Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | .
 

 Le Panorama Médiatique de FYI ~ Mars 2014 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Le Panorama Médiatique de FYI ~ Mars 2014 ~   Mar 11 Mar - 11:58

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Début Mars)

Le but de cette revue de presse est d'essayer de vous (ré)informer
tout en vous offrant une vue différente...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que l'Irak semble devenir un terrain de jeu (sic) pour les saoudiens et les qatari, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Le démantèlement offshore des armes chimiques syriennes se prépare à l'abri des regards
Que faire des stocks d'armes chimiques en provenance de Syrie ? Les détruire offshore, selon les propos du sous-secrétaire d'Etat à la Défense des Etats-Unis, Frank Kendall, rapportés par l'association Robin des Bois : "Pour éviter d'avoir à déposer les substances chimiques sur un territoire quelconque où nous aurions eu à composer avec le contexte politique et environnemental et à nous conformer à des lois nationales".

Finlande : Le réacteur EPR en cours d'abandon par Areva qui retire ses salariés
Le réacteur EPR de Finlande est en cours d'abandon par Areva qui retire ses salariés. Le crash de l'industrie nucléaire française précède celui de l'ensemble de la filière... Le quotidien économique finlandais Kauppalehti a confirmé ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps au sujet du chantier du réacteur EPR situé à Olkiluoto (Finlande) : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars. (Et pendant ce temps...)

Tchernobyl, Fukushima, à qui le tour?
Quoi qu’en disent certains, qu’ils soient experts ou non, on ne peut nier le fait que le risque zéro n’existe pas! Donc, à défaut d’être pessimistes, autant être réalistes, le risque qu’il y ait un problème un jour existe! Convaincus que les dangers de l’activité nucléaire ne concernent pas que l’Ukraine et son Tchernobyl, ou le Japon et son Fukushima, il est temps de découvrir qu’ils nous concernent particulièrement en France, vu la densité de réacteurs nucléaires présents sur notre sol. En effet, sans pour autant tomber dans la paranoïa, considérant qu’en France, vu les 58 réacteurs nucléaires, la multiplication des « incidents », et les zones qui seraient perdues pour longtemps en se limitant à 50 km autour d’un site nucléaire, nous sommes très nombreux à être menacés en cas d’un accident majeur qui se produirait dans notre pays. (L'énorme mensonge sur Fukushima...)

La situation d'abandon des réfugiés de Fukushima (Vidéo)
Les vraies victimes de la triple fusion des réacteurs de Fukushima Daiichi sont devenues invisibles aux yeux des fournisseurs d'énergie électrique du Japon. Sans domiciles, à court d'argent, avec les tissus culturels et sociaux de leur village détruits, ils restent dans des habitations de fortune mal chauffées et ne peuvent recommencer une nouvelle existence ailleurs ou revenir à leur ancienne vie détruite par des niveaux de radioactivité toujours présents et malsains. Rejoignez Fairewinds Energy Education dans ses efforts continus pour aider les gens de Fukushima, au Japon. Écoutez Chiho Kaneko, membre de l'équipe Fairewinds et Arnie Gundersen alors que Mme Kaneko décrit son récent voyage au Japon et les histoires de ceux qui ont été abandonnés à la suite de cette tragédie.

Dans les sous-sols de Stocamine, la bombe à retardement alsacienne
En une minute et demie, la cage d'ascenseur du puits Joseph avale les 550 mètres de profondeur dans un grincement de ferraille et de bois. Lampe frontale sur le casque, autosauveteur à oxygène en bandoulière, les mineurs parcourent les 100 km de galeries de l'ancienne mine de potasse Joseph-Else, creusée dans le sous-sol de Wittelsheim (Haut-Rhin). Direction non pas la taille de sel mais les cavités où dorment du mercure, de l'arsenic, du cyanure et de l'amiante. Là, 44 000 tonnes de déchets industriels ultimes, non recyclables et hautement toxiques, gisent dans un centre de stockage unique en France, StocaMine. (Tandis qu'à Paris...)

Pays de Galles : Monsanto déverse illégalement des tonnes de déchets toxiques dans une carrière
Pendant longtemps le village de Groesfaen dans le sud du Pays de Galles au Royaume-Uni était un endroit agréable à vivre. Pourtant, dés 2003 les habitants de Groesfaen dans le sud du Pays de Galles ont commencé à se plaindre des remugles immondes émanant de la carrière Brofiscin, une carrière profonde de 36 mètres, située aux abords du village. Plus alarmant encore, les eaux de la rivière qui passait près de la carrière ont commencé à virer orange vif. Naturellement concernés, les résidents avaient exhortés les autorités locales d'enquêter. L'enquête a révélé qu'une usine de Monsanto de Newport, une ville située près de Groesfaen avait payé des entrepreneurs pour déverser illégalement des milliers de tonnes de produits chimiques cancérigènes dans la carrière Brofiscin entre 1965 et 1972.

UE - OGM : vers des autorisations ou des interdictions nationales ?
La Grèce et la France ont fait officiellement deux propositions lors du Conseil environnement de l’Union européenne de ce lundi 3 mars 2014, pour permettre aux États membres de se positionner sur les autorisations de mise en culture d’une plante génétiquement modifiée (PGM). La proposition grecque ressemble à celle qu’avait faite le Danemark et ne convainc pas certains pays, comme la France... Cette dernière souhaite une proposition qu’elle estime plus solide que celle de la Grèce, qui ne permet pas d’interdire mais d’autoriser nationalement une PGM. En effet, depuis 2008, les différents gouvernements français qui se sont succédé, droite ou gauche, ont tous voulu maintenir une agriculture sans OGM mais se sont aussi toujours heurtés à des contraintes juridiques. Bientôt la fin de ces allers-retours judiciaires incessants ? (Lire également cet entretien avec Jacques Caplat)

Le mode de calcul du potentiel de réchauffement de certains GES modifié
Par un règlement du 4 mars 2014, la commission européenne a modifié le règlement 21 juin 2012 en ce qui concerne les potentiels de réchauffement planétaire (PRP) des gaz à effet de serre autres que le CO2. Le mode de calcul du PRP de trois gaz au potentiel de réchauffement extrêmement important est modifié. Sont concernés le protoxyde d'azote (N2O), dont le PRP est 310 fois plus élevé que celui du CO2, le tétrafluorure de carbone (CF4) dont le PRP est 6.500 fois plus élevé que celui du CO2, et l'hexafluoroéthane (C2F6) au PRT 9.200 fois plus élevé que celui du CO2. Ces deux derniers GES sont des gaz fluorés dont l'utilisation est appelée à être de plus en plus restreinte du fait de leur PRP très important. (En ce qui concerne le Réchauffement Climatique...)

Matières premières : faut-il s'attendre à une guerre de l'eau ?
Si les mots évoquent un titre de roman de science-fiction, Les guerres de l'Eau semblent de plus en plus proches de nous. En effet, dans 20 ans la demande en eau douce sera de 40% supérieure à l'offre. La guerre de l'eau va-t-elle allumer la mèche ? Le concept est apparu en 1993, quand Christian Chesnot publie La Bataille de l'eau au Proche-Orient. La thèse selon laquelle l'eau et sa possession est une des sources de conflit majeur pour le 20ème siècle mais surtout pour le 21ème siècle a depuis fait florès. Il suffit de taper l'expression "guerre de l'eau" dans votre moteur de recherche préféré pour prendre conscience du nombre d'articles s'intitulant : "la guerre de l'eau aura-t-elle lieu ?" (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Exploitation des hydrocarbures. Mais que se passe-t-il au Québec?
Les nouvelles récentes ne sont pas gaies : Enbridge et Trans-Canada, avec l’appui enthousiaste de Pauline Marois, veulent faire passer le pétrole le plus sale au monde, issu des sables bitumineux, par le Québec, avec un pipeline qui traversera des cours d’eau où s’approvisionne, entre autres, la ville de Montréal. Rappelons que les projets de pipelines font face à une non acceptation sociale très forte des deux côtés de la frontière Canada – USA. Notamment le projet Keystone XL, qui devrait transporter le pétrole de l’Alberta au Texas. (A propos du projet Keystone XL...)
La permaculture renverse les dogmes de l'agronomie traditionnelle

Présentation de la permaculture,
un système de culture qui cherche à collaborer avec la nature
et non à l'exploiter pour son bénéfice personnel.



Permaculture, l'art de vivre avec la nature par 93video
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Comment les banques ont profité de la crise grâce aux garanties d'Etat
Entre 200 et 300 milliards d'euros par an : c'est l'avantage financier que les banques européennes ont tiré des garanties implicites que leur ont fournies les Etats pendant la crise, selon une étude réalisée par l'expert financier indépendant Alexander Kloeck à la demande des eurodéputés du groupe écologiste. « C'est l'un des graves dysfonctionnements révélés par la crise et il n'a pas encore été traité », s'alarme le député européen belge (Groupe les Verts-Alliance libre européenne), Philippe Lamberts. Publiée lundi 27 janvier, cette étude pourrait relancer les débats sur le sujet, alors que Michel Barnier, le commissaire européen au marché intérieur, s'apprête à présenter, mercredi 29 janvier, son projet de séparation des activités bancaires, visant à mieux réguler le secteur. (A qui profite la crise?)

1000 milliards de dollars: le montant  des dividendes versés en 2013
Plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes ont été distribués au titre de l’année 2013 dans le monde. Les pays émergents représentent une part croissante du gâteau mais l’Amérique du Nord reste le premier contributeur. Nouveau record pour le gâteau mondial des dividendes en 2013. Les sociétés cotées ont pour la première fois versé plus de 1.000 milliards de dollars de dividendes cette année, selon un rapport publié lundi par la société d’investissements Henderson Global Investors. En hausse de seulement 2,8% par rapport à 2012, ce montant témoigne cependant d’une croissance fortement ralentie – la plus faible depuis 2009.

Dans la Zone euro, la crise de la dette ne peut qu’aggraver le chômage
Un observateur intergalactique de notre monde ferait certainement ce constat : le mécontentement et l’agitation sociale règnent partout sur la Terre. Il se poserait aussi la question : mais pourquoi cela ? L’une des principales raisons de la paralysie de toutes les activités est certainement le surendettement. Les affrontements entre les partisans d’une stricte discipline budgétaire dite d’”austérité” (avec pour objectif : aucun nouveau déficit budgétaire) et les promoteurs de plans de relance financés par de nouveaux déficits budgétaires sont toujours d’actualité. (Et pendant ce temps, en France...)

Angleterre : L'état fait appel au privé pour supprimer les pensions des handicapés !
Sous prétexte de coupes budgétaires, le Royaume-Uni recourt à des sociétés privées pour sous-traiter des missions auparavant réalisées par son administration publique. La société française Atos s'est vue confier la tâche de mettre en oeuvre la réforme des pensions que perçoivent invalides et handicapés. Et d'évaluer leur aptitude au travail. Résultat : malgré des pathologies lourdes, plusieurs dizaines de milliers de bénéficiaires ont été recalés et exclus de ce système de protection sociale. Les recours se multiplient et la colère gronde contre les méthodes d'Atos.

Le Financial Times procède au retrait d'un de ses articles qui évoquait une potentielle manipulation du cours de l'or
Le Financial Times a retiré de son site un article datant du 23 février dernier, où l’on pouvait lire que les cours de l'or semblaient avoir fait l’objet de manipulations près de la moitié du temps entre Janvier 2010 et Décembre 2013. Grâce au cache de Google, il est encore possible de lire cet article dans son intégralité. L’article s’appuyait sur une analyse d’un cabinet de conseil, Fideres. Ses travaux ont mis en évidence que les cours de l’or montent ou descendent fréquemment au début d’une « conference call » que se donnent biquotidiennement un groupe de 5 grandes banques, puis qu’il atteint le maximum de cette tendance au moment de la fin de l’appel, avant de subir un retournement de tendance. Le cabinet de consultance suggère donc que ce groupe se rend coupable d’un « comportement collusif ». (Lire également cet article en anglais)

La saga des banques : Au royaume des manipulateurs
La saga des banques est un succès qui ne se dément pas et dont les épisodes ne lassent pas, bien que la cause soit entendue. Non sans conséquences, à en croire les résultats d’une étude mondiale effectuée par Ernst & Young dans 43 pays auprès de 32.642 clients de banques de détail, interrogés entre juillet et octobre 2013. Il en ressort parmi une multitude d’enseignements que seuls 32% des Européens interrogés font « complément confiance » à leur banque. L’actualité éclaire peut-être les motivations des autres deux tiers d’entre eux, risquant d’en accroître encore la proportion. On a en effet vu dans la même journée de jeudi BNP Paribas et Bank of America suspendre leur responsable du courtage des devises au comptant à Londres. (A propos de la confiance bancaire...)

Pourquoi les banquiers centraux ne devraient pas manipuler des agrégats de prix
En novembre, la Banque centrale européenne (BCE) a surpris les marchés en baissant son taux de refinancement à 0,25% pour éviter une terrible déflation et a annoncé qu’elle chercherait à garder « l’augmentation des prix stable autour de 2% », pourcentage qui est manifestement un objectif et non un plafond. La récente domestication des chiffres de l’inflation est « inquiétante » pour beaucoup d’économistes et a accru les réclamations en faveur de plus d’agressivité de la part de la BCE. Les banquiers centraux et les économistes s’en remettent toujours à l’idée que l’économie peut être gérée en manipulant les prix globaux. La plupart des économistes diront qu’un peu d’inflation est une bonne chose. Si un entrepreneur fait une erreur et produit quelque chose à un coût supérieur au prix de vente, une augmentation de tous les prix peut rendre cette mauvaise décision profitable.

Conflits entre Etats et multinationales : les intérêts privés victorieux dans 58% des cas
L’interdiction d’exploiter le gaz de schiste en France pourra-t-elle être contournée par les multinationales ? Un nouveau rapport rendu public le 6 mars par des organisations européennes, pointe les dessous de l’accord commercial en cours de négociations entre l’Europe et les États-Unis. Et montre comment l’extension des droits des investisseurs aux dépens des droits des États pourrait saper les réglementations encadrant la fracturation hydraulique, seule technique utilisée à ce jour pour extraire le gaz et le pétrole de schiste. L’inquiétude est particulièrement vive en France, la fracturation hydraulique est interdite depuis l’adoption de la loi du 13 juillet 2011. (Lire également l'article de Bill Bonner sur le sujet)

Les USA sont prêts à soutenir économiquement l’Ukraine (hoooo la grosse arnaque que voilà…)
La grande arnaque continue! Les Etats-Unis qui financièrement sont dans un état proche du chaos (l’endettement étant de plus de 17 000 milliards de dollars, voir également le compteur en temps réel), largement plus de 100%) se disent prêts à soutenir l’Ukraine. Avec quoi puisque ruinés et repoussant le plafond de la dette plusieurs fois/an? Avec la planche à billet donc et des dollars qui ont autant de valeur que du papier toilette! Quand à l’Ukraine, elle appelle à l’aide le FMI, ce qui implique que ce suicide économique va placer le pays sous la domination des financiers atlantistes, on a vu ce que cela à donné en Grèce, à Chypre, au Portugal, et ailleurs: un dégringolade du niveau de vie des habitants, un chômage qui explose, entre autres horreurs qui nous sont vendues comme solutions. (Ukraine, la nouvelle proie du FMI..)

Myret Zaki : Cette guerre froide n’est pas idéologique (Ukraine)
Cette deuxième guerre froide à laquelle nous assistons entre les Etats-Unis et la Russie ne s’encombre plus de paravents idéologiques. Elle est mercantile. Plutôt que d’opposer deux modèles de société, elle oppose deux adversaires au plan commercial, énergétique, financier et monétaire. Deux paquebots battant officiellement pavillon capitaliste, officieusement adeptes de l’étatisme à outrance. Ce n’est plus le «monde libre» contre le «péril rouge». (Sur le plan commercial...)

La Banque centrale de Russie transfère ses réserves placées aux États-Unis
D’après un expert de la finance, la Banque centrale de Russie a retiré jeudi 6 mars une importante partie de ses réserves déposées dans les banques américaines pour les transférer dans des établissements européens. Impossible de connaître le montant exact de ces transferts, mais selon notre spécialiste, ils pourraient se chiffrer en dizaines de milliards de dollars. Ce mouvement montre que, dans son conflit avec le nouveau pouvoir en Ukraine, le président russe, Vladimir Poutine, envisage tous les scénarios. Y compris celui qui verrait Washington geler les avoirs russes déposés dans ses banques. D’où l’opération menée jeudi. (Pendant ce temps, l'or ukrainien...)
« Une autre finance est possible ! »

C’était à Luxembourg, le 16 octobre dernier,
devant un auditoire composé dans sa plus grande part
de représentants du monde bancaire du Grand-Duché.



