinction depuis l’apparition de la vie sur Terre. Un rythme qui risque de mener à des conséquences en cascade encore inconnues.

Thibaut Schepman

Source de l'article :
« Ça meurt, puis les gens attendent » : d’où vient cette vidéo increvable ? (Rue 89)(Avril 2016)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Garder le lien avec la terre : Conférence de Claude Bourguignon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Garder le lien avec la terre : Conférence de Claude Bourguignon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La sagesse de KUNG FU #1 - "Faire un avec la terre"
» Un lien avec Mégane ?
» RITUELS à la TERRE
» lien avec l'obsidienne noire
» Bonjou la parenté !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Actualités Environnementales :: Biodiversité-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet