Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Partagez | .
 

 Le Panorama Médiatique de FYI ~ Février 2014 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 49
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Le Panorama Médiatique de FYI ~ Février 2014 ~   Lun 10 Fév - 13:09

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Début Février)

Comme tous les dix jours (à peu près),
FYI vous propose sa revue de presse alternative




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la théorie du genre fait débat dans nos chers médias, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Le nucléaire, sûr ??
Un niveau élevé de radioactivité » a été détecté sur l’un des moniteurs de radiation du site de retraitement nucléaire de Sellafield, dans le nord-ouest de l’Angleterre, vendredi 31 janvier. Par « mesure de prudence et de précaution », le site, utilisé pour le stockage des déchets nucléaires et le retraitement des déchets hydrocarbures, « opère normalement mais avec moins de personnel aujourd’hui », a précisé l’opérateur. Toujours selon la direction du site, le niveau mesuré est supérieur à la radioactivité normale, mais bien inférieur au seuil à partir duquel des mesures doivent être prises par les employés sur les lieux et en dehors. (Et en France alors : lire cet article ainsi que celui-ci)

Suisse: La pollution au mercure en Valais serait beaucoup plus grave qu'annoncé
La quantité de mercure déversée entre 1930 et 1970 dans un canal par l'entreprise Lonza à Viège (VS) serait sept à neuf fois plus importante que celle annoncée, estime l'association des Médecins en faveur de l'environnement. Lonza ne partage pas cet avis et maintient sa position. Ce ne sont pas 28 tonnes de mercure qui auraient été déversées durant ce laps de temps dans le canal d'évacuation «Grossgrundkanal» par l'entreprise chimique Lonza à Viège, mais 200 à 250 tonnes.

Quels sont les pays de l'UE qui ont adopté un moratoire sur les OGM ?
En février 2014, huit pays de l’Union européenne avaient adopté un moratoire sur la culture du maïs Mon810. D’autres plantes transgéniques, comme la pomme de terre Amflora et le maïs T25 ont été aussi sujets à des moratoires nationaux mais ces deux autorisations ont été retirées. (Lire également cet article)

Les adjuvants des pesticides les rendent des centaines de fois plus toxiques
Les produits pesticides commercialisés sont des centaines de fois plus toxiques pour des cellules humaines que le pesticide lui-même seul, montre une étude française publiée dans la revue BioMed Research International. Le professeur Gilles-Eric Séralini, auteur de l'étude 2012 qui a beaucoup fait parler sur les effets d'un OGM et du pesticide Roundup sur des rats, signe avec 3 collègues une nouvelle étude montrant que les pesticides sont « 2 à 1000 fois plus toxiques » que ce qui est admis. (A lire également)

La résistance politique amérindienne s’organise contre Big Oil pollueur et destructeur…
Les Lakotas (NdT: Une des nations Sioux) sont unis avec nos frères et alliés du Nord. Nous devons empêcher ce pipeline d’entrer sur le territoire bien-aimé de nos ancêtres, là où ils ont vécu durant des milliers de générations et ont donné le plus beau des cadeaux pour la défendre: leurs vies. Nos histoires de la création (NdT: mythologie ancestrale) nous disent que ceci est notre terre sur Unci Maka, que notre terre natale fait partie de notre identité, nous possédons notre droit de naissance inhérent en tant que Lakota Oyate. Notre droit inhérent est un droit spirituel et humain et nous avons le droit des traités. Nous ne voulons pas de XL pipeline ni des sables bitumeux sur nos territoires.

Le secteur pétrolier français n’abandonnera pas son combat pour le gaz de schiste
Le secteur pétrolier hexagonal poursuivra sa campagne en faveur de l’exploitation des hydrocarbures de schiste en France, aujourd’hui interdite, a prévenu mercredi sa principale organisation professionnelle, l’Ufip. « C’est une longue saga, mais nous n’abandonnerons pas », a déclaré Jean-Louis Schilansky, le président de l’Union française des industries pétrolières. « Nous pensons que ce serait une erreur pour notre pays », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.

L’obscur et dangereux jeu de Shell en Argentine
L’entreprise pétrolière s’est livrée il y a plusieurs jours à une manœuvre spéculative sur le dollar et a procédé hier à une forte hausse des prix de 12%. Une attitude unilatérale défiant les intérêts du pays et qui n’a pas de justification technique. «  L’attitude de Shell et de son plus haut dirigeant en Argentine - Juan José Aranguren - , est conspiratrice comme toujours, portant atteinte aux intérêts du pays », avait déclaré Jorge Capitanich, chef de cabinet du gouvernement, lundi 3 février. Le ministre de la Planification, Julio De Vido, est allé dans le même sens aujourd’hui, soulignant que « Aranguren continue à penser que la rentabilité des combustibles qui sont produits en Argentine en pesos, avec des salaires et des matières premières en pesos, doit être dollarisée, comme s’il s’agissait de vendre sur un marché global et non aux consommateurs de ce pays ».

A Paris et à Niamey : AREVA ne doit pas (plus!) faire la Loi
La multinationale nucléaire AREVA fera-t-elle encore la loi à Paris – et au Niger ? Cette question est actuellement posée avec acuité. Ce vendredi 07 février, est tombé le verdict du jugement du tribunal de Paris dans l’affaire qui oppose le géant du nucléaire - dont l’Etat français est actionnaire à hauteur de 80 % - à l’association « Observatoire du nucléaire », animée par le militant écologiste Stéphane Lhomme. L’audience s’était tenue le 20 décembre 2013, au Palais de justice de Paris. Areva avait porté plainte en décembre 2012, suite à la parution d’un article sur le site de l’Observatoire, le 11 décembre 12. L’article était intitulé : « Nucléaire/corruption : Areva offre un avion au président du Niger. » La firme nucléaire se prétendait « diffamée » et a demandé, au total (amende, publication du jugement dans trois journaux et frais de justice confondus) une somme de 25.000 euros. Bref, Areva cherche à ruiner la petite ONG.

Vivement critiqué, le groupe pharmaceutique Bayer propose de discuter avec les ONG
Geste sincère ou pure stratégie ? Le nouveau directeur de communication du groupe allemand de chimie et de pharmaceutique Bayer vient d’inviter à discuter l’association qui dénonce depuis des décennies les dangers des activités de la firme. C’est la première fois depuis les 35 ans d’existence de la « Coordination contre les méfaits de Bayer » que l’entreprise, qui produit notamment pesticides et OGM, cherche à rencontrer ses détracteurs. Le directeur de la communication, Herbert Heitmann, qui œuvrait avant pour la communication de Shell, souhaite, selon un communiqué de l’association du 5 février, « apprendre quels sont leur objectifs » et voir s’il est possible de « travailler ensemble ». (Lecture recommandée à propos de Bayer)

Bienvenue dans une nouvelle ère géologique, déterminée par les humains pour le meilleur et pour le pire : l'Anthropocène
La civilisation industrielle a franchi une nouvelle étape. Selon de nombreux scientifiques, elle s’est élevée au rang de force géologique capable de décider de l’avenir de la Terre. Notre empreinte sur l’environnement est telle que ses impacts se font déjà ressentir : hausse de la température du globe, « sixième extinction » des espèces, acidification des océans… Nous entrerions ainsi dans l’Anthropocène, « le nouvel âge des humains ». Loin d’être inéluctables, ces impacts sont déterminés par des choix politiques, économiques et idéologiques pris par une petite partie de l’espèce humaine. Comment l’Humanité peut-elle reprendre collectivement la main sur son destin ? (Lire également cet article)
Le monde avance dans la transition


~ Moins c'est mieux ~
Publiée le 2 oct. 2013 par CNR2PASDECALAIS

Actualités Economiques

Bilan financier de l’Etat fédéral et de l’économie américaine : les apparences sont trompeuses
Nous faisons une courte infographie sur la dette fédérale et le rôle qu’elle joue dans la croissance américaine. Nous avons établi nos calculs sur la base de diverses sources américaines afin de montrer que les présentations officielles doivent être prises avec prudence.  Une réflexion critique, utilisant les données disponibles, modifie le discours lénifiant tenu sur la consolidation de la reprise en cours et le recul de l’endettement public américain. Ce papier montera à quel point la reprise dépend encore des déficits publics. Il rendra justice à la thèse d’une baisse historique de l’endettement public fédérale en 2013. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Le shadow banking… ou le surgissement des subprime à la chinoise
La Chine a troqué la fuite en avant vers le mirage de la croissance à deux chiffres pour mieux se jeter dans la fuite en avant dans le shadow banking. Après les injections massives post-crise de 2008/2009, la banque centrale chinoise a tenté de reprendre le contrôle de la situation en 2011, en bridant la capacité de prêt des banques au profit de secteurs non rentables… Mais le shadow banking a pris le relais tandis que le marché interbancaire se grippait : les encours du “crédit alternatif” auraient explosé de 45% en deux ans et demi, pour atteindre entre 2 200 et 2 500 milliards de dollars en 2013 (selon l’estimation de Bank of America). Malgré la spectaculaire montée en puissance du shadow banking, la Chine a dû se résoudre à injecter des liquidités dans l’urgence le 21 janvier — cela afin d’éviter que son propre système financier se retrouve victime d’un syndrome de la crise grecque. (Et pendant ce temps, la Chine...)

Après le FMI, la Bundesbank préconise aussi une taxation exceptionnelle sur l’épargne
Une de plus qui confirme elle aussi que le « braquage à la chypriote » va être appliquée à tous, à commencer par les allemands! Vous pensez que vous y échapperez en France, en Belgique ou ailleurs? Que nenni, puisque de toute manière c’est déjà passé au niveau européen, seulement, chaque banque veut sa part du gâteau à première vue… Lundi, la Bundesbank a préconisé que les pays de la zone euro en difficulté devaient d’abord prélever une taxe exceptionnelle sur l’épargne de leurs propres citoyens avant de demander l’aide des autres pays, a rapporté le journal Frankfurter Allgemeine. « Il est crucial qu’un pays en crise épuise d’abord ses propres solutions pour regagner la confiance dans sa capacité à gérer de façon durable ses finances publiques. Les programmes de sauvetage financés par les contribuables des autres Etats membres ne devraient être sollicités qu’en dernier ressort, lorsque la stabilité financière de la zone euro est mise en danger », écrit la ‘Buba’. (Lire également cet article)

Crise : l’UE à l’épreuve de la "stratégie du choc"
La « stratégie du choc » est une politique de démantèlement des biens publics et de réduction drastique des libertés menée après une grave crise économique, politique ou environnementale, un attentat ou une guerre. Elle s’inspire des techniques de lavage de cerveau et de privation sensorielle employées par la CIA visant à détruire la mémoire du sujet, briser ses capacités de résistance et obtenir une "page blanche" sur laquelle écrire une nouvelle personnalité. A l’échelle d’une population, il s’agit de faire "table rase" du passé en réduisant à zéro le patrimoine public d’un pays, ses structures sociales et économiques pour y construire une nouvelle société. Privées de leurs points de repères, littéralement en état de choc, les populations victimes de ce traitement se sont vues spoliées de leurs biens publics (éducation, santé, retraites) et de leurs libertés par l’oligarchie et ses élites sans même pouvoir et vouloir se défendre. (Pour rappel, lire cet article)

Risque de blocage du sauvetage de l’Europe du Sud par la Cour Constitutionnelle allemande
Il existe un risque de plus en plus important que la Cour Constitutionnelle allemande restreigne sérieusement le plan de sauvetage par rachat d’obligations publiques pour l’Italie et l’Espagne, et ceci pourrait ranimer la crise de la dette européenne en empêchant la Bundesbank de participer au plan. Le journal Frankfurter Rundschau rapporte que le verdict de la Cour a été reporté à avril à cause de la complexité de l’affaire et de sévères dissensions parmi les huit juges. Plus l’affaire est repoussée et moins la Cour – ou Verfassungsgericht – est susceptible d’avaliser la requête du gouvernement allemand qui sous-tend la machinerie de sauvetage.

Si les entreprises de proximité s’éteignent, tout le monde sera touché!!!
C’est la catastrophe annoncée et une des morts qui aura le plus gros impact sur nos vies dans l’avenir! Maintenant, l’UPA vous invite à les soutenir dans leur combat. Depuis Novembre 2013, ce sont près de 12 3000 entreprises de proximité qui ont mis la clé sous la porte, avec le nombre de chômeurs que cela entraine, pourtant, vous avez vu des politiques s’occuper du problème? Nous sommes 1,3 million d’artisans et commerçants de proximité. Le gouvernement a choisi de nous sacrifier en nous asphyxiant lentement mais sûrement par le poids croissant des prélèvements obligatoires.

La Commission dévoile le premier «rapport anticorruption de l'UE»
La corruption reste un défi pour l’Europe. Elle n'épargne aucun État membre et coûte près de 120 milliards d’euros par an à l’économie de l’Union européenne. Les États membres ont pris de nombreuses initiatives au cours des dernières années, mais les résultats obtenus sont inégaux et des efforts supplémentaires sont nécessaires pour prévenir et sanctionner la corruption. Telles sont quelques-unes des conclusions du tout premier «rapport anticorruption de l'UE» publié aujourd’hui par la Commission européenne. Ce rapport expose la situation dans chaque État membre: les dispositifs anticorruption en vigueur, les mesures ayant fait leurs preuves, les éléments susceptibles d'être améliorés et les moyens pour ce faire. (Lire également cet article)

Goldman Sachs rattrapé par le scandale des fonds libyens
Goldman Sachs n'en finit pas d'être rattrapé par son passé. Après avoir réglé de lourdes amendes à la suite de scandales à répétition, la banque d'affaires américaine espérait pouvoir faire son métier en paix, sans publicité aucune. Les poursuites engagées le 23 janvier devant la justice britannique par le fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA), en vue d'obtenir des compensations de la part de l'établissement new-yorkais, l'ont tout à coup à nouveau arraché à l'effacement recherché. L'affaire remonte à 2008, quand l'Ouest avait accueilli le colonel Kadhafi les bras ouverts. Les banques s'étaient alors précipitées pour vendre des produits financiers hautement sophistiqués au fonds souverain libyen, gardien des pétrodollars de la Grande Jamahiriya populaire et socialiste.

Les pays arabes envisagent de créer un marché commun en 2020
La 31e réunion des Directeurs Généraux des Douanes des pays arabes, tenue les 29 et 30 janvier à Marrakech au Maroc, a réussi à discuter de la réalisation d'un ambitieux projet d'intégration arabe prévoyant l'instauration d'un marché arabe commun à l'horizon de l'année 2020. Cette réunion coïncidait avec celle des Directeurs Généraux des Douanes de la région de l'Afrique du Nord, du Proche et Moyen Orient (MENA) qui tenaient leur 39ème réunion annuelle.

Venezuela : salaires en hausse, chômage en baisse. Comment font-ils ?
Occultés par les médias privés vénézuéliens et leurs relais internationaux (Le Monde, El Pais, Libération, NY Times, etc..) les chiffres révélés en janvier 2014 par l’Institut National de la Statistique indiquent une nouvelle baisse du chômage, tombé à 5,6% en décembre. Ce chiffre est le plus bas enregistré par le gouvernement bolivarien (rappelons que le chômage atteignait 11% lors de l’élection de Hugo Chavez en décembre 1998). De 1999 à 2013, l’économie vénézuélienne a décollé grâce au rôle moteur de l’État et aux investissements publics, permettant à 4.185.697 personnes de trouver un emploi.
Susan George: « Leurs crises, nos solutions »


~ Susan George - "Leurs crises, nos solutions" ~
Publiée le 4 mai 2012 par UnivNantes

Actualités Mondiales

Israël face au désordre : une révolution stratégique et politique ?
Lisant cette nouvelle de DEBKAFiles du 25 janvier 2014 (lien dispo sur l'article), on a l’impression, par rapport à la réputation du site, d’une de ces informations plus soucieuse de la vérité de la situation que de la recherche d’une déformation de cette vérité au profit de la cause défendue. Il s’agit d’un texte, présenté comme venant d’un officier du renseignement israélien parlant à “des correspondants étrangers”, pour annoncer la possibilité, voire la probabilité d’une transformation fondamentale de la stratégie israélienne. (Lire également cet article)

Mahmoud Abbas se dit prêt à collaborer avec les criminels de l'OTAN
Dans une interview télévisée avec Ma’an, diffusée à l’occasion d’une conférence à l’Institut d’études de sécurité nationale (INSS), Abbas a fait des remarques pleines de contradiction concernant la question de la souveraineté, indiquant que « les frontières de l’État palestinien seront finalement dans les mains des Palestiniens, et pas de l’armée israélienne ». Il a ensuite ajouté qu’à la suite de la période de transition de trois ans au cours de laquelle Israël se désengagerait des frontières, la sécurité serait alors confiée à l’OTAN, « pour apaiser nos préoccupations et celles d’Israël ».

Égypte : L’armée, une menace ou une panacée pour la démocratie ?
Trois ans après la chute du régime de Hosni  Moubarak, l’Egypte peine à se relever. Entre une armée qui exerce depuis toujours la réalité et la plénitude  du pouvoir politique, et  la confrérie des frères musulmans qui a fait preuve d’amateurisme dans l’exercice du pouvoir, l’année 2014 s’ouvre  pour le peuple égyptien en pleine facture sociale, sous les auspices de l’espérance  d’une restauration de la démocratie et des libertés publiques. Faut-il faire confiance à l’armée égyptienne pour promouvoir la démocratie et la liberté dans ce pays?

Irak: Les Britanniques bientôt devant la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre ?
Le journal londonien The Independent a révélé dimanche qu’un document « accablant » de deux cent cinquante pages, intitulé « The Responsibility of UK Officials for War Crimes Involving Systematic Detainee Abuse in Iraq from 2003-2008 », a été « soumis à la Cour pénale internationale (CPI) et pourrait entraîner des poursuites judiciaires à l’encontre de certains dirigeants britanniques de la défense pour cause de crimes de guerre « systématiques ». Le dossier allègue que « les principaux responsables » des crimes de guerre présumés « incluent des personnalités en poste aux plus hauts niveaux » de l’armée et du système politique britanniques.

Syrie: guerre par procuration vers la paix ou bien vers le chaos
Tous les grands médias au monde se sont réjouis des insurrections en Afrique du Nord, en Syrie et en Ukraine présentés comme des mouvements de libération. Cependant, il s’est avéré, entre temps que ces soulèvements ne provenaient pas de l’intérieur de ces pays mais qu’ils étaient fomentés, dirigés et financés de l’extérieur et qu’il s’agissait d’intérêts économiques ou financiers étrangers ou – à l’instar de la Syrie ou de l’Ukraine – de politique de puissance géostratégique. Quels sont les intérêts qui ont provoqué la tragédie syrienne? Sans la déstabilisation de la Syrie, Israël et les Anglo-Saxons n’auraient pas osé s’attaquer à l’Iran, ou n’auraient pas pu atteindre en toute sécurité ce pays avec leurs missiles et leurs avions, bien qu’il semble que pour le moment le gouvernement américain ait abandonné ce plan. (A lire également... et à voir aussi...)

NWO et Syrie : Comprendre le dessous des cartes
Encore une belle manipulation des masses. On ne nous présente que l’écume des vagues, on implante dans nos têtes le politiquement correct en jouant sur nos émotions d’horreur et de compassion. Pour arriver à ses fins le NWO détruit un pays magnifique, provoque la mort de 130 000 personnes, le déplacement de millions d’autres, multiplie à l’infini les énergies noires du désespoir de la colère et de la haine… Vers où se dirige le conflit syrien ? Vers un démantèlement, un éclatement de ce pays en plusieurs petits états indépendants. C’est ce que l’on appelle la balkanisation.

«La bataille de Syrie marque la fin de l’unilatéralisme occidental »
René naba : Ecrivain et journaliste spécialiste du monde arabe, René Naba a été correspondant tournant au bureau régional de l’AFP à Beyrouth (1969-1979) et conseiller du directeur général de la radio arabophone RMC Moyen-Orient. Dans son analyse de l’évolution du conflit syrien, il livre un regard sans concession sur l’action de la diplomatie française. Interview pour la revue France-Arménie.

La famille royale saoudienne est derrière les crimes de l’EIIL en Syrie
Un membre de l’État Islamique de l’Irak et du Levant (EIIL) qui a été fait prisonnier a révélé que l’EIIL et d’autres groupes militants en Syrie ne sont pas seulement soutenus par un membre de la famille royale saoudienne, mais que l’individu en question est en fait le véritable chef de l’EIIL. Dans une confession filmée, ce membre de l’EIIL a affirmé que le groupe radical est en réalité dirigé par le Prince Abdul Rahmane al-Faisal, le fils du défunt Roi Faisal d’Arabie Saoudite et frère de l’actuel Ministre des Affaires Étrangères saoudien, le Prince Saoud al-Faisal, a rapporté le WorldNetDaily jeudi dernier.

Des forces anti-impérialistes et anti-OTAN reprennent du terrain dans le sud de la Libye
Pendant près de sept mois en 2011, les avions de l’OTAN – en particulier des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne et du Canada – ont mené une campagne de bombardements intensifs en Libye destinée à renverser le gouvernement de Mouammar Kadhafi. Après avoir obtenu du Conseil de sécurité de l’ONU l’adoption d’une résolution imposant un embargo sur les armes à la Libye et puis d’une autre autorisant “une zone d’exclusion aérienne” que seuls les avions de l’OTAN pouvaient survoler, les impérialistes ont réussi à capturer et faire assassiner sauvagement Kadhafi, permettant la mise en place d’ un nouveau régime dans l’optique de faire avancer leurs intérêts dans ce pays d’Afrique du Nord riche en pétrole. (A lire également...)

L’Iran, ça swingue : menaces US de sanctions anti-françaises...
Les lacets, les tournant en U et les tête-à-queue de la politique extérieure du bloc BAO, notamment vis-à-vis de l’Iran pour le cas qui nous occupe, sont pleins de surprises réjouissantes. Depuis qu’une délégation de représentants d’une centaine de sociétés françaises est en Iran (le 3 février) pour établir de nouveaux liens du type business is business, le département d’État s’est retrouvé une verve anti-française, comme du temps de l’Irak et du French-bashing, histoire de bien préparer la solennelle visite du président-poire accompagné par le président-qui-marche-sur-l’eau chez leur copain commun Thomas Jefferson, lundi prochain. Il y a des avertissements formels de possibles sanctions US contre la France si le processus se poursuit, venant aussi bien de la sous-secrétaire d’État pour les affaires politiques Wendy Sherman, que du secrétaire d’État Kerry. (Lire également cet article)

~ Palestine, Histoire d'une terre 1880 -1950 Partie 1/2 ~


~ Palestine, Histoire d'une terre 1880 -1950 Partie 2/2 ~
Vidéos mises en ligne le 10 Octobre 2011 par EspritDeJusticeFR

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 49
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Mi Février)   Mer 19 Fév - 11:54

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Mi Février)

L'oeil alternatif de FYI vous propose un autre regard sur l'actualité...



Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que la commercialisation du maïs OGM Pioneer est autorisée dans toute l’UE, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Ressemer sa récolte n’est finalement pas considéré comme une contrefaçon
« C’est un premier pas important vers la reconnaissance des droits et pratiques des paysans », se réjouit le Collectif Semons la biodiversité. Les députés ont finalement adopté les amendements excluant les semences de ferme de la loi renforçant la lutte contre la contrefaçon. Ressemer sa récolte ne sera finalement pas considéré comme un délit aussi grave qu’imprimer un faux billet ou fabriquer illégalement un médicament. (Article vivement recommandé)

L'industrie s'organise pour affaiblir les politiques de protection contre les dangers des pesticides
Un rapport exclusif vient d’être publié par PAN Europe. Il dénonce un réseau créé par l’industrie qui tente d’arrêter la nouvelle politique sur les normes alimentaires plus strictes pour les mélanges de pesticides. Ce réseau a infiltré l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) et l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Mais, grande première : la Commission européenne riposte ! (Lire cet article, mais également celui-ci)

En 2013, la progression de la culture des OGM dans le monde a ralenti
En 2013, 175,2 millions d'hectares de plantes génétiquement modifiées ont été cultivés, soit 3% de plus qu'en 2012, indique le nouveau rapport publié par le service international pour l'acquisition d'applications biotechnologiques (Isaaa). Une progression en net ralentissement puisqu'entre 2011 et 2012, la surface cultivée avait augmenté de 6%, et entre 2010 et 2011, de 8%.

Gaz de schiste: Fabius dit «oui, trois fois oui» à la recherche…
Une nouvelle ligne de fracture au gouvernement? Laurent Fabius s’est dit ce lundi sur RTL  favorable à la «recherche sur le gaz de schiste» alors qu’officiellement, l’exécutif est contre l’exploitation de cette ressource. «Ma position est simple: le système actuel de fracturation hydraulique est mauvais pour l’environnement, donc ce n’est pas celui-là qu’il faut exploiter», commence d’abord le ministre des Affaires étrangères. «Mais s’il y a des essais qui n’ont pas de conséquences négatives… L’histoire du progrès, l’histoire de la gauche, c’est toujours une histoire ouverte à la réalité scientifique, à condition qu’on protège l’environnement», a-t-il justifié. (A lire également)

Directive étude d'impact : le gaz de schiste absent du compromis adopté en commission parlementaire
Mercredi 12 février, la commission environnement du Parlement européen a adopté par 46 voix pour, 8 voix contre, et 2 abstentions, l'accord informel trouvé en première lecture avec le Conseil de l'Union européenne sur la directive 2011/92 traitant de l'évaluation des incidences de certains projets publics et privés sur l'environnement. (Que pensent les scientifiques... et l'Europe de tout ça...)

Terres rares : La high-tech à quel prix?
Peu de personnes connaissent les terres rares ; sans elles pourtant, notre mode de vie serait inconcevable et rien ou presque ne fonctionnerait dans notre environnement quotidien. Le terme de terres rares qualifie un ensemble de 17 éléments chimiques dotés de propriétés exceptionnelles. C’est grâce à ces terres rares que les couleurs de nos écrans d’ordinateur sont aussi éclatantes, que nos téléphones portables ont des écrans tactiles et que les éoliennes peuvent produire de l’électricité.

Etats Unis : Les scientifiques confirment la présence de césium radioactif au large de la côte ouest
Faisant partie du projet en cours « Kelp Watch 2014 » , les institutions gouvernementales et universitaires ont commencé à recevoir les résultats des échantillons des algues varech et des algues géantes Kelp recueillies le long de la côte de la Californie, ils confirment une présence radioactive plus élevée que la normale. « Nous essayons de comprendre si des éléments radioactif émanant de Fukushima ont déjà atteint notre écosystème », a déclaré le Dr Matthew Edwards , un professeur de l'Université d'État de San Diego. « Que nous soyons de l'autre côté du Pacifique ne signifie pas que nous soyons protégé des radiations émises par l'accident de Fukushima. » (Lire également cet article)

Produire de l’énergie avec les déchets nucléaires ?
Trois anciens étudiants du MIT (Russ Wilcox, Mark Massie et Leslie Dewan) ont conçu un réacteur nucléaire, capable de produire d'énormes quantités d'électricité rien qu'en consumant les déchets radioactifs issus des centrales conventionnelles, tout en réduisant leur durée de vie radioactive. Pour promouvoir cette solution, ils ont créé en 2010 leur entreprise : Transatomic Power.

Le thorium, combustible nucléaire du futur?…
«Le thorium est trois à quatre fois plus abondant dans la croûte terrestre que l’uranium, et notamment chez les pays qui sont susceptibles de construire des réacteurs dans le futur, comme l’Inde, le Brésil et la Turquie», explique Martha Crawford-Heitzmann, directrice de la recherche, du développement et de l’innovation du géant français du nucléaire Areva. «En cas de construction de nouveaux réacteurs, ces pays pourraient nous demander des solutions au thorium», ajoute-t-elle. (Juste pour info...)

Les incertitudes intrinsèques du changement climatique
Pratiquement tous les scientifiques qui sont directement impliqués dans les prédictions climatiques sont conscients des énormes incertitudes qui pèsent sur leurs travaux. Comment se fait-il alors qu’ils puissent jurer, la main sur le cœur, que les émissions humaines de dioxyde de carbone détruisent la planète ? (Lire également cet article)
Solutions Locales pour un désordre global
http://fr.wikipedia.org/wiki/Solutions_locales_pour_un_désordre_global


~ Solutions locales pour un désordre global Coline Serreau ~
Publiée le  9 déc. 2013 par daniel toilazic
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Nomination controversée d'une responsable de la banque UBS à l'Autorité des marchés financiers
Le « gendarme de la bourse », l’Autorité des marchés financiers (AMF), a renouvelé en décembre la moitié des membres de sa Commission des sanctions. Celle-ci instruit les dossiers, enquête et décide des sanctions sur les fraudes et manipulations présumées du secteur bancaire et financier. Parmi les personnes nommées par Pierre Moscovici, ministre des Finances : Françoise Bonfante. Elle est responsable depuis 2010 de la filière Risques de la banque suisse UBS, et a été pendant quinze ans (de 1995 à 2010) directrice de la conformité à UBS France et Europe.

Financiers : trois décès suspects en quelques jours
Le suicide apparent d’un économiste en chef est le dernier en date d’une série de morts étranges dans le monde financier depuis une semaine. L’économiste en chef Mike Dueker de Russell Investments a été retrouvé mort dans un suicide apparent aux Etats-Unis, le dernier d’une série de décès prématurés chez les financiers et chefs d’entreprise dans le monde depuis la semaine dernière. Selon la police, il semble que Dueker ait prit sa propre vie en sautant d’une rampe près du Tacoma Narrows Bridge à Tacoma, Washington, a rapporté l’AP vendredi. Selon Bloomberg, Dueker, 50 ans, avait été porté disparu depuis le 29 janvier et ses amis et officiers de polices étaient partis à sa recherche. (Et ça ne va pas mieux chez JP Morgan... Article en anglais)

FMI, UE, Bâle : les comptes bancaires plus que jamais menacés
À quoi jouent les banques et les États ? Voici quatre nouvelles concomitantes qui doivent alerter tous ceux qui placent encore leur confiance dans le système bancaire européen. Premièrement l’adoption de la directive européenne pour ponctionner les comptes des épargnants en cas de faillite bancaire et qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016. Deuxièmement, la semaine dernière, le FMI revient à la charge sur la ponction des comptes bancaires, sur l’idée d’une taxe généralisée sur l’épargne afin de réduire la dette publique, et que l’institution avait déjà évoquée. Cette fois le FMI convoque le célèbre duo d’économistes de Harvard, Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff, pour expliquer que la dette publique atteint des sommets depuis 200 ans et qu’il va inévitablement falloir recourir à un cocktail mélangeant restructurations, défauts et inflation… (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

Comment les juges de Karlsruhe ont tué l’OMT de la BCE
Les juges constitutionnels allemands ont joué finement, mais ils ne laissent désormais quasiment aucune chance de survie au programme de la BCE. Encore une fois, Karlsruhe pèse sur l’Europe.  Depuis 2009, les décisions de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe ont des conséquences notables sur la nouvelle architecture institutionnelle de l’Union européenne. Sa décision sur le traité de Lisbonne en octobre 2009 réduisait désormais le champ des abandons de souveraineté. Trois ans plus tard, en septembre 2012, la validation du traité instituant le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) plaçait le Bundestag en état d’accepter ou de refuser tout programme d’ajustement décidé au niveau européen. Ce 7 février, les juges en rouge ont une nouvelle fois marqué de leur empreinte l’avenir de la zone euro. (Lire également cet excellent article en anglais ainsi que celui-ci en français)

Les amis de la finance… Quand les autorités françaises ne veulent pas d’une régulation efficace des banques
La crise financière qui a débuté en 2007 a bien montré la nécessité de contrôler les activités financières et de réduire leur importance. Les marchés financiers sont aveugles, avides, instables. Comme le disait naguère  François Hollande : « Notre ennemi, c’est la finance ». À l’intérieur de la finance, les banques ont une responsabilité particulière. Les banques ont des missions spécifiques, comme celle  d’assurer le fonctionnement du système des paiements, ou celle de faire du crédit aux États comme aux ménages, entreprises et collectivités locales, qui ne peuvent aller sur les marchés financiers.

Les conflits d’intérets des deputés européens sur la sellette
La polémique sur le rôle de Rachida Dati dans les débats du Parlement européen concernant l'énergie alors qu'elle est l'avocate d'entreprises concernées, a mis en lumière les conflits d'intérêt potentiels de certains députés européens. Les nouveaux dispositifs d'encadrement du lobbying ne permettent pas forcément d'y remédier.

Prix des aliments et des matières premières : les banques inventent l'hyper-spéculation
Qui fait grimper le prix des matières premières, et notamment des produits agricoles ? Les banques, principaux spéculateurs sur ces marchés. Une nouvelle étape a été franchie : ces banques sont devenues propriétaires d’entrepôts de stockage de métaux ou de produits agricoles, de raffineries de pétrole ou de centrales électriques. Goldman Sachs ou JP Morgan interviennent sur les marchés financiers, mais peuvent également agir directement sur les stocks. Les banques françaises ne sont pas en reste, alors que l’Europe vient pourtant de voter un accord pour tenter de lutter contre cette hyper-spéculation.

Enquête: quelles entreprises utilisent Jersey et les Bermudes ?
Le retrait des Bermudes et de Jersey de la liste française des paradis fiscaux, le 17 janvier dernier, a fait grincer quelques dents, au sein même de la majorité. Mais si Bercy se défend de toute pression extérieure, cette décision concerne directement au moins cinq entreprises du CAC 40, à en croire la liste de filiales figurant dans leurs comptes. Assez logiquement, trois de ces entreprises sont les plus grandes banques tricolores. Société Générale est ainsi actionnaire de Solentis Investment Solutions Pcc et Lyxor Master Fund à Jersey, de même que Catalystre International Ltd aux Bermudes. Crédit Agricole, de son côté, est présent via une filiale aux Bermudes: Caceis.

Affaire HSBC-Falciani : Nouvelle procédure engagée dans l’affaire des listes falsifiées
Si vous êtes amoureux de la liberté, lisez attentivement ceci. Nous l’avons déjà écrit : ne trichez pas, même si les ponctions du Prince qui pille vos champs sont injustes, conformez-vous. Conformez-vous, même si vous êtes révolté, car votre révolte, bien canalisée est utile. Elle est porteuse d’avenir. Pourquoi ? Parce que le Pouvoir a la possibilité de vous broyer, de pourrir votre vie, de la transformer en enfer. Pourquoi les grands, les kleptos sont-ils aussi dociles à votre avis ? Parce qu’ils savent que la classe politique avec ses alliés ponctionnaires détient l’arme atomique de la fiscalité.

Thatcher, Reagan, Crises Financière et Crises des Monnaies
D’après les puissants penseurs qui la représente et qui semblent  constituer en France une majorité de ce que Pompidou appelait la « classe jacassière », il faudrait allait rechercher l’origine de cette crise dans les actions abominables de Thatcher et Reagan visant à appauvrir le petit peuple travailleur au profit des ploutocrates…Cette vulgate, dont on trouve une expression presque parfaite dans des publications qui  font honneur à  l’intelligence Française, du type l’Humanité ou le Monde Diplomatique se décline à peu près comme suit. Thatcher et Reagan , lorsqu’ils sont arrivés au pouvoir n’avaient qu’une idée: Faire baisser le niveau de vie du Peuple travailleur pour permettre l’enrichissement éhonté des Ploutocrates (ie le grand capital) qui les avaient placé au Pouvoir. (Lire également cet article)

Effondrement boursier en vue ? On verra, – c'est tout vu ...
Y a-t-il plus de raison d’accorder de l’importance et du crédit à l’annonce faite, notamment, par MoneyNews.com, d’un prochain effondrement boursier ? («Warning: Stocks Will Collapse by 50% in 2014.») Pour ce qui est d’en parler entre nous, nous reconnaîtrons que nous sommes bien en peine de répondre à cette question, ni même d’avancer la moindre hypothèse à cet égard ... Nous n’avons aucune prétention de disposer de la moindre capacité de compétence en matière boursière, et pas plus en matière de clairvoyance à terme, court ou long qu'importe, et nous sommes parfaitement au courant du fait que nous ne sommes pas les seuls, y compris parmi les spécialistes, et que c’est ainsi la nième alerte à l’effondrement qui a sonné. Quoi qu’il en soit, voici les quelques lignes qui concernent cette alerte. (Voici d'autres signes avant-coureurs)
Mon épargne est-elle en danger en 2014?


~ 2014 : MON EPARGNE EN DANGER ! Delamarche-Berruyer-Herlin-Lecoq Vallon-Feron Poloni ~
Publiée le 10 févr. 2014 par fxdubc

Actualités Mondiales

Les armes nucléaires chinoises et la situation en Asie
Ces derniers temps, on parle beaucoup des armes chinoises stratégiques. De nouveaux types d’armes sont actuellement déployés et des tests sont menés. L’artillerie et la marine chinoise se dotent des nouvelles capacités en matière de la dissuasion stratégique. Il y a 3-4 ans, il semblait que les forces nucléaires chinoises étaient en train de stagner. Mais aujourd’hui ils subissent une transformation radicale : un renforcement technique et une croissance quantitative. (Lire également cet article en anglais)

Le réveil du militarisme japonais
Près de 70 ans après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le gouvernement droitier du premier ministre Shinzo Abe est en train de rapidement remilitariser le Japon, en libérant les forces armées de toute contrainte juridique ou constitutionnelle et en révisant l’histoire dans le but de blanchir les crimes et les atrocités passés commis par l’impérialisme japonais. Abe est engagé dans une offensive idéologique, marquée par sa visite le 26 décembre au sanctuaire Yasukuni consacré aux Japonais morts à la guerre, dont 14 criminels de guerre de classe A condamnés. (Lire également cet article en anglais)

Le sang coule sur Maidan, par Mark Hackard
Les téléspectateurs occidentaux voient-ils ce que leurs télévisions leur montrent ou interprètent-ils les images en fonction des commentaires de leurs journalistes ? On peut se le demander en constatant le peu de réactions face aux images de manifestants nazis en treillis, bombardant les forces de l’ordre de cocktails molotov avec des catapultes, sur fond de commentaires sur le supposé caractère pacifique et démocratique de ces militants. (Lire également cet article du Dr Paul Robert Craig)

Quelle stratégie états-unienne au Proche-Orient ?
Le brusque renversement de la position états-unienne à la veille de la conférence de Genève 2 a suscité la stupeur. Washington ne réclamait plus une transition entre la guerre et la paix, mais entre la Syrie de Bachar el-Assad et la prochaine dominée par l’Arabie saoudite. Pour Thierry Meyssan, cette volte-face visait à focaliser l’attention des médias sur la Syrie pendant que se négocie en secret le principal enjeu US : la Palestine. (A lire également)

Le plan impérialiste de treize ans pour la Syrie
Ce n’est que progressivement que toutes les pièces du puzzle se mettent place. Dans cet entretien à la revue serbe Geopolitika, Thierry Meyssan explique ce qu’il comprend aujourd’hui du plan impérialiste élaboré par Washington pour le Proche-Orient, en 2001. Il observe son échec face aux résistances populaires et note que nous en paierons tous les conséquences, à la fois les peuples opprimés et ceux qui ont cru pouvoir les dominer. (Lire également cet article)

Massacre à Hama et scandaleux mensonge de l'OSDH
Ce dimanche 9 février 2014, un nouveau massacre a été perpétré par des terroristes djihadistes en Syrie. Les groupes terroristes ont cette fois visé Maan, un village alaouite situé dans la province centrale de Hama. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une officine pro-rébellion basée à Londres, a publié un communiqué scandaleusement mensonger sur ce massacre. Cette "ONG" prétend en effet que la plupart des 25 victimes sont des milices "pro-Assad", membres des Forces de défense nationale. Or, selon nos sources, 11 membres de la famille Khaddour ont été exécutés au cours de l’assaut djihadiste.

Armes chimiques en Syrie : la Radio RTS trompait le public
La Radio RTS trompait le public en avril 2013 lors d’une émission du matin avec l’affirmation que des armes chimiques avait été utilisées par le régime syrien, alors qu’il n’existait pas de preuves suffisantes : cette décision a été prise par l’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP), ce vendredi, dans le cadre d’une délibération publique. Elle a admis la plainte par 5 voix contre 4. (Le sarin de qui ?)

L'éléphant saoudien dans un magasin de porcelaine arabe
Prise dans son obsession de la « menace iranienne », qui l’a conduite à adopter une attitude belliciste vis-à-vis de la Syrie, l’Arabie Saoudite se comporte comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, perturbant sérieusement l’environnement politique d’ores et déjà délicat dans le monde arabe. Elle déclenche ce que George Joffé, chercheur au Centre d’Études Internationales de l’Université de Cambridge, qualifiait le 30 décembre dernier de « seconde guerre froide arabe », la première étant celle menée depuis les années 1960 par l’Arabie Saoudite contre le panarabisme égyptien de Gamal Abdel Nasser. (Lire également cet article intéressant...)

La stratégie du chaos ou l’impérialisme décomplexé
Les guerres de l’Otan menées à l’initiative des Etats-Unis en Afghanistan et en Irak ont donné le signal du renouveau des guerres impériales au XXIe siècle. Elles sont à l’évidence le modèle des interventions que l’armée française multiplie en Afrique depuis le bombardement de la la Côte d’Ivoire et de la Lybie en 2011, surtout par deux aspects que les unes et les autres partagent : vendues aux opinions publiques occidentales comme ayant pour objectifs la paix et la démocratie, elles aboutissent immanquablement à nourrir les dissensions civiles qu’elles étaient censées apaiser. C’est ce qu’on observe actuellement en RCA, mais cela se vérifie aussi, même si d’une manière moins éclatante, au Mali et en Côte d’Ivoire. Les interventions de l’Otan ont toutes abouti à l’ensauvagement des sociétés qu’elles étaient censées pacifier. (A lire également)

Le Venezuela de nouveau dans la mire des putschistes
Depuis la prise du pouvoir de l’État par le peuple vénézuélien en 1998, les ennemis de la démocratie n’en finissent plus de chercher par tous les moyens la reprise en main d’un pouvoir qui les avait si bien servis. Ces ennemis portent un nom et, à ce jour, leurs projets diaboliques de créer par des actions terroristes les conditions d’un coup d’État ont échoué. En avril 2002, lors du Coup d’État qui ne dura que quelques heures, nous avons vu les figures de ceux qui étaient derrière ces manifestations de violence. (Lire également cet article ainsi que celui-ci)
Golfe: La révolte oubliée du Bahreïn


~ La révolution du Bahrein, plongée dans un pays interdit ~
Publiée le 12 avr. 2013 par HakiduHD
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici
Pour aller plus loin : Voir ce mini dossier



Dernière édition par Golden Awaken le Mar 1 Avr - 12:54, édité 1 fois (Raison : Modification lien vidéo)
Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 49
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Fin Février)   Sam 1 Mar - 12:07

Petit tour médiatique de l'Information Alternative (Fin Février)

Puisque nos médias daignent en parler,
voici donc la revue de presse alternative de FYI




Vous comprendrez bien que vu le nombre d'informations arrivant tous les jours sur le net, il est difficile de pouvoir les traiter correctement sans un minimum de recherches. Alors que le chômage en France atteind un nouveau triste record en ce début d'année, d'autres news bien aussi importantes ont le mérite que l'on s'y attarde, même si elles ne sont pas développées sur ce forum (pour l'instant..). A noter que de nombreuses autres informations sont à votre disposition sur le Portail de FYI (via les boxnews) quotidiennement, et que je ne peux que vous encourager à nous faire découvrir vos sources d'Information via des articles qui vous semblent pertinents...
Actualités Environnementales

Culture du maïs TC1507 : 19 Etats européens sur 28 votent contre, elle sera donc approuvée !
Aujourd’hui, 11 février 2014, les États membres n’ont pas réussi à dégager une majorité (qualifiée) pour autoriser ou refuser l’autorisation de mise en culture du maïs OGM TC1507 de Pioneer. La Commission européenne avait déposé une demande d’autorisation de ce maïs à la culture début novembre 2013. Malgré l’avis négatif du Parlement européen et le vote « contre » de 19 États membres, la Commission européenne est donc en position d’autoriser ce maïs, quand bon lui semble... (Lire également cet article ainsi que celui-ci)

La Russie pourra interdire tous les produits alimentaires génétiquement modifiés
La Russie persiste dans son intention d’interdire les aliments à partir d’organismes génétiquement modifiés, a déclaré le ministre russe de l’Agriculture Nicolaï Fiodorov dans le cadre de la réunion panrusse des agriculteurs. L’OGM est depuis longtemps au cœur des discussions entre scientifiques, écologues et producteurs. L’équilibre mondial est soumis à deux forces. (Et la France, que fait-elle...)

Après les OGM, une mention « nanoparticules » sur les étiquettes des aliments ?
Les nanoparticules, structures d’atomes de quelques nanomètres, sont déjà dans nos assiettes, sans contrôle ni étiquetage (lire notre enquête : Tous cobayes de la nano-bouffe ?). Un règlement européen adopté en 2011, le « règlement INCO », vise à remédier à cette situation : à partir de décembre 2014, le consommateur pourra voir figurer la mention [nano] sur la liste des ingrédients de ses denrées alimentaires. Mais alors que le règlement de base prévoit que « tous les ingrédients qui se présentent sous forme de nanomatériaux manufacturés [soient] indiqués clairement dans la liste des ingrédients », une proposition de règlement délégué de la Commission européenne marque un recul inquiétant.

Pesticides : le rapport caché
Que contient le rapport sur la fiscalité des produits phytosanitaires rédigé par des hauts fonctionnaires et remis en juillet 2013 au Gouvernement ? Sept mois après cette remise, l'un de ses auteurs nous précise qu'"il n'est pas public à ce stade". L'explication de ce refus de publication pourrait venir des chiffres alarmants qu'il contient. La synthèse de ce rapport, présentée devant le Comité de la fiscalité écologique (CFE) le 13 février dernier, concluait à la nécessité de créer des certificats d'économie de produits phytosanitaires (CEPP) afin de faire baisser l'usage agricole des pesticides. (Lire cet article en anglais)

Avec ses bio-pesticides, Monsanto décrochera-t-il un label bio ?
Monsanto se lance dans le bio. En s'alliant avec une entreprise danoise, le géant américain tente de conquérir un nouveau marché. Ce qui n'est pas du goût des professionnels du secteur. S’adapter ou disparaître. Monsanto a parfaitement intégré ce précepte du darwinisme économique. Face aux interdictions européennes, pétitions de médecins, et plaintes d’agriculteurs qui écornent chaque jour un peu plus l’image des pesticides, le géant des biotechnologies végétales se lance dans les désherbants et insecticides bios. (Lire également cet article)

Exploitation du pétrole : Le Québec complice de la crise climatique?
Le gouvernement du Québec a annoncé hier qu’il se faisait partenaire de Pétrolia, Corridor Ressources et Junex pour explorer le potentiel pétrolier de l’île d’Anticosti. Selon le raisonnement mis de l’avant, comme nous aurions besoin de pétrole pour encore longtemps, nous ferions aussi bien d’en exploiter directement chez nous, car en adoptant les meilleures pratiques, nous limiterions les impacts environnementaux liés à l’extraction pétrolière d’outre-mer. (Lire en parallèle cet article)

Le développement pétrolier et gazier au Québec : une menace réelle à la qualité de l’eau et son accessibilité
L’eau ne sera plus un bien accessible à tous gratuitement. À la fin d’une assemblée spéciale de l’ONU avec le conseil d’interaction (IAC), tenue du 23 au 27 septembre 2012, l’IAC confirme dans son rapport que la planète est confrontée à une crise de l’eau grandissante. Confirmant en un certain sens ce que la communauté internationale affirmait pour la première fois en 1992, sous la pression de la banque mondiale et le monde des affaires, à savoir : « Que pour la première fois dans l’histoire de la planète, l’eau soit considérée principalement comme un bien économique, et non plus comme un bien social et collectif. »

L’avertissement de Fukushima : une leçon pour le reste du monde
Ce qui commença comme un désastre naturel se changea rapidement en un désastre provoqué par l’homme, après que l’un après l’autre, les systèmes de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi tombèrent en panne. Trois des six réacteurs’effondrèrent et commencèrent à libérer de la radiation dans l’atmosphère et l’océan. Trois ans plus tard, le Japon souffre encore des effets du désastre. Plus de 340 000 personnes sont devenues des réfugiés nucléaires, et ont dû quitter leur maison et leur travail. (Voir cet vidéo d'Arnie Gundersen)

J-P. Petit : « Les déchets nucléaires, bombe à retardement planétaire »
Jean-Pierre Petit, ancien directeur de recherche au CNRS, évoque pour La Voix de la Russie l’épineuse question des déchets nucléaires et de leur stockage sous-terrain. (D'autres pensent à prolonger la durée de vie des centrales...)

Le Sahara en danger : Vastes zones contaminées par les essais nucléaires, la France principale responsable
Le 14 février a paru dans le journal Le Parisien une carte montrant les rayons de contamination due aux essais atomiques français dans le Sahara algérien. On s’aperçoit- ce que les scientifiques savent déjà- que les nuages radioactifs, n’ont pas besoin de visa pour passer d’un pays à un autre On sait qu’il y eut au total 17 essais en Algérie avec les Gerboises multicolores, les apprentis sorciers de l’atome n’ont pris aucune précaution pour s’assurer qu’il n’y ait pas de dommages collatéraux.

Les volcans mettent le réchauffement climatique en pause
Le ralentissement du réchauffement climatique constaté depuis une quinzaine d'années est lié en partie à l'activité volcanique, assure une étude publiée dimanche dans la revue Nature Geoscience. Alors que les concentrations de gaz à effet de serre ne cessent de croître, le rythme du réchauffement est de + 0,05°C par décennie depuis 1998, contre + 0,12°C en moyenne depuis 1951.Pour les climatologues du groupe d'experts du Giec, ce ralentissement ne remet pas en cause les projections à long terme, avec un thermomètre qui pourrait augmenter encore de jusqu'à 4,8°C d'ici la fin du siècle.
Métamorphoses

Le sud de l’Oural est une des régions les plus radioactives de la planète.
Le réalisateur Sebastian Mez donne la parole à ceux qui sont restés vivre
dans ce bout du monde éminemment dangereux.



~ Métamorphoses(Documentaire) ~
Publiée le 18 févr. 2014 par David Wave
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Economiques

Soyez prêts pour une monnaie mondiale (1988)
Dans trente ans à partir de maintenant (l’article fût publié le 9 janvier 1988. NdT) les américains, les japonais, les européens, et les gens dans de nombreux autres pays riches, ainsi que dans quelques pays relativement pauvres payeront probablement leurs achats avec une monnaie unique. Les prix ne seront plus affichés en dollars, yens ou deutschemarks mais, disons, en… Phénix. Le Phénix sera bien accueillie tant par les entreprises que par les consommateurs, car il sera plus commode que les monnaies nationales d’aujourd’hui, que l’on regardera alors comme un source d’ennui pittoresque qui nuisait à la vie économique du siècle dernier. (Alors, a quoi faut-il s'attendre...)

Pourquoi l’effondrement du Système monétaire, bancaire et financier actuel est inéluctable...
Pourquoi l’effondrement du Système monétaire, bancaire et financier actuel est inéluctable mais le moment où il se produira et les mouvements des marchés financiers qu’il provoquera sont impossibles à prévoir Par Pierre Leconte. La plupart des lecteurs de cet article penseront probablement que son intitulé et son contenu plutôt catastrophistes relèvent du délire puisque, apparemment, nous vivons dans “le meilleur des mondes possibles”. Et pourtant, ils se trompent.

Epidémie de suicides chez les banquiers : un de plus !
Il va falloir faire quelque chose, on risque de manquer de « vampires » si cela continue… Car depuis quelques temps, les grands pontes de la finance se suicident à un rythme effréné. La situation serait-elle financièrement si tragique que cela ou est-ce une simple coïncidence? (si bien sur les coïncidences existent…)

Le défaut de paiement menace l’Ukraine
L’agence d’évaluation financière Standard & Poor’s (S&P) a abaissé vendredi la note de l’Ukraine après les violences des derniers jours. Une dévaluation qui pourrait remettre en cause l’aide financière russe et la solvabilité d’un pays dont l’économie est déjà brisée. La note du pays passe à «CCC», ce qui correspond à un pays proche du défaut de paiement, et est assortie d’une perspective négative, ce qui signifie que l’agence envisage un nouvel abaissement. S&P explique sa décision par «la dégradation substantielle» de la situation, estimant qu’après les affrontements de ces derniers jours «un compromis politique est désormais hors d’atteinte».

La Grèce au bord d’une crise des «subprime»
Selon les chiffres annoncés par le gouvernement grec, à la veille du retour de la troïka dans le pays, la Grèce serait en pleine rémission. Le pays pourrait même afficher un excédent budgétaire pour 2014, de plus d’un milliard d’euros. Pourtant, au quotidien, l’économie grecque révèle encore une puissante léthargie. Après les sonnettes d’alarme tirées par nombre d’associations créées pour les surendettés, ce sont les banques qui prennent le relais.

La société générale en faillite potentielle
40 milliards d’euros empruntés en mettant en pension des titres pour 35 à 37 milliards de véritables capitaux propres, cela signifie qu’en cas de turbulences ou d’évènement fortuit mal maitrisé, les mécanos de la Générale sont dans l’impossibilité d’honorer leurs engagements. Ce serait alors la faillite. Pire que celle de la banque des frères Lehman en 2008 car le total de ses dettes était de 620 milliards de dollars… seulement et le montant de ses véritables capitaux propres de 20 milliards !

La Banque de France : une entreprise (très) mal gérée
Une entreprise est mal gérée quand elle présente certaines caractéristiques, tels que des prix de revient plus élevés que ceux de ses concurrentes ; des activités fortement déficitaires ; des frais généraux plus élevés que ceux de ses concurrentes ; des effectifs pléthoriques et de trop nombreuses implantations ; des salaires et des avantages sociaux exorbitants ; des gaspillages divers ; des ventes d’actifs à des prix trop bas et des placements à pertes ; l’absence de réaction à des propositions de réformes justifiées.

La gestion désastreuse des retraites des professions libérales
L'un des chapitres les plus cinglants du rapport annuel de la Cour des comptes vise la Cipav, la caisse qui gère la retraite de la moitié des professionnels libéraux. Ni les avocats ni les médecins, mais plus de 150 professions libérales y sont affiliées : architectes, métiers du conseil, ingénieurs, ostéopathes ou encore une bonne part des autoentrepreneurs. « A défaut d'engager une action de redressement rapide, la Cour recommande qu'un administrateur provisoire soit nommé et se substitue au conseil d'administration », a indiqué son premier président, Didier Migaud.

Les 1548 filiales des entreprises du CAC40 dans les paradis fiscaux
Paradis fiscaux : depuis la crise financière de 2008, on ne cesse de nous promettre leur disparition, mais ils semblent avoir la vie dure. Les avancées réglementaires obtenues paraissent minimales, quand elles ne sont pas remises en cause. Aujourd’hui, l’attention du public se porte tout particulièrement vers les pratiques d’optimisation fiscale des géants de l’internet comme Google ou Amazon, ou encore des chaînes de restauration comme McDonald’s. Mais les entreprises françaises ne sont pas en reste. La Revue Projet s’est penchée sur les filiales déclarées par les entreprises du CAC 40 dans les pays considérés comme des paradis fiscaux. Une enquête riche d’enseignements. (Lire également cet article)

La FED connaissait la fraude au Libor (fraude des banques sur les taux) dès 2008 !!… et n’a rien fait !
Alors que plusieurs très grandes banques ont été condamnées récemment dans le cadre du scandale dit du « Libor » pour manipulation des taux, des documents récemment publiés par la FED montrent sans ambiguïté que la Banque centrale américaine avait connaissance dès 2008 des agissements délictuels de ce cartel bancaire. Selon les transcriptions publiées récemment des réunions de la banque centrale, immédiatement après l’effondrement de Lehman Brothers, un haut fonctionnaire de la FED a signalé l’existence de cette fraude massive lors d’une réunion politique en avril 2008.

La force cachée du Bitcoin
Avant tout, Bitcoin est un réseau au même titre qu’Internet est un réseau. Comme Internet, Bitcoin est l’implémentation du protocole éponyme. Ce protocole représente un grand livre de comptes sur lequel sont inscrites toutes les transactions entre les adresses Bitcoin. Une adresse Bitcoin est comme une adresse e-mail. Chacun peut en avoir autant qu’il veut. Les transactions sont effectuées en bitcoins (avec un petit b), l’unité de compte du protocole. Il est impossible (ou du moins le coût en est prohibitif) de contrefaire une transaction. Le protocole Bitcoin permet donc de savoir exactement quelle somme appartient à chaque adresse, à une date donnée, et de transacter d’une adresse à l’autre, tout cela de manière infaillible. (Lire également cet article)

Une banque iranienne exige une compensation de 3980 millions de dollars à Londres
La banque iranienne Mellat a demandé une indemnisation de près de 4.000 millions de dollars aux  britanniques pour les dommages économiques causés à la suite des sanctions contre Téhéran. La banque Mellat, la plus grande banque privée d’Iran, a expliqué que les sanctions imposées l’ont été pour des liens présumés avec le programme nucléaire controversé et jugé illégal de l’Iran. (Lire également cet article)
La fabuleuse histoire du dollar

Reconnaissable entre tous, le billet vert circule et s’échange dans tous les recoins de la planète.
Synonyme de richesse et de puissance, il a depuis longtemps dépassé le statut de simple monnaie américaine
pour devenir une sorte de marque internationale



~ La fabuleuse histoire du dollar ~
Publiée le 25 mai 2013 par Martin C.
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Actualités Mondiales

Stratégie de la tension au Venezuela
Tout commence, en apparence, dans l’Etat de Táchira. Le 6 février, au terme d’une manifestation théoriquement convoquée pour protester « contre l’insécurité », un groupe de quelque 80 étudiants cagoulés incendie la guérite de la résidence du gouverneur, brise le portail et s’en prend violemment au bâtiment, avec un solde de onze blessés, dont neuf policiers. Dans les jours qui suivent, réclamant la libération des personnes arrêtées lors de ces désordres, d’autres manifestations se déroulent dans l’Etat de Mérida, débouchant à leur tour sur des actes de violence et de nouvelles détentions. (Lire également cet interview de Salim Lamrani)

Fourberies médiatiques au Venezuela
A lire les médias internationaux en ce mois de février 2014, on pourrait croire que le Venezuela est à feu et à sang. Le coupable désigné par les grandes entreprises de communication est toujours le même depuis maintenant 15 ans : le gouvernement bolivarien massacrerait à nouveau son peuple comme s´il s´agissait du passetemps favori des élites politiques révolutionnaires depuis l'accession d'Hugo Chavez à la présidence de la République. (Lire également cet article)

Comment les États-Unis, la France et le Canada ont renversé un des gouvernements les plus populaires d’Amérique latine
Dans le livre “Damming the Flood: Haiti, Aristide, and the Politics of Containment” (Endiguer l’innondation : Haïti, Aristide, et la politique de confinement), Peter Hallward explique minutieusement comment, le 29 Février 2004, les États-Unis ont réussi à “renverser l’un des gouvernements les plus populaires en Amérique latine, sans que cela soit ouvertement critiqué ni perçu comme un coup d’Etat”. Les puissances impérialistes ne réinventent pas la roue quand il s’agit de porter atteinte à la démocratie dans les pays pauvres. Hallward répertorie de précieux enseignements pour ceux qui souhaitent mieux connaître les rouages et limiter les dégâts infligés par les pays impérialistes aux pays faibles.

Le voyage de Kerry en Asie et l’intensification des préparatifs de guerre contre la Chine
La visite à Beijing du ministre américain des Affaires étrangères John Kerry vendredi dernier, est la dernière étape en date du « pivot vers l'Asie » provocateur du gouvernement Obama, dont le but est de saper l'influence chinoise et de renforcer les forces militaires et les alliances américaines en préparation de la guerre. Ayant délibérément attisé de dangereux points chauds en Asie au cours des quatre dernières années, les États-Unis tentent de profiter de leur avantage, quelles qu'en soient les conséquences. (Lire également cet article)

Retour de la guerre froide en Europe... et pendant ce temps-là une autre se met en place entre la Chine et les Etats-Unis
Sur le plan économique, le partenariat trans-pacifique est une zone de libre-échange regroupant le Canada, certains pays d’Amérique latine et certains pays du Sud-Est asiatique mais pas la Chine, l’objectif étant de tenter de la mettre à l’écart, afin de pouvoir coopérer sans elle. La même chose se passe sur le plan militaire. Les Etats-Unis doivent pouvoir défendre leurs alliés traditionnels que sont le Japon et la Corée du Sud contre la Chine. A tel point que l’Otan pourrait se trouver entrainée vers la Mer de Chine. Il y a eu un certain nombre d’incidents navals. La marine américaine et la marine chinoise s’observent et on rapporte des incidents réguliers, sans pour autant pouvoir véritablement parler de Guerre froide.

Ukraine, comment l'Occident influence notre opinion
Le soulèvement en Ukraine représente une lutte entre l’Occident et la Russie pour intégrer économiquement et militairement l’Ukraine dans leurs orbites respectifs. Je ne prends aucune position dans cette lutte, mais chaque clan veut que je prenne part tout aussi bien que vous. Comme je vis en Occident et que j’ai une meilleure exposition aux déclarations de ses hommes d’Etat ainsi qu’auprès de ses medias de masse que je n’en ai de leurs contreparties russes, je me concentrerai ici sur l’analyse des tentatives occidentales pour influencer l’opinion publique à supporter le camp ouest du conflit. (Lire également cet article en anglais ainsi que celui-ci aussi en anglais)

La Crimée explosive
En 24 heures, il est apparu que la Russie ne resterait pas sans réagir aux événements d’Ukraine. Pourtant, hier encore, les extraordinaires commentaires de la presse-Système, notamment britannique et libérale qui bat tous les records en matière de dislocation de la vérité de la situation, recommandaient à la Russie de se conduire, disons “en nation civilisée”, et de ne rien faire du tout, surtout, sinon donner le reste des $milliards promis sans la moindre condition au nouveau “gouvernement” ukrainien, décrit joliment par Medvedev comme une bande d’“hommes masqués avec des Kalachnikov, qui encerclent Kiev”. (Lire également cet article)

La Clinton-Pintchouk Connection, par Manlio Dinucci
Connaissez-vous Viktor Pintchouk, seconde fortune d’Ukraine ? Ce magnat de l’acier s’est forgé de solides réseaux en Occident, que ce soit aux États-Unis ou en France. Mécène, il finance des artistes et désormais sponsorise une « révolution ». La fortune de Pintchouk commence quand en 2002 il épouse Olena, fille de Leonid Kuchma, second président de l’Ukraine (1994-2005). En 2004 l’illustre beau-père privatise le plus grand complexe sidérurgique ukrainien, celui de Kryvorizhstal, en le vendant à la société Interpipe, dont son gendre est co-propriétaire, pour 800 millions de dollars, un sixième environ de sa valeur réelle. (Lire également cet article)

Conférence de Genève : La Russie met fin aux illusions états-uniennes, par Pierre Khalaf
Les paris des États-Unis de pousser la Russie à exercer des pressions sur la délégation syrienne à la conférence de Genève II, pour l’amener à modifier ses positions de principes, ont échoué. La profonde déception de Washington est apparue dans les comptes rendus de la réunion tripartite, vendredi à Genève, entre la Russie, les États-Unis et Lakhdar Brahimi. Lors de cette rencontre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, a fait preuve d’une grande fermeté en s’opposant aux États-uniens et à la partialité de l’émissaire international. (Lire également cet article)

Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange
L'incident est passé relativement inaperçu. Le 4 février dernier, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius est invité par l'école de commerce Essec à s'exprimer sur le dossier syrien. Lors de la séance de questions, un jeune homme se présentant comme journaliste indépendant pour l'Agence Info libre interroge le ministre sur un rapport du Massachusetts Institute of Technology (MIT) selon lequel, affirme le journaliste, "Bachar el-Assad ne serait pas à l'origine de l'attaque chimique de la Ghouta", survenue le 21 août dernier dans cette banlieue de Damas, faisant des centaines de morts, dont de nombreux civils. (Lire également cet article)

La Libye, la Turquie, le Qatar, continueraient de coopérer pour envoyer des terroristes en Irak (et en Syrie ?)
Un document daté de 2012 montre que le Qatar, en collusion avec la Libye et la Turquie, a entraîné, équipé et envoyé des combattants en Irak via la Turquie. C’est ce qu’indique une lettre émanant de l’ambassade du Qatar à Tripoli dont la copie a été diffusée le 7 février par Syrian news station. (Pour aller plus loin...)
Comment la C.I.A prépare les « révolutions colorées »

Documentaire de Manon Loizeau tourné en 2005, intitulé « États-Unis : à la conquête de l’Est »
qui explique comment la CIA a fomenté les révolutions colorées aux noms fleuris
dans les pays de l’ex-bloc soviétique, afin de servir ses propres intérêts.



~ Comment la C I A prépare les révolutions colorées ~
Mise en ligne le 28 mai 2011 par AhmedElDjazeyri
Si le lien venait à disparaître : Cliquez Ici

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Panorama Médiatique de FYI ~ Février 2014 ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Panorama Médiatique de FYI ~ Février 2014 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Février 2014] Glossybox
» Salon des Loisirs créatifs d'Orléans 31 janvier-2 février 2014
» 1er février 2014 : 60 ans de l'appel de l'abbé Pierre.
» [Février 2014] My Little Box "Love Box"
» force Sangaris, engagée en République de Centrafrique ,point de situation sur les opérationsvdu 07 au 14 février 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Les Revues de Presse :: Les Archives de FYI :: La Veille médiatique de FYI-