Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)
anipassion.com
Partagez | .
 

 Dossier-La torture par la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
09991
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 172
Avez vous apprécié ce post? : 139
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 36
Localisation : Un peu partout....

MessageSujet: Dossier-La torture par la musique   Mer 12 Fév - 22:43

La musique comme instrument de torture




par AngelEvil Quebec


Une analyse de la manière dont la musique peut être utilisée dans les centres pénitentiaires comme un instrument de torture, une arme de destruction psychologique.




Citation :
La critique
Se servir d'un programme de télévision pour enfants, le fameux « 1, rue Sésame », pour torturer des prisonniers, est-ce possible ? Oui ! La CIA utilise des morceaux composés par Christopher Cerf pour cette émission. Ils sont diffusés à plein volume dans les geôles américaines pour briser les détenus et les pousser aux aveux.
Le compositeur est horrifié : « Quand j'ai appris cela, je n'ai pas voulu le croire. » Hard-rock et heavy metal hurlant sont aussi au programme.
Dans des notes de la CIA, on recommande également de diffuser des bruits de motos roulant à 200 kilomètres à l'heure ou un marteau piqueur en fond sonore. Pourquoi utiliser ce type de torture ?

« Parce qu'il ne laisse pas de trace », répondent les « interrogateurs » à la retraite. Il est couramment pratiqué en Afghanistan et à Guantánamo : attaché, menotté, une cagoule sur la tête, le détenu est soumis à une dizaine d'heures de lavage de cerveau... jusqu'aux aveux. Les pionniers de cette méthode furent les Chinois, pendant la guerre de Corée. Ils préconisaient la musique beuglante, la drogue et soixante-douze heures de privation de sommeil. Les Américains, leurs prisonniers d'alors, subirent, les premiers, cette savante combinaison sadique.



documentaire de Tristan Chytroschek




Vue sur : http://seenthis.net/messages/119229




A Bientôt
Revenir en haut Aller en bas
 

Dossier-La torture par la musique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» musique normande
» musique Scandinave
» Où pratiquer la musique aux alentours de Dijon?
» Weldon Boudreau ( Musique acadienne)
» FB et la Musique classique(RTL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Sciences et Technologies :: Les Projets Secrets :: Projet MK-Ultra-