Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 Combien de temps encore le dollar restera-t-il la monnaie de réserve internationale ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Combien de temps encore le dollar restera-t-il la monnaie de réserve internationale ?   Mer 16 Oct - 10:25

Combien de temps encore
le dollar restera-t-il la monnaie de réserve internationale ?


Le dollar est susceptible de perdre sa position avantageuse de monnaie de réserve.
Rien ne dure indéfiniment… surtout depuis les dernières déclarations de la Chine




Nous utilisons le terme « monnaie de réserve » lorsque l’on fait référence à l’usage commun du dollar par les autres pays pour le règlement de leurs échanges commerciaux. Par exemple, si le Canada achète des produits de la Chine, il peut payer en dollars US plutôt qu’en dollars canadiens, et vice-versa. Cependant, la base sur laquelle ce terme a été créé n’existe plus et, aujourd’hui, on appelle le dollar « monnaie de réserve » simplement parce que les pays étrangers en possèdent en grande quantité, pour faciliter les échanges et le commerce.

La première monnaie de réserve fut la livre sterling anglaise. Parce que la livre était « aussi bonne que l’or », plusieurs pays trouvaient plus avantageux de détenir des livres sterling que de l’or, pendant le standard-or. Les grandes nations commerçantes réglaient leurs échanges en or, mais elles pouvaient fort bien accepter des livres sterling plutôt que de l’or, ayant foi en l’engagement de la Banque d’Angleterre d’échanger ces livres pour de l’or sur demande, à un taux d’échange fixe. Vers la fin de la Seconde Guerre, le statut de monnaie de réserve fut donné au dollar US par traité international, peu après les Accords de Bretton Woods. Le Fond monétaire international (FMI) fut fondé dans le but précis de surveiller les engagements de la Réserve fédérale envers Bretton Woods en s’assurant que la Fed ne gonfle pas le dollar et qu’elle soit prête à échanger des dollars pour de l’or à $35 l’once. Ainsi, les pays étaient assurés que les dollars qu’ils détiendraient pour les échanges commerciaux étaient « aussi bons que l’or », comme l’avaient été les livres sterling auparavant.


Cependant, la Fed n’a pas tenu ses engagements envers les accords de Bretton Woods, et le FMI n’a pas essayé de la forcer à détenir assez d’or pour honorer toute la monnaie en circulation à $35 l’once. Vers la fin des années ’60, la France d’abord et d’autres ensuite demandèrent des comptes à la Fed, jusqu’à ce que ses réserves d’or soient si basses qu’elle n’avait pas le choix que de réévaluer le dollar à un taux d’échange plus élevé ou de renoncer à sa responsabilité d’honorer les dollars contre de l’or. Et, à sa honte éternelle, le pays a choisi la dernière option et « sortit du standard-or » en septembre 1971.

Néanmoins, le dollar a continué d’être détenu par les grandes nations, parce qu’il remplissait le rôle utile de régler les échanges internationaux. Il n’y avait pas d’autre monnaie qui pouvait égaler le dollar, malgré le fait qu’il n’était plus « lié » à l’or.

Deux caractéristiques d’une monnaie la rendent utile pour le commerce international : premièrement, être émise par une grande nation commerçante et, deuxièmement, conserver sa valeur vis-à-vis des matières premières à travers le temps. Ces deux facteurs créent une demande pour détenir telle devise en réserve. Bien que le dollar ait été gonflé par la Fed, perdant ainsi de sa valeur versus d’autres matières premières avec le temps, il n’a jamais eu de vrai concurrent. Le mark allemand conservait mieux sa valeur que le dollar, mais le commerce allemand ne représentait qu’une fraction du commerce américain, ce qui signifie que des détenteurs de marks trouvaient moins de marchandises à acheter en Allemagne que les détenteurs de dollars en trouvaient aux États-Unis. Donc, la demande pour le mark était plus faible que la demande pour le dollar. Bien sûr, d’autres facteurs psychologiques ont influencé la demande pour les dollars, aussi, vu que les États-Unis étaient vus comme les protecteurs militaires de tous les pays occidentaux contre les pays communistes durant une bonne partie de la période d’après-guerre.

Aujourd’hui, nous voyons les prémices d’un changement. La Fed a massivement gonflé la valeur du dollar, réduisant ainsi son pouvoir d’achat vis-à-vis des matières premières, ce qui a fait que plusieurs autres grandes nations ont recouru à d’autres monnaies à certaines occasions. Je sais de source fiable, par exemple, que DuPont règle plusieurs de ses comptes internationaux en Yuan et en euros. Il se peut qu’il y ait d’autres devises en demande pour les règlements commerciaux par certaines sociétés internationales, aussi. Malgré tout cela, un facteur qui a aidé le dollar à conserver la demande est que les autres devises ont été gonflées également. Par exemple, le Japon a plus gonflé le yen que le dollar dans sa folle tentative de redonner vie à son économie stagnante en dévaluant sa monnaie. Alors, nous voyons que cette maladie de destruction monétaire n’est pas limitée aux États-Unis seulement.


Le dollar est susceptible de perdre sa position avantageuse de monnaie de réserve dés que le premier pays majeur arrêtera de gonfler sa devise. Il est clair que la Chine comprend les enjeux ; elle continue d’augmenter ses réserves d’or et elle a instauré des contrôles pour que l’or ne quitte pas la Chine. S’il la deuxième économie mondiale et une des grandes nations commerçantes lie sa devise à l’or, la demande pour le Yuan augmenterait et la demande pour le dollar baisserait. En termes pratiques, cela signifie que les grandes nations commerçantes réduiraient leurs réserves de dollars, et les dollars détenus outre-mer reviendraient dans l’économie américaine, causant une augmentation des prix. De combien ? Difficile à dire, mais souvenons-nous qu’autant de dollars sont détenus à l’extérieur qu’à l’intérieur des États-Unis.
Myret Zaki a écrit:



Nous assistons à la fin de l'ère dollar qui dure depuis la Seconde Guerre Mondiale. Le dollar n'est plus la monnaie la plus sûre du monde. Il n'est plus la monnaie d'une superpuissance responsable, performante et hautement productive. Il est la monnaie d'une économie déclinante, arrivée au point de non-retour, techniquement en faillite. Le billet vert est en train de dévoiler son vrai visage: celui d'une arme du désespoir, utilisée par une grande puissance malade, qui a trop longtemps caché l'état désastreux de son économie derrière sa planche à billets. Suite aux dérives majeures de la politique monétaire américaine, le dollar est devenu, aujourd'hui, la plus grande bulle spéculative de l'histoire. Le statut du dollar comme référence du système monétaire international devient intenable. Il est contesté par des puissances désormais plus riches, comme la Chine...
La fin du dollar - Comment le billet vert est devenu la plus grande bulle spéculative de l'histoire

La nomination imminente par Obama de Janet Yellen, une bureaucrate de carrière, comme présidente de la Réserve fédérale constitue une preuve que la politique américaine de dévaluation du dollar via l’assouplissement quantitatif (QE) continuera. Sa nomination augmente la probabilité que la demande pour les dollars déclinera davantage, et la probabilité d’une augmentation des prix aux États-Unis, alors que la demande des nations commerçantes de détenir d’autres devises pour régler les échanges augmentera. Peut-être qu’une pression non coercitive d’un pays souverain comme la Chine peut sensibiliser la Fed sur les conséquences de ses actes et la forcer à mettre fin à sa politique d’assouplissement quantitatif.
~ Traduction de Patrick Barron ~

Source originale de l'article : How Much Longer Will the Dollar Be The Reserve Currency?

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Trois scénarios pour l'après-dollar   Jeu 19 Déc - 11:56

Trois scénarios pour l'après-dollar

Le dollar, première devise des échanges internationaux, sera-t-il un jour détrôné ?
Si les économistes s'accordent pour dire que la montée en puissance de la Chine menace
la suprématie économique des Etats-Unis, ils se divisent sur les conséquences
que cela aura sur le système monétaire.



~ L'Inéluctable Faillite de l'économie américaine ~

Pour certains, rien ne remettra en question le monopole du dollar, et la Réserve fédérale américaine restera le chef d'orchestre des marchés financiers comme de l'économie mondiale pendant des décennies encore. « Il n'y a aucune alternative crédible, et surtout pas le yuan », tranche Kim Schoenholtz, de l'université de New York. « Peut-être, mais le déclin de la Fed est inéluctable », rétorque James Galbraith, de l'université du Texas. Voici à quoi pourrait ressembler le monde de l'après-dollar.
Le Yuan, devise dominante


~ Le Yuan bientôt adossé à l’or ? ~
http://www.loretlargent.info/usa/yuan-bientot-adosse-a-l’or/5464/

Depuis une quinzaine d'années, le Parti communiste chinois met tout en oeuvre pour que le renminbi (ou yuan) détrône, d'ici à 2020, le dollar. Il a progressivement assoupli son contrôle de la devise, toujours non convertible, a autorisé des entreprises chinoises à régler leurs imports-exports en yuans (ils étaient jusque-là libellés en dollars), puis à émettre des obligations en monnaie chinoise depuis Hongkong…

De fait, 16 % du commerce extérieur de l'empire du Milieu se fait désormais en yuans. Une part qui devrait doubler d'ici à 2025. « L'expansion du renminbi ira de pair avec celle des firmes de Pékin et Shanghaï à l'international », commente Michel Aglietta, économiste au Centre d'études prospectives et d'informations internationales. Selon lui, les étapes avant que le yuan remplace le dollar sont néanmoins encore nombreuses. « Cela n'arrivera pas tant qu'il ne sera pas pleinement convertible et que les marchés financiers chinois ne seront pas plus développés. »
Un Monde Multi-monnaies

C'est le scénario le plus probable. « On constate que les échanges intrarégionaux se renforcent en Asie et en Europe, on peut donc s'attendre à ce que se développent aussi les monnaies correspondantes », commente M. Aglietta. A savoir le yuan et l'euro. Lorsque la crise des dettes souveraines sera terminée, la monnaie unique devrait retrouver son attractivité.

Problème : une telle configuration pourrait aussi s'accompagner d'une forte instabilité des changes. « Les banques centrales se battront pour faire baisser la valeur de leur monnaie respective afin de doper les exportations », redoute Mark Thortnon, spécialiste du sujet à l'institut Ludwig-von-Mises (Alabama). Selon lui, il n'en faudrait pas plus pour que le monde sombre dans une guerre des monnaies…
L'instauration d'une monnaie internationale


~ Le G20 exclut une "guerre des monnaies" ~
~ Le G20 doit relancer la coopération monétaire dans le monde ~

Le déclin possible du dollar réveille une vieille utopie : celle des « droits de tirage spéciaux », ou DTS. Cette pseudo-monnaie constituée d'un panier de quatre devises (dollar, euro, yen, livre sterling) a été inventée par le Fonds monétaire international en 1969, à l'origine pour permettre aux banques centrales de diversifier leurs réserves de change. Pour certains économistes, les DTS représentent une alternative rêvée au dollar, puisqu'ils ne sont pas liés à l'économie d'un seul pays.

En supprimant les risques de dévaluation compétitive et de guerre des monnaies, ils permettraient à l'économie mondiale de se développer sur des bases plus saines, avancent ses avocats. Mais les DTS supposeraient la création d'une banque centrale mondiale, qui serait alors dotée d'un pouvoir exorbitant. C'est là que le bât blesse : pour l'instant, aucun pays n'est prêt à renoncer à une telle part de souveraineté.
Marie Charrel
Source de l'article : Trois scénarios pour l'après-dollar

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: La Dé-Dollarisation serait-elle un leurre pour amener le Monde à une monnaie unique ?   Ven 13 Juin - 11:18

La Dé-Dollarisation serait-elle un leurre
pour amener le Monde à une monnaie unique ?


Les Russes sont en train de bouger contre le pétrodollar.
Il transparait qu’ils sont sérieux au sujet de leur stratégie de dé-dollarisation



~ Towards a Global Currency and World Government (Andrew Gavin Marshall, Global Research 2009) ~

Le plus gros producteur de gaz naturel de la planète, GazProm, a signé des accords commerciaux avec quelques uns de ses plus gros clients afin de faire passer les paiements pour leurs commandes de gaz du dollar à l’Euro. GazProm n’aurait jamais fait ceci sans l’accord total du gouvernement russe, parce que l’état russe possède la majorité des actions de l’entreprise GazProm. Il n’y a pas eu un mot de tout cela dans les merdias occidentaux et aux Etats-Unis, mais cette information est énorme. Nous parlons ici de GazProm, un géant, une des plus grosses entreprises au monde, qui constitue à elle seule plus de 8% du PIB russe. Elle contrôle plus de 18% de la totalité du gaz naturel disponible sur terre et elle est aussi un gros producteur de pétrole. Donc pour que GazProm effectue ce type de manœuvre, c’est d’une importance significative. Lorsque Barack Obama a décidé d’appliquer quelques sanctions sans conséquences sur la Russie il y a quelque temps, il a probablement pensé que le monde allait oublier tout cela après quelques nouveaux cycles d’information mondiale. Mais les Russes n’ont pas oublié et sûrement pas pardonné. En ce moment, les russes tournent le dos aux Etats-Unis et ceci inclut le dollar US.

Ce que vous aller lire est absolument époustoufflant et pourtant vous n’en avez pas entendu parler par une quelconque source d’information aux Etats-Unis. Mais ce que GazProm est en train de faire maintenant a le potentiel de secouer terriblement le paysage financier mondial. GazProm Neft a signé des accords additionnels avec des consommateurs sur le possible changement de monnaie de paiement du dollar à l’euro sur leurs contrats, a dit le patron de l’entreprise pétrolière et gazière Alexandre Dioukov dans une conférence de presse. “Des accords supplémentaires sur la possibilité de changement de monnaie de paiementsdu dollar à l’euro avec GazProm Neft ont été signés. Avec la Biélorussie, un accord a été conclu pour que les paiements s’effectuennt en Roubles.” A t’il dit. Dioukov a dit que neuf clients sur dix sont passé à l’Euro et GazProm n’est pas la seule entreprise russe qui se dégage du dollar.

~ BRICS and the Mission of Reconfiguring the World (General Leonid Ivashov, Réseau Voltaire 2011) ~

D’après RT, d’autres grosses entreprises russes sont en train de passer à d’autres monnaies de paiement… La Russie va commencer à contracter bien plus dans les monnaies asiatiques, surtout en Yuan chinois afin de minimiser sa dépendance sur le marché du dollar et à cause de sanctions occidentales qui pourraient geler des fonds et des avoirs à tout moment. “Ces dernières semaines, il y a eu un intérêt significatif dans le marché de la part de grosses entreprises russes pour commencer à utiliser le Renminbi chinois et d’autres monnaies asiatiques et d’ouvrir des comptes en banque en Asie”, a dit au Financial Times (article payant mais disponible via Google cache : Russian companies prepare to pay for trade in renminbi) Pavel Teploukine, patron de la Deutsche Bank en Russie, article qui fut publié dimanche. Diversifier les comptes commerciaux du dollar au Yuan chinois et autres monnaies asiatiques comme le dollar de Hong Kong et le dollar de Singapour fait partie du pivot russe vers l’Asie, alors que les tensions avec l’Europe et les Etats-Unis demeurent actives au sujet de l’Ukraine.