~ Conférence de Paul Jorion : Une autre finance est possible ! ~
Publiée le 9 janv. 2014 par University of Luxembourg

Actualités Mondiales

Certaines choses à savoir sur les manifestations au Venezuela
L’opposition soutenue par les USA dans la République Bolivarienne du Venezuela prend son inspiration des manifestations anti-gouvernementales se déroulant de l’autre côté de l’Océan Atlantique en Ukraine. Ayant échoué à remporter la moindre élection au Venezuela en obtenant un mandat populaire de la part d’une majorité de la population au cours des dernières années, les dirigeants de l’opposition mainstream ont désormais recours aux tactiques des révolutions colorées et à une stratégie de disruption dans le même style qu’en Ukraine. L’objectif de ces dirigeants de l’opposition au Venezuela est de galvaniser les manifestants anti-gouvernementaux à créer une crise politique à Caracas. (Lire également l'analyse de Nil Nikandrov)

The Guardian : le soutien des États-Unis à un changement de gouvernement au Venezuela est une erreur
Quand devient-il légitime d’essayer de renverser un gouvernement élu démocratiquement ? À Washington, la réponse à cette question a toujours été évidente : quand le gouvernement des États-Unis le décide. Il n’est pas surprenant qu’en général, les gouvernements latino-américains ne le voient pas de cet œil-là. Dimanche 16 février, les gouvernements du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay et Venezuela) ont publié un communiqué à propos des manifestations de la semaine précédente au Venezuela. Ils ont qualifié « les récents actes de violence » qui s’y sont déroulés de « tentatives de déstabilisation de l’ordre démocratique ». (L'OEA apporte son soutien au Venezuela)

Le nouveau plan de domination US, par Pierre Khalaf
L’administration de Barack Obama mène une offensive sur tous les fronts de la confrontation internationale, dans une tentative visant à modifier les équations qui ont permis de faire tomber l’hégémonie unilatérale des États-Unis. L’objectif est d’imposer un partenariat international sous la direction de Washington. L’offensive américano-européenne en Ukraine a pour objectif déclaré de saper l’influence russe dans ce pays pour le soustraire à l’espace politico-géographique dirigé par Moscou, et de l’intégrer à la sphère d’influence occidentale. Les États européens ont fourni un soutien considérable à l’opposition ukrainienne, et il est intéressant de noter que les États-Unis ont renforcé leurs relations avec l’Allemagne, qui ne cache pas ses ambitions économiques en Ukraine. (La nouvelle stratégie de guerre de l'Otan...)

La Chine demeure très prudente après le coup d’État pro-américain en Ukraine
La réaction de la Chine au coup d’État en Ukraine, soutenu par les États-Unis et l’Union européenne, et à l’intervention subséquente de la Russie pour maintenir le contrôle sur la Crimée, est suivie attentivement par les dirigeants politiques et analystes à travers le monde. Tout appui ouvert de Beijing pour les actions de Moscou viendrait accroître de façon dramatique les tensions mondiales qui existent actuellement. Jusqu’à maintenant, le gouvernement chinois a tenté de maintenir une certaine neutralité diplomatique, refusant de condamner le coup d’État pro-Occident ou la réaction de la Russie. (Lire également cet article, celui là ainsi que celui-ci)

Crimée : Les militaires ukrainiens démissionnent massivement de leurs unités
Selon une information récente, le peu de militaires ukrainiens qui étaient présents sur l'île ont décidé de déserter les rangs de l'armée « nationale » et de rejoindre les rangs de l'armée de la Crimée, c'est à dire les rangs de l'armée russe. il s'agit des premières défections dans les rangs de l'armée nationale. Les militaires ukrainiens ne reconnaissent probablement pas la légitimité d'un pouvoir mis illégalement en place sur un coup d'état organisé par l'OTAN, et suite à cela, le parlement vient de convoquer une réunion extraordinaire ! La Russie vient également de déployer ses missiles S400 en Crimée...

Scandale: Gladio, le formatage de l'Europe par les réseaux fascistes et les USA
Beaucoup observent attentivement ce qu’il se passe en Ukraine. Qui rappelle la "révolution orange" en 2004. Mais, en 2004 le plan US pour faire basculer l’Ukraine dans son giron a raté. Ca rappelle aussi les révolutions arabes, tout aussi bidons, ou les nouvelles tentatives de coup d’Etat au Venezuela. Mais ça rappelle aussi l’ingérence US dans les affaires politiques françaises, allemandes, hollandaises, belges, italiennes, espagnoles, grecques, etc. (Flashback sur le réseau Gladio...)

Sortir de la pensée unique : La Syrie face à la diplomatie des hyènes !
Le samedi 22 février 2014, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité la résolution humanitaire 2139. Le vote du texte initialement présenté par l’Australie, le Luxembourg et la Jordanie, et soutenu par la Grande Bretagne, les États-Unis et la France ayant été reporté de quelques jours par la Russie, qui aurait menacé de son veto avant modification. Des voix s’élèvent, toujours les mêmes, pour exprimer leurs doutes quant à son efficacité en raison de l’absence de sanctions automatiques, pour prétendre que l’attitude intransigeante du « régime » syrien a conduit à la clôture de la deuxième session des négociations de Genève 2 sans avancées, et même pour continuer à affirmer, désormais, contre toute vraisemblance, que les terroristes qui sévissent en Syrie « sont les complices du régime syrien » ! (L'option américaine...)

L’Arabie Saoudite se prépare-t-elle à occuper le Qatar ?
Le 5 mars 2014, ceux qui auront suivi les Informations de la chaine saoudienne Al-arabiya, et de la chaine qatarie Al-jazeera, seraient en droit de penser qu’une guerre imminente est sur le point d’éclater entre l’Arabie saoudite et le Qatar. Une guerre menée par l’Arabie saoudite qui aurait pris la décision d’allumer « le front de la revanche » entre le Bahrein et le Qatar en profitant de leur  contentieux frontalier maritime, qui dure, mais ne demande que la petite étincelle qui allumerait la mèche incendiaire. C'est là une excellente occasion pour l’Arabie saoudite qui, en occupant militairement le Qatar, trouverait de quoi compenser ses pertes. (La tension monte entre les monarchies du Golfe...)

Les troupes américaines et japonaises s’entraînent à la guerre contre la Chine
Un article important du New York Times du week-end dernier ne laisse aucun doute sur les préparatifs de guerre américano-japonais ni sur leur cible. Intitulé « Dans les entraînements japonais avec les États-Unis, un message pour Beijing, » cet article couvre l’entraînement de la nouvelle force amphibie japonaise par les marines américains sur « la manière d’envahir et reprendre une île capturée par des forces hostiles ». Si cet entraînement en commun portant le nom de code Iron Fist est un événement annuel, le lieutenant colonel des marines John O’Neal a déclaré que les troupes japonaises sont venues cette année avec « une nouvelle motivation ». (L'augmentation des dépenses militaires chinoises... et Le Pentagone demande près de 80 milliards...)

Les missiles de croisière chinois : facteur clé de la situation régionale
Selon le centre d’étude américain Project 2049 Institute, la Chine développe actuellement les missiles de croisière les « plus précis » menaçant les cibles dans de nombreux pays d’Asie-Pacifique, le Japon compris. Le nombre de ses missiles CJ-10 basés au sol peut atteindre 500. Si les estimations sont justes, les missiles de croisière chinois se transforment en un facteur clé de la situation militaire dans la région. L’interception de ces missiles présente des difficultés à cause de leur trajectoire imprévisible. (Au même moment, les USA...)

Irak : les Britanniques bientôt devant la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre ?
Le journal londonien The Independent a révélé dimanche qu’un document « accablant » de deux cent cinquante pages, intitulé « The Responsibility of UK Officials for War Crimes Involving Systematic Detainee Abuse in Iraq from 2003-2008 [1] », a été « soumis à la Cour pénale internationale (CPI) et pourrait entraîner des poursuites judiciaires à l’encontre de certains dirigeants britanniques de la défense pour cause de crimes de guerre « systématiques ».
Documentaire : Le Nouveau Grand Jeu
Grand Jeu (géostratégie) : http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Jeu_(géostratégie)

À travers le transit des ressources les plus convoitées par les puissances gouvernementales
(à ne pas confondre avec la sensibilité des peuples…), ce documentaire offre un point de vue
sur les rapports de forces en jeu dans les régions du monde qui ont le malheur
de « détenir » ou de se trouver sur la route de ces dites ressources.



~ Le Nouveau Grand Jeu (documentaire) ~
Publiée le 11 févr. 2014 par J'aime Partager
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Mi Mars)   Ven 21 Mar - 13:39

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Mi Mars)

La revue de presse de FYI est un outil
qui doit vous permettre de lancer vos propres recherches
sur certains faits occultés (volontairement?) par nos médias




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que les Atlantistes cherchent désespérément à sanctionner la Russie, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Grave cocktail de pesticides dans les rivières suisses
Les cours d’eau suisses contiennent tout un cocktail de pesticides. Sur plus de 300 substances autorisées et détectables, plus de cent ont été relevées dans des échantillons d’eau lors d’un screening minutieux. Chaque échantillon contenait en moyenne 40 substances différentes. Dans 78% des échantillons, la concentration cumulée des pesticides dépassait 1µg/l. L’exigence numérique de l’Ordonnance sur la protection des eaux a été dépassée pour 31 substances. Une pollution des organismes aquatiques – notamment par des produits phytosanitaires – ne peut être exclue. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le trafic des pesticides interdits est en plein boom
Les fraises sont bourrées de pesticides interdits de longue date. On trouve aussi de ces poisons dans les carottes, radis, abricots, selon un rapport officiel passé inaperçu. Un véritable trafic de ces pesticides est en place, et se développe continuement. L’administration n’a plus les moyens de l’enrayer. Fin 2013, la Direction générale de l’alimentation du ministère de l’agriculture (DGAL) a rendu publique une note d’information, faisant le bilan des plans de surveillance et de contrôle mis en œuvre par l’organisme en 2012. Les résultats sont édifiants.

Vers une réduction de 80% des sacs plastique d'ici 2019
La commission environnement du Parlement européen a adopté lundi 10 mars 2014 un projet de texte qui vise à réduire l'utilisation des sacs en plastique polluants de 80% d'ici 2019. La proposition avait été adoptée en novembre dernier par la Commission. "La réduction de l'utilisation des sacs en plastique est facilement réalisable avec une politique cohérente", a déclaré le rapporteur Margrete Auken (Verts/ALE DK), dont le rapport a été approuvé par 44 voix pour, 10 contre et 6 abstentions.

Iles de déchets : l’expédition qui s’attaque au 7eme continent
Des masses de plastiques flottant sur des surfaces océaniques gigantesques constituent ce que l’on appelle le 7e continent. Une expédition d’exploration qui se déroulera en plusieurs étapes jusqu’en 2017 dont la première s’est déroulée en milieu d’année 2013 dans le pacifique nord, voudrait alerter le monde sur l’ampleur du problème. (Petit flashback en vidéo)

La fracturation hydraulique soupçonnée d’être la cause d’un séisme en Ohio
Aux USA c’est une première, 2 tremblements de terre ont été directement liés à la fracturation hydraulique. Les autorités de l’Ohio aux états unis ont ordonné la fermeture d’un puits d’extraction. Hier les autorités de l’Ohio ont ordonné la fermeture d’un puits de gaz de schiste qui utilisait la technique dite de la fracturation hydraulique (  » fracking  » ) dans le comté de Mahoning après que deux tremblements de terre aient été ressentis dans la région tout près de la frontière avec la Pennsylvanie ont indiqué les journaux locaux. (Et pendant ce temps en Kabylie...)

Quatre nouveaux gaz fluorés détruisent la couche d'ozone
Dans une étude publiée le 9 mars dans la revue "Nature Geoscience", une équipe de chercheurs britanniques de l'Université d'East Anglia ont identifié dans l'atmosphère quatre nouveaux gaz fluorés destructeurs de la couche d'ozone "qui ont commencé à apparaître dans les années 60". L'équipe de Johannes Laube, aux côtés notamment de chercheurs français, a analysé la composition des échantillons d'air non pollués collectés en Tasmanie entre 1978 et 2012, et prélevé des carottes de neige au Groenland en 2008. Ils ont utilisé la chromatographie en phase gazeuse - technique de séparation des molécules - avec détection par spectrométrie de masse. (Et la commission européene dans tout ça...)

Land Grabbing ou comment les multinationales exproprient des terres, contrôlent l’alimentation du Monde et perturbent le climat
Assassinats politiques, guerres et révolutions créés de toutes pièces, pillages des ressources naturelles, propagation des maladies,… L’Afrique n’a pas fini de voir s’abattre sur elle des désastres venus de l’extérieur (surtout parce qu’elle n’est en réalité pas capable d’unir ces différentes composantes à l’intérieur). Nous devons en effet, lutter actuellement contre un véritable fléau mondial : la spoliation à grande échelle des terres.

UE - Le Parlement européen rejette en bloc le règlement semences
650 voix contre 15 : c’est le résultat du vote du 11 mars du Parlement européen, au sujet du « règlement semences » proposé par la Commission européenne. Pour les uns, joli camouflet adressé à une Commission en fin de mandat, pour les autres, craintes des parlementaires d’aborder un dossier trop politique à deux mois des élections européennes. Un vote qui peut provoquer le retrait pur et simple de cette proposition ou son simple amendement par le Conseil et son retour en seconde lecture au nouveau Parlement. Prudent, le commissaire européen chargé de la Santé, Tonio Borg, a juste annoncé qu’il allait examiner quelle suite donner au rejet du texte par le Parlement... (Lire également cet article)

Trois ans après la catastrophe, le lobby nucléaire continue de censurer les acteurs indépendants de l’information
Reporters sans frontières déplore le climat de censure et d’autocensure qui continue de régner sur la question du nucléaire, trois ans après l’accident nucléaire à la centrale de Fukushima Daiichi (nord de Tokyo). L’organisation dénonce le traitement réservé aux journalistes et blogueurs indépendants et critiques à l’encontre des autorités et du lobby nucléaire, surnommés "village nucléaire" par leurs détracteurs. Dernier cas recensé par l’organisation, la journaliste freelance et blogueuse Mari Takenouchi, accusée d’"outrage criminel" après avoir critiqué l’organisation non gouvernementale " Ethos " et son projet de repeuplement volontaire des zones irradiées. (Voir cette vidéo d'Arnie Gundersen en complément)

AIEA : la sécurité à 100% « n’existe pas » dans une centrale nucléaire
Le patron de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a indiqué lundi à Tokyo que l'organisme allait continuer d'améliorer ses normes à la lumière de l'accident de Fukushima, tout en prévenant qu'une centrale nucléaire ne pouvait jamais être sûre à 100%. Lors d'une conférence de presse précédant une rencontre avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, Yukiya Amano a rappelé que les règles devaient évoluer. (Lire également cet article)

Maïs Monsanto : batailles juridiques autour d'un probable nouvel arrêté anti-OGM
Une quarantaine de faucheurs volontaires occupent depuis 9h ce matin, 14 mars, le site de l’Association générale des producteurs de maïs (AGPM) à Montardon, près de Pau. Cette occupation intervient alors que le projet d’arrêté visant à interdire la culture du « Mon810 », un maïs génétiquement modifié produit par Monsanto, n’a toujours pas été promulgué. Contacté par Basta !, le ministère de l’Écologie indique qu’un délai légal de quatre jours est nécessaire entre la fin de la consultation publique – qui s’est achevée le 9 mars – et la promulgation de l’arrêté. Il est donc probable que cet arrêté d’interdiction du Mon810, seul maïs OGM autorisé à la culture dans l’Union européenne, soit publié dans les heures à venir. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le gouvernement interdit la culture de MON810
Comme il l'avait annoncé, le gouvernement a publié, le 15 mars au Journal officiel, l'arrêté visant à empêcher la commercialisation, l'utilisation et la culture des 232 variétés de semences du maïs MON 810 actuellement inscrites au catalogue commun des variétés des espèces agricoles. Alors qu'une proposition de loi visant le même objectif doit être examinée en avril par le Parlement, les pouvoirs publics n'ont pas voulu prendre de risques : la saison des semis est proche. (Mais la bataille ne fait que commencer...)
"Semences : les gardiens de la biodiversité". Un documentaire signé Arte

Aujourd'hui, l'agriculture européenne dépend de cinq multinationales de l'agrochimie
qui obligent les paysans à utiliser les semences qu'elles ont elles-mêmes sélectionnées.



Semences : Les Gardiens de la Biodiversité... par GayoA29
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Qui se cache derrière le mystérieux créateur du bitcoin?
Le mystérieux créateur du bitcoin, Satoshi Nakamoto, serait un ex-physicien américain d’origine japonaise âgé de 64 ans et vivant reclus en Californie où il cultive sa passion pour les trains miniatures, affirme jeudi le site de Newsweek. Né en 1949 au Japon avant d’émigrer aux Etats-Unis à l’âge de 10 ans, la personne rencontrée par Newsweek n’a qu’implicitement reconnu avoir créé en 2009 le bitcoin, qui traverse actuellement une grave crise de confiance après la soudaine fermeture de plateformes d’échange. (Lire également cet article)

La question à mille milliards de dollars : qui détient la dette publique des pays émergents ?
Il y a mille milliards de raisons de se soucier de qui détient la dette des pays émergents. C’est la somme en dollars que les investisseurs internationaux ont placée dans ces obligations publiques ces dernières années : mille milliards de dollars. Qui détient cette dette, pour combien de temps et pourquoi elle évolue dans le temps sont autant d’éléments qui peuvent aider à mieux appréhender les risques; un brusque retournement des flux de capitaux peut avoir des conséquences douloureuses. La modification de la base d’investisseurs peut aussi influer sur les coûts d’emprunt d’un État. (Et qui déteint la dette des USA?)

L’encours de dette mondiale franchit le cap des 100.000 milliards de dollars
100.000 milliards de dollars : plus de quatre fois le PIB réuni de la Chine et des Etats-Unis. C’est le montant de la dette mondiale. Cela inclut les obligations des Etats et les dettes cotées des entreprises et des sociétés financières, mais pas celle des ménages. Une dette qui s’est envolée ces dernières années. Mi- 2007, avant la crise, elle était de 70.000 milliards de dollars. Elle n’était que de 40.000 milliards en l’an 2000, selon les chiffres qui seront dévoilés lundi par la Banque des règlements internationaux (BRI).

Rigueur et compétitivité : un cocktail toxique
Depuis l’éclatement de la crise, les gouvernements européens et la Troïka (la commission européenne, la BCE et le FMI) mettent en œuvre, de manière plus ou moins violente selon les pays, un « cocktail » de mesures bien établi : avec d’une part des coupes budgétaires dans les dépenses sociales (austérité), de l’autre des politiques au service des multinationales et investisseurs privés (compétitivité). Mais ces mesures suscitent de fortes résistances sociales dans de nombreux pays européens. (Lire l'analyse de Bill Bonner)

L’économie de l’ombre : le trou noir de l’Union Européenne
Sur le fond des derniers évènements en Ukraine, où la population est en train de défendre de manière peu civilisée sa volonté de devenir « un pays européen civilisé », je me suis intéressé à « l’économie de l’ombre » en Union Européenne. Les experts de Bruxelles ne cachent pas que l’économie de l’ombre est stable dans l’UE et son volume est estimé aujourd’hui à 2,2 trillions d’euros. L’économie informelle est très prospère en Bulgarie, en Roumanie et dans les pays méditerranéens. La Grèce et l’Italie sont les leaders dans ce secteur. (Que dit George Soros de l'UE?)

Comment les banques sont devenues plus puissantes que les Etats
La meilleure arme du lobby bancaire est que la finance est un sujet complexe et ennuyeux. Dans ce blog, j’essaierai, pour ma part, d’éplucher l’actualité financière (et leurs patates) pour avoir des arguments citoyens à opposer au lobby. 80 000 milliards de dollars, c’est le montant investi par l’ensemble des banques dans le monde et aussi l’équivalent du PIB mondial. En France, à elle seule la BNP a investi 2.500 milliards d’euros dans des actifs à travers le monde, c’est-à-dire un  montant équivalent au PIB français.

Scandale des devises : une affaire tentaculaire et potentiellement explosive pour les banques
Une affaire chasse l'autre. A peine éteintes les braises du scandale du Libor que déjà se profile celui que la presse américaine appelle le « FX-ibor ». Ce ne sont plus cette fois les taux d'intérêt mais les devises qui sont au coeur d'une vaste entreprise de manipulation présumée, impliquant presque toutes les banques. Signe tangible de leur inquiétude et grande fébrilité face à une nouvelle affaire potentiellement explosive pour leur réputation, et très coûteuse pour leurs finances, les établissements ont pris les devants, suspendant au total une trentaine d'opérateurs dans l'attente des résultats de l'enquête sur la manipulation des indices de change Thomson Reuters. (Lire également cet article ainsi que ce mini dossier)

La dualité économique chinoise
L’économie de la Chine est à nouveau confrontée au spectre d’un atterrissage brutal. Des bulles de propriété, une augmentation de la dette du gouvernement local et certaines activités imprévisibles du système bancaire parallèle génèrent des risques financiers considérables, ce qui complique les efforts du gouvernement pour lutter contre la hausse du prix de la main-d’œuvre, le crédit excessif, la pollution écrasante, une corruption endémique, un système fiscal peu développé et l’augmentation de la concurrence internationale. Et d’autres risques apparaissent quasiment à chaque avancée.

A la recherche des travailleurs américains perdus
Cela fait partie de ces sujets dont les médias parlent sur internet, mais pas livré aux masses qui se gargarisent à la soupe délivrée par la télévision, trop dangereux. Impensable de dire la vérité sur l’économie réelle aux Etats-Unis ou sur le taux chômage réel qui touche cette nation (en comptant ceux qui ne sont plus comptabilisés). Pourtant, l’info est capitale, car l’économie américaine déjà proche du chaos total, risque d’entrainer le reste de la planète dans un krach financier sans précédent. À l’heure actuelle, le nombre de dominos pouvant amener à cette finalité sont très nombreux, reste à savoir quel sera le premier, entrainant les autres à sa suite… (Alors d'où provient la richesse annoncée des USA?)

Urkraine : Les armes de l’économie
Dans le jeu des miroirs médiatiques, de fausse images apparaissent sur la crise ukrainienne : comme celle des multinationales et banques étasuniennes et européennes qui voient partir en fumée leurs investissements en Ukraine et sont sur le point d’abandonner le navire avant qu’il ne coule. Juste au moment où ils vont obtenir ce qu’ils veulent : le contrôle complet de l’économie ukrainienne. (Quelles sont les pistes envisagées par le nouveau gouvernement?)

La Russie prête pour la guerre économique
Les différents ministères et structures économiques russes, potentiellement concernés par de lourdes sanctions économiques, ont été mobilisés pour préparer une riposte massive le cas échéant. La décision russe d’intégrer la Crimée est désormais irrévocable. Avec la quasi-totalité de la population russe et des forces politiques derrière lui, Vladimir Poutine s’apprête à affronter un occident divisé, appauvri et contesté au sein même des nations qui le composent. (Lire également cet article)

Nouveau suicide dans le milieu bancaire, un ancien analyste de JPMorgan se donne la mort
Un banquier d'investissement de 28 ans est est mort dans un suicide apparent à Manhattan, de sources policières. Kenneth Bellando, qui travaillait à Levy Capital depuis Janvier, a été retrouvé mort sur ​​le trottoir devant son immeuble du East Side le 12 Mars après avoir prétendument sauté du sixième étages, selon les sources. Bellando, un ancien analyste de la banque d'investissement JPMorgan, fils de John Bellando, chef d'exploitation et directeur financier de Condé Nast. Son frère, John, directeur des investissements à haut avec JPMorgan, travaille à l'évaluation de l'exposition aux risques. (P. Jovanovic parle de ces suicides...)
The Corporation (Documentaire)

Ce documentaire réalisé par Jennifer Abbott et Mark Achbar
montre l’évolution des “Sociétés Anonymes” (appelées Corporations en anglais) aux USA,
reprenant leur histoire depuis leur apparition avec la Révolution Industrielle,
où elles étaient conçues pour répondre au bien public mais furent détournées
de cet objectif par la recherche du profit.



~ the Corporation- sous titre : français ~
Mise en ligne le 13 déc. 2010 par gloupiplop
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Mondiales

Venezuela : Les violences de l’extrême droite vénézuélienne
Dans un quartier huppé de Caracas, mises en scène destinées à l’opinion publique internationale. L’image de ces jeunes "guarimberos" d’extrême droite, alliée à l’occultation des marches pacifiques d’une majorité de vénézuéliens pour défendre leur vote, a produit une inversion du réel sur les petits écrans du monde entier. (Et voila ce que rapporte la presse alignée...)

Sarah Palin propose l’arme nucléaire contre Vladimir Poutine
L’ancienne candidate à la vice-présidence des États-Unis et vedette de télévision Sarah Palin a conseillé samedi, à sa façon, au président Barack Obama d’adopter une stratégie plus ferme devant son homologue russe Vladimir Poutine dans la crise ukrainienne. «La seule chose qui puisse arrêter un méchant avec une arme nucléaire, c’est un gentil avec une arme nucléaire», a-t-elle déclaré en clôture de la grande conférence du mouvement conservateur américain (CPAC), près de Washington. (Lire également cet article)

Après Kiev, Moscou
Grâce au sénateur John McCain, l’évidence implicite devient complètement explicite. Le commentaire du sénateur de l'Arizona concernant la situation en Ukraine et le péché sans retour de la Russie, dans le New York Times du 14 mars 2014, est époustouflant d’emphase, d’agressivité, de fureur antirusse. Il s’exprime de bout en bout comme une narrative qui se suffit absolument à elle-même, qui est sa propre référence, qui est et qui fait sa propre histoire. Il est inutile de soumettre à un œil critique le détail d’un tel texte. Le commentaire de McCain est d’un autre monde, d’une autre histoire, d’une autre perception. Il doit être lu d’une traite, dans sa logique profonde, comme un document historique résumant la conception du Système dont McCain est pour l’heure le porte-drapeau, et opérationnalisant l’idée de la destruction du monde comme recette de la sauvegarde du monde.

Vers la fin de l’OTAN médiatique ?
La presse française, qui sur le dossier ukrainien témoigne de sa totale inaptitude à porter un regard neutre et non américano-centré sur les enjeux internationaux, a sans doute « cru » apercevoir un effritement du système Poutine récemment. Deux journalistes américaines travaillant pour la chaîne d’Etat Russia Today ont en effet, l’une démissionné, l’autre émis des critiques quand à la politique russe en Ukraine. Peu de temps après, un professeur du très réputé MGIMO aurait lui comparé Poutine à Hitler, se faisant ainsi sans doute involontairement le docile porte-parole des diplomaties américaine, tchèque ou lituanienne qui tentent de faire croire (mais à qui hormis aux journalistes ?) que la Russie serait prête à envahir l’Europe et déclencher une guerre. (Lire également cet article)

La cellule Iran de la CIA ne fonctionne plus
La CIA a suspendu Jonathan Bank, chef de sa cellule d’espionnage de l’Iran. M. Bank, 46 ans, avait été l’adjoint du chef des Opérations clandestines, James Pavitt, de 1999 à 2004. Il a également servi dans les Balkans, à Moscou, à Bagdad et enfin à Islamabad. Entré en conflit avec l’administration pakistanaise, en 2010, celle-ci avait révélé son nom et sa carrière le contraignant à revenir aux États-Unis. (Lire également cet article en anglais) (Malheureusement, peu d'informations filtrent... @ suivre)

Conclusions du Groupe international d'appui au Liban
Les participants ont remercié le président Hollande et le gouvernement français d’avoir accueilli le Groupe international de soutien au Liban. Ils ont rappelé la déclaration du président du Conseil de sécurité en date du 10 juillet 2013 (S/PRST/2013/9) et le résumé du président publié après la réunion inaugurale du Groupe international de soutien tenue le 25 septembre 2013 (SG/2198). Ils ont souligné qu’il fallait continuer d’apporter un appui international solide et coordonné au Liban pour aider le pays à faire face aux problèmes qui pèsent sur sa sécurité et sa stabilité, et ils se sont félicités des progrès réalisés dans ce sens. Ils ont rappelé que l’attachement des Nations unies à la stabilité du Liban était au cœur de la résolution 1701 (2006) du Conseil de sécurité et d’autres résolutions pertinentes. (Lire également cet article)

Grave crise entre les émirats du Golfe
La décision n’a pas vraiment surpris, car le feu couvait depuis longtemps sous la cendre. Le 5 mars, trois pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Bahreïn annonçaient, dans un communiqué commun, le rappel de leurs ambassadeurs au Qatar (« Saudi, Bahrain, UAE recall envoys to Qatar », Saudi Gazette, 5 mars). Le communiqué précise que les trois pays « ont fourni des grands efforts pour négocier avec le Qatar à tous les niveaux et pour arriver à une politique commune (...) et garantir les principes de non ingérence dans les affaires intérieures des Etats-membres » (du CCG). « Ils ont aussi demandé au Qatar de ne soutenir aucun mouvement dont le but est de menacer la sécurité et la stabilité des Etat membres. » (Peut-être un début de réponse avec cet article...)

Le vent tourne contre Israël, en passe de devenir un État paria et isolé
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a rarement été aussi assiégé politiquement. Les difficultés qu’il rencontre reflètent l’incapacité de la droite israélienne à répondre à l’évolution du paysage politique, que ce soit dans la région ou dans le monde. Les ennuis dont il est question ont pour contexte l’engagement qu’il a pris en 2009, sous la pression considérable du président américain nouvellement élu, Barack Obama, pour soutenir la création d’un État palestinien. Netanyahou n’avait jamais souhaité faire cette concession et le regrette depuis. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La Turquie menace d’intervenir en Syrie
En vertu de l’article 9 du traité d’Ankara, signé en 1921 par la Turquie et la France, le Caber Kalesi, qui abrite la tombe de Suleyman Shah, le premier sultan ottoman, a été placé sous souveraineté turque alors qu’il est situé en Syrie, pays placé à l’époque sous protectorat français. En clair, le tombeau de ce personnage historique est ainsi devenu une enclave turque. Seulement, la Syrie est aux prises avec une guerre civile depuis maintenant 3 ans, avec des groupes jihadistes et islamistes particulièrement actifs et nombreux au sein de la rébellion. (Lire également cet article)

L’Algérie au bord de l’explosion
Le président Bouteflika ne va pas bien et l’Algérie va de plus en plus mal. Ce régime totalitaire aux mains d’un parti dominant lié à l’armée est au bord de l’explosion. On s’en rend compte à la lecture d’une presse singulièrement indépendante et frondeuse par rapport au pouvoir. Les manifestations contre la candidature de trop montrent qu’une partie de la population voudrait tourner la page et rêve d’un printemps algérien. Signe du malaise également la multiplication des affrontements inter ethniques entre kabyles et arabes dans certaines régions du pays. (Lire également cet article)

Somalie : entre le marteau de l’ingérence étrangère et l’enclume de la défaillance gouvernementale
Les États-Unis et de nombreux Somaliens dans le monde ont condamné l'attaque lâche sur la résidence présidentielle (Villa Somalia) par Al-Shabab, le 21 février dernier, qui représente le point culminant d'une série d'attaques meurtrières lors des deux dernières semaines. Le Président Hassan a perdu toute crédibilité. Le fait qu'il incarne la continuité du passé est désormais une conviction chez de nombreux acteurs locaux et internationaux. Ainsi, le 30 Octobre dernier, le gouverneur de la banque centrale de Somalie, Mme Yussur Abrar a démissionné en signe de protestation suite à une affaire de scandale financier mettant en cause le président lui-même et son chef de cabinet, Kamal Dahir Gutale.
Ils combattent comme des soldats,
meurent comme des enfants


Un général à la retraite s’est donné une nouvelle mission:
mettre fin à l’utilisation d’enfants-soldats dans les conflits. Un défi énorme lorsqu’on sait
que 300'000 jeunes filles et garçons sont actuellement engagés
dans plus de trente terrains de combat à travers le monde.


Pour voir le documentaire : Cliquez Ici

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Fin Mars)   Mar 1 Avr - 11:52

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Fin Mars)

Cette veille médiatique qui vous est proposée regroupe en moyenne
entre cinquante et soixante articles sur des sujets traitant de l'environnement à la mondialisation...




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la polémique à propos du vaccin contre le cancer de l'utérus est toujours d'actualité, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

L’agent orange sur le terrain
Hadès, la mécanique orange aborde les conséquences d’un drame perpétré pendant la guerre du Vietnam entre 1961 et 1971: celui de l’épandage d’agent orange par l’armée américaine.  Notamment en raison de la présence de dioxine, ce défoliant chimique est responsable de nombreuses maladies chez les personnes exposées. La stabilité de la dioxine lui confère un effet durable sur l’environnement et les habitants des régions touchées, occasionnant ainsi des cas de cancers ou de malformations à la naissance, des années après la fin des combats. (Pour aller plus loin...)

Luttes environnementales : une carte mondiale des projets controversés et des résistances
Enfin un outil pour recenser les luttes écologiques et les espaces de résistances ! Ejolt, un réseau d’organisations, d’universités et de laboratoires de recherche sur la justice environnementale, a rendu public le 19 mars un « Atlas mondial » qui détaille plus de 900 conflits environnementaux. Via cette cartographe interactive et participative, il est possible en un clic d’avoir un aperçu à l’échelle mondiale des conflits relatifs à l’énergie nucléaire, à l’eau, à la fracturation hydraulique, au foncier, à la biodiversité, aux hydrocarbures ou à la gestion des déchets. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La déforestation continue à progresser à l’échelle mondiale
Les terres boisées continuent à régresser à l’échelle mondiale, l’Amérique du Sud et l’Afrique accusant les plus fortes pertes, a révélé la FAO vendredi à l’occasion de la journée internationale des forêts. « L’amélioration des données sur les ressources forestières est fondamentale pour freiner la déforestation illicite et la dégradation des forêts« , précise dans un communiqué l’Organisation des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), dont le siège est à Rome.

L'accord de libre échange UE-USA pourrait remettre en cause l'interdiction de la fracturation hydraulique
La libéralisation des échanges entre Europe et Etats-Unis est un serpent de mer qui ressort périodiquement depuis le très décrié Accord multilatéral sur les investissements (1998), retiré par le Premier ministre de l'époque, Lionel Jospin, sous la pression des contestations. En 1998 également, le Commissaire européen Sir Leon Brittan avait tenté un Partenariat économique transatlantique, mais l'initiative était restée sans suite. Plus récemment, le projet de traité ACTA sur la contrefaçon a été rejeté par le Parlement européen pour ses dispositions sur la propriété intellectuelle. L'Organisation mondiale du commerce (OMC) suscite des mobilisations récurrentes du fait que les arbitrages rendus par son Organe de règlement des différends tendent à être plus favorables au commerce qu'aux normes sociales et environnementales. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Etats Unis : La nature donne une nouvelle leçon de génétique à Monsanto
Après des années à prédire que cela arriverait, et après des années de refus par les entreprises, par les agriculteurs et par les organismes de réglementation de prendre leurs avertissements au sérieux, les scientifiques ont constaté l'évolution rapide de chrysomèles des racines du maïs devenues résistantes aux maïs Bt. Le maïs Bt a été génétiquement modifié pour être toxique pour les insectes nuisibles. La chrysomèle des racines pouvait causer des milliards de dollars de dommages aux cultures des États-Unis. (Lire également cet article)

AFRIQUE du SUD – OGM : Monsanto à nouveau condamné pour publicité « non fondée »
Le 17 mars 2014, l’autorité sud-africaine en charge des normes publicitaires (Advertising Standards Authority, ASA) a ordonné à Monsanto de retirer « immédiatement » ses publicités diffusées sur la Radio 702. Celles-ci vantent les mérites des plantes génétiquement modifiées (PGM). Ce bureau de vérification de la publicité a considéré que les affirmations de Monsanto étaient « non fondées ».

Produits chimiques : la révolution Reach vue par les industriels
Après avoir tiré les leçons des deux premières phases d'enregistrement du règlement Reach, l'agence européenne des produits chimiques (Echa) se prépare pour la prochaine échéance, 2018. Les substances fabriquées et importées à plus d'une tonne par an sont concernées, avec une conséquence : l'ampleur de cette prochaine phase d'enregistrement. Alors que près de 20.000 et 9.000 dossiers ont été respectivement déposés en 2010 et 2013, ce sont entre 40.000 et 70.000 dossiers qui sont attendus par l'Echa avant le 31 mai 2018. De 25.000 à 50.000 substances pourraient être enregistrées, contre 3.400 et 3.000 en 2010 et 2013. (Pour aller plus loin, lire cet article ainsi que celui-ci)

Razzia sur les ressources de la planète…..
Avec l’explosion démographique et l’émergence de nouveaux géants économiques, l’impact de l’humanité sur l’environnement augmente régulièrement. A tel point qu’on entrevoit l’épuisement de certaines ressources naturelles, renouvelables et non renouvelables. Lesquelles ? Quand ? Petite visite des ressources de notre bonne vieille planète. Une série d’articles qui va nous mener jusqu’en 2350… bon voyage ! (Lire également cet article)

Tepco et le gouvernement japonais censurent la mort de travailleurs de Fukushima‬
Ils ne méprisent pas uniquement ceux qui meurent sous l’effet des radiations de la centrale, ils méprisent l’ensemble des japonais qui se retrouvent dans un « enfer radioactif » condamné pour des milliers d’années aux radiations car la situation ne sera jamais totalement réglée. Bien sur, on peut penser que le secret autour de la situation réelle doit être gardée pour éviter un vent de panique ou de colère qui entrainerait un effondrement total de l’économie de l’ile, mais il faudra combien de victimes pour qu’ils soient convenablement informés, s’ils le sont un jour… (Lire cet article et voir cette vidéo)

Déchets nucléaires: on ne sait qu’en faire
Dans les zones contaminées on rencontre un peu partout des amoncellements de sacs contenant les déchets de la décontamination, en attente d’un stockage plus durable. Des sacs de déchets ont également été enterrés dans les jardins des particuliers. Jusque dans la banlieue de Tokyo on entasse des déchets de décontamination « provisoirement » (boues de curage des fossés, cendres d’incinération…). L’état voudrait bien trouver des sites pour entasser tous ces déchets, mais les communes rechignent à devenir des sites de poubelles nucléaires.
Des compagnies pétrolières poursuivies pour le torchage du gaz

Lorsque l'on extrait du pétrole, une immense quantité de gaz naturel est acheminée vers la surface
du globe. Or, au lieu de l'utiliser à bon escient, les compagnies pétrolières brûlent cette précieuse matière première,
considérée aujourd'hui comme une ressource énergétique primordiale pour l'avenir. Ce processus dit de "torchage"
fait disparaître chaque année l'équivalent du tiers des besoins européens en gaz naturel, tandis que 400 millions
de tonnes de gaz à effet de serre sont relâchées dans l'atmosphère.



~ Carbonisés: l’extraction de pétrole par les multinationales. ~
Ajoutée le 27 juin 2012 par CptAnderson
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Fausse-monnaie et réserves fractionnaires: la descente en enfer
Depuis des millénaires les hommes ont choisi l’or comme monnaie pour ses caractéristiques uniques de rareté, divisibilité et de valeur. C’est au XVIIème siècle que fut introduit le billet de banque d’abord en Allemagne mais surtout en Angleterre coïncidant avec la création de la banque d’Angleterre en 1694. Le billet de banque était un titre de créance sur la banque d’émission remboursable à vue en métal précieux généralement en or mais aussi en argent. Les billets de banque étaient gagés sur l’encaisse métallique détenue par les banques d’émission qui devait par conséquent avoir une valeur égale à celle des billets en circulation.

Mais jusqu’où la bulle de dette ira-t-elle ?
La fin arrivera — tôt ou tard — pour le grand marché haussier des actions américaines… et pour la bulle de la dette. Elle n’est pas arrivée hier, toutefois. Est-ce que ce sera pour aujourd’hui ou pour demain ? Aujourd’hui, nous explorons le temps que le pays a oublié. Cette phrase n’a pas vraiment de sens, mais nous voulions lui donner une chance malgré tout. Nous parlons de l’espace sur le calendrier rempli par des termes comme "à un moment ou à un autre" et "tôt ou tard" — cette partie de l’avenir où les choses qui ne peuvent durer éternellement finissent par s’arrêter. (Lire également cet article)

Crise financière : comment des « fonds vautours » commencent à attaquer l'Europe
Plusieurs dizaines de fonds spéculatifs s’estiment lésés par la suppression d’aides publiques ou les restructurations de dettes souveraines menées en Europe. Au nom de la protection des investissements, ils attaquent donc les Etats devant des tribunaux commerciaux extranationaux. En jeu : des centaines de millions d’euros d’indemnités à empocher. Si leurs premières cibles sont l’Espagne, la Grèce et Chypre, d’autres pays pourront être concernés. Après l’austérité, les citoyens européens paieront-ils la facture de la crise une seconde fois ? (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Les banques centrales feront tout pour empêcher une crise de la dette
Nous pensons que les banquiers centraux ne vont pas accepter la fin du monde les bras croisés. Non, ils ont plus d’un tour dans leur musette. Plus spécifiquement, nous pensons que les banquiers centraux ne vont pas accepter la fin du monde les bras croisés. Non, ils ont plus d’un tour dans leur musette. Ce ne sont pas de nouveaux tours. Ils ont été utilisés maintes fois, de maintes manières différentes. Mais ils n’ont jamais été utilisés à l’échelle que nous prévoyons désormais. (Lire cet article ainsi que celui-ci)

Espagne : Des milliers d'Indignés contre la politique d'austérité marchent vers Madrid
Des milliers de citoyens espagnols, exaspérés par les mesures d'austérité économique et par l'incurie des politiques européens face à la crise, convergent en ce moment de tout le territoire espagnol vers Madrid pour manifester leur mécontentement ce samedi 22 mars. Depuis fin février, ces manifestants « indignés » marchent au rythme de slogans comme « Non au paiement de la dette », « Pas une coupe budgétaire de plus », « Dehors la "troïka" » (Commission Européenne, Banque Centrale européenne et Fond Monétaire International).

Yellen marche sur des œufs
C’est bien sûr en raison des risques attachés à ces pratiques d’achats sur marge et de recours au levier que Yellen, encore ces derniers jours, a marché sur des œufs. Elle tente d’un côté de modérer l’appétit spéculatif, en particulier sur les prêts subprime Corporate et de l’autre d’éviter de brusquer les anticipations négatives qui pourraient faire boule de neige. Ainsi elle confirme l’objectif du Taper, mais elle recule les seuils de normalisation de la politique monétaire. Celle-ci restera ultra-accommodante bien après le seuil de 6,5% pour le chômage et les 2% d’inflation. Elle élargit l’horizon des spéculateurs, les assure que le bol de punch va rester en place encore plus longtemps que prévu jusqu’alors. (Lire l'analyse de Bill Bonner)

Analyse de l’économie américaine : l’absence d’une reprise
Ayant entamé la cinquième année depuis la fin « officielle » de la grande récession (la National Bureau of Economic Research (NBER), organisme qui détermine les dates officielles des récessions aux États-Unis, a déclaré que la récession a pris fin au deuxième trimestre de 2009), on ne se sent pas vraiment encore dans une reprise. Quoi qu’il en soit, les médias, les économistes côté vente, les banques centrales, le FMI, etc., prétendent tous que l’économie américaine est arrivée au bout de ses peines.

Etats unis : La Russie retire 100 milliards de dollars d'obligations de la Fed
Selon les plus récentes données publiées par la banque centrale des Etats-Unis, « quelqu'un » viendrait de sortir 105 milliards de dollars d'obligations américaines de la Réserve fédérale... Comme vous pouvez le voir, un retrait de cette échelle est sans précédent. La Fed fait beaucoup de choses. Elle fixe les politiques monétaires, régule les banques... Et elle est elle-même une banque. Elle joue un peu le rôle de banque trust pour les banques centrales étrangères, puisqu'elle se charge des bons du Trésor et des autres investissements que ces dernières voudraient laisser aux Etats-Unis. (C'est ce que sont les « dépôts-titres ») (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Bombe pour le pétrodollar ou arme secrète de Moscou
La Russie est capable de détruire l’économie américaine, a déclaré le célèbre trader Jim Sinclair. Connu pour l’exactitude de ses prévisions l’économiste explique que le dollar puise sa force dans un accord conclu avec l’Arabie saoudite selon lequel les contrats de fourniture d’hydrocarbures doivent être libellés en dollar américain. Moscou est tout à fait capable de faire chuter le pétrodollar. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Alerte à la déflation
La déflation est loin de représenter le danger qu’on lui attribue, et contre lequel les hommes politiques cherchent encore et toujours à intervenir avec le soutien de journalistes incultes. Les dangers de la déflation sont décrits par deux phénomènes. D’abord, en période de baisse des prix, les consommateurs ne consomment plus. En effet, ils espèrent une baisse des prix ultérieure, et attendent, attendent, encore et encore. Ce qui fait entrer l’économie en récession. Ensuite, quand les prix baissent, les entreprises doivent serrer les marges, bloquer ou diminuer les salaires, voire licencier, ce qui diminue la demande et fait entrer l’économie en récession.
L’économie mondiale vue sous l’angle de la criminalité

Émission Géopolitique, le débat (RFI) du 16 mars 2014, avec pour invités Jean-François Gayraud,
commissaire de la Police nationale et ancien membre de la Direction de la surveillance du territoire,
Christian Chavagneux, rédacteur en chef adjoint de la revue Alternatives économiques
et Jacques de Saint-Victor, historien.



Finance et criminalité par cdmanon

Actualités Mondiales

Londres suspend sa coopération militaire avec Moscou
Après les Etats-Unis et le Canada, c’est au tour du Royaume-Uni d’annoncer le gel de toute coopération militaire avec la Russie, en raison de l’attitude de cette dernière en Crimée. L’annonce en a été faite ce 18 mars par William Hague, le ministre britannique des Affaires étrangères. Ces mesures concernent, a-il précisé, également les licences d’exportation ainsi qu’à la « mise au point d’un accord de coopération militaire technique ». Les visites croisées entre états-majors sont aussi suspendues. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le « bouclier » de la nouvelle Guerre froide
Washington utilise à son profit sa défaite ukrainienne : il tente de pousser les Européens à se couper économiquement de la Russie et, d’ores et déjà, il leur impose un développement de sa couverture missilistique. Pendant que les médias occidentaux se cristallisent sur la narration des événements par l’Otan (la prétendue « annexion militaire » de la Crimée), l’Alliance déploie discrètement son dispositif impérial. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Rwanda, déjà 20 ans : une tragédie devenue une fiction impériale utile
Le 6 avril 2014 marquera le 20e anniversaire de l’attentat au missile à Kigali qui a abattu l’avion transportant deux chefs d’État africains, Juvénal Habyarimana du Rwanda et Cyprien Ntaryamira du Burundi. Nous savons que ce crime terroriste – sans doute le pire des années 1990 – a déclenché une guerre sans fin, de la destruction et des massacres au Rwanda et au Congo. Or, ce crime n’a jamais été élucidé; personne n’a été amené en justice. Malgré l’aveuglement et l’amnésie volontaires à l’égard du crime le plus critique des tragédies rwandaises et congolaises, des politiciens, des diplomates, des commentateurs, des intellectuels ainsi que des présidents, généraux et premiers ministres à la retraite invoquent constamment le « Rwanda » comme si la seule mention de ce mot accorde de la vérité et de l’autorité morale sur les positions politiques, militaires et impériales qu’ils défendent.

Serbie, Kosovo, 15 ans après les bombardements de l'OTAN, le martyr d'un peuple
Le 24 mars dernier, à l'occasion du 15éme anniversaire des premiers bombardements de l'OTAN sur la Serbie, nous avons pu rencontrer Slobodan Despot et Nikola Mirkovic venus présenter le livre de ce dernier au centre culturel serbe à Paris, "Le martyr du Kosovo". (Vidéo)

Syrie : Destruction et assassinats financés par des puissances étrangères
Je dirai très franchement que, concernant la crise syrienne, l’approche de l’Organisation des Nations Unies, et particulièrement de la Commission des droits de l’homme à Genève, contribuent à aggraver la catastrophe que nous vivons. Les guerres menées à l’intérieur de la Syrie sont décrites comme un conflit entre les forces de l’État et les forces de l’opposition. Ce n’est pas vrai ! La guerre qui frappe aujourd’hui mon pays est une guerre entre la société civile syrienne et des groupes terroristes islamistes. Ces terroristes sont soutenus et financés par divers pays étrangers, et plus particulièrement par l’Arabie Saoudite. (A lire également...)

Turquie : Complot gouvernemental pour entrer en guerre ouverte contre la Syrie !
Des enregistrements de réunions de Sécurité nationale turque, publiées anonymement le 27 mars 2014 sur YouTube, font apparaître un complot du gouvernement Erdogan pour entrer en guerre ouverte contre la Syrie. Prise de panique, l'administration a immédiatement coupé l'accès des citoyens turcs à YouTube tout en dénonçant une violation du secret de la Défense nationale. Le 27 mars 2014, des extraits d'enregistrements d'une réunion de la Sécurité nationale turque ont été diffusés sur Internet. Immédiatement, le gouvernement a bloqué l'accès des Turcs à YouTube. (Dernière minute...)(Lire également cet article)

Pakistan, les citoyens contre les drones
Les activistes contre les drones qui incluent des gens qui ont perdu leurs grands-mères, frères et enfants dans des attaques à contrôle à distance des avions sans pilotes, voient clairement que le gouvernement pakistanais condamne publiquement les attaques étasuniennes mais qu’en privé, il les facilite, c’est pourquoi ils ont entrepris une série d’activités judiciaires et d’actions directes pour exiger qu’il y soit mis fin. Un des critiques les plus virulent du programme de drones étasunien au Pakistan a été arrêté, torturé et interrogé par les agences d’intelligences du pays pendant 9 jours au mois de février. (A propos des drones, lire ce dossier)

« Scénario iranien » : exercice naval conjoint israélo-américano-grec
Ces manœuvres militaires se substituent aux exercices conjoints israélo-turcs. Une simulation de guerre sous-marine est également prévue. Israël, la Grèce et les Etats-Unis ont entamé conjointement mardi un exercice naval dans les eaux au large de l’île de Crète. L’exercice dénommé « Noble Dina » entre dans sa quatrième année et remplace une manœuvre conjointe annuelle israélo-turque, annulée suite à la dégradation des relations entre Jérusalem et Ankara. Plusieurs exercices impliquant les forces navales et aériennes des trois pays son prévus, y compris des simulations de guerre sous-marine et des opérations de recherche et de sauvetage.

Chaos «constructeur» en Libye: Vers la partition ou le fédéralisme?
Il y a trois ans démarrait la tragédie libyenne qui s’est soldée quelques mois plus tard par le lynchage abject d’El Gueddafi en direct avec une joie morbide des médias occidentaux qui jubilaient de donner en pâture à leurs opinions publiques l’image dégradante d’un leader arabe musulman et qui, quelques années plus tôt, était accueilli avec les honneurs à l’Elysée. Tout démarra, on s’en souvient avec une jacquerie du peuple qui se révolta contre un dictateur au pouvoir depuis plus de quarante ans et qui était parti pour faire de la Libye une Djamahiriyya dynastique à l’instar d’ailleurs, de tous les potentats arabes sans exception pour qui le pouvoir est octroyé par Dieu à eux les sauveurs, les « Mahdis » de leurs peuples.

Comprendre la géopolitique : Les bases US dans le monde (cartes et explications)
Les données du Peace Pledge Information 2003 indiquent qu’entre 2001 et 2003 le réseau étatsunien comprenait 730 installations et bases dans plus de 50 pays et faisait appel à un personnel militaire américain dans des douzaines d’autres pays (carte 2). D’autres sources mentionnent que les USA possédaient en 2004 plus de 750 bases réparties dans 130 pays et ce sur tous les continents. Un grand nombre d’entre elles étaient situées sur des îles. Selon C. Johnson, l’Empire américain en possèderait ou louerait plus de 1 000 au total à l’étranger (Johnson, 2007). (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La répression israélienne du mouvement de non violence palestinien
Fin février 2014, environ deux mille Palestiniens déferlaient dans les rues d’Hébron pour aller à l'encontre de l'armée d'occupation. Leur objectif : revendiquer la réouverture de la rue Shuhada (rue des martyrs en arabe) dans le cadre de la campagne « Open Shuhada Street ». La rue Shuhada est l’ancienne artère commerciale au cœur de la vieille ville d'Hébron, fermée depuis 14 ans par l'armée israélienne. Depuis, une zone tampon s’est formée autour de cette rue pour protéger les colons israéliens qui s’y sont établis. (Lire également ce dossier)
The War on Democracy

Un documentaire réalisé par le journaliste australien John Pilger, The War on Democracy, en 2007
se penche sur l’influence américaine sur les gouvernements sud-américains depuis les années 50 jusqu’à aujourd’hui.
Un reportage absolument passionnant, à la fois effrayant et porteur d’espoirs.



~ John Pilger - The War on Democracy (2007) - VOSTFR ~
Ajoutée le 9 mars 2013 par niko7882
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Panorama Médiatique de FYI ~ Mars 2014 ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Panorama Médiatique de FYI ~ Mars 2014 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mars 2014] My Little Box "London Box"
» Marché du Tissu de Reims 29 mars
» *** UFC 171 - Hendrick Vs Lawler - Samedi 15 mars ***
» Numéro de mars 2015 de la revue ASPA
» Décoration mars 2014

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Les Revues de Presse :: Les Archives de FYI :: La Veille médiatique de FYI-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.