~ Landmarks of the “Asian Course” USA and Russia (Konstantin Penzev, New Eastern Outlook) ~

D’après Zero Hedge, “étendre à l’utilisation de monnaies qui ne sont pas le dollar” est une des choses importantes sur laquelle travaillent les banques russes à l’heure actuelle… Andreï Kostin, directeur exécutif de la banque national russe VTB a dit qu’étendre l’utilisation de monnaies autre que le dollar US était une des priorités de la banque. “Vu la dimension de nos relations commerciales bilatérales avec la Chine, développer les règlements en Rouble et en Yuan (Renminbi) est une priorité sur l’agenda et nous y travaillons dès maintenant” a t’il dit au président russe Poutine lors d’une réunion. “Nous avons travaillé là-dessus depuis Mai.” “Il n’y a rien de mal avec la Russie essayant de réduire sa dépendance au dollar, en fait c’est une chose particulièrement raisonnable à faire.” A dit le patron d’une autre grande banque européenne en Russie. Il a ajouté que la grande exposition de la Russie au dollar la rend plus vulnérable à la volatilité du marché en temps de crise. “Il n’y a aucune raison pour laquelle vous devriez traiter avec le Japon par exemple en dollars US”, a t’il dit. Le pays entier est en cours de reconversion financière. Ceci est énorme.

~ World Leaders in Discussion for New Reserve Currency (The Silver Bug, Sprott Money Blog) ~

Dans le même temps les Russes ont retiré leur argent des banques américaines à une vitesse jamais égalée. Ainsi en Mars, sans attendre la spirale des sanctions, les russes ont retiré leur argent des banques américaines. Les dépôts russes dans les banques US ont chuté d’un coup de 21,6 milliards de dollars à juste 8 milliards. Ils ont retiré 61% de leurs dépôts en juste un mois ! Ils ont retenue la leçon de Chypre: récuperez votre fric avant qu’il ne soit confisqué ! La vérité est que le système économique américain est très dépendant de l’attitude financière du reste du monde. Parce que tout le monde utilise notre monnaie (le dollar) pour commercer l’un avec l’autre, ceci maintient la valeur du dollar à une haute valeur artificielle et ceci permet de maintenir nos coûts d’emprunt artificiellement bas. Alors que la Russie abandonne le dollar US, ceci va faire très mal, mais si d’autres nations font de même et emboîtent le pas alors cela peut mener à une avalanche financière. Ce dont nous sommes les témoins maintenant est un grand tournant. Les effets ne se feront pas sentir d’entrée de jeu. N’attendez donc pas de désastre financier la semaine ou le mois prochains. Mais ceci constitue très certainement un autre élément de la “tempête parfaite” qui commence à poindre à l’horizon pour l’économie américaine. Oui, nous avons vécu dans une bulle temporaire de fausse stabilité depuis plusieurs années, mais le long terme ne s’est pas amélioré pour autant. En fait, les tendances à long-terme qui détruisent notre économie et nos bases financières continuent à se détériorer. Profitez encore du “bon temps” tant que vous le pouvez. Cela ne va plus durer encore bien longtemps.
Michael Snyder
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Source originale de l'article : Russia Is Doing It – Russia Is Actually Abandoning The Dollar (The Economic Collaspe Blog)

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Combien de temps encore le dollar restera-t-il la monnaie de réserve internationale ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Combien de temps encore le dollar restera-t-il la monnaie de réserve internationale ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Votre comptable prends combien de temps
» Chat de race : pedigree !? Au bout de combien de temps les avez vous reçu ?
» combien de temps durent les chaleurs chez la chienne
» QUELS DOCUMENTS FAUT-IL CONSERVER ET COMBIEN DE TEMPS ?
» ça peut durer combien de temps une crise de coliques?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Economie Mondiale :: La Zone Amériques-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet