Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Partagez | .
 

 L'Obsolescence Programmée ou le Prêt à jeter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: L'Obsolescence Programmée ou le Prêt à jeter...   Mar 8 Oct - 15:45

L'Obsolescence Programmée ou le Prêt à jeter...

Dans les pays occidentaux, on peste contre des produits bas de gamme
qu'il faut remplacer sans arrêt. Tandis qu'au Ghana, on s'exaspère de ces déchets informatiques
qui arrivent par conteneurs...




"Prêt à jeter" raconte la fascinante histoire de l'obsolescence programmée, un concept largement appliqué par l'industrie et qui consiste à raccourcir délibérément la vie d'un produit pour en augmenter la consommation. Ce documentaire, tourné en Catalogne, en France, en Allemagne, aux États-Unis et au Ghana recueille les témoignages d'une pratique d'entreprise qui est devenue la base de l'économie moderne et dévoile les terribles conséquences environnementales qui en découlent, tels que les énormes dépotoirs de "déchets électroniques" qui émanent aux alentours de villes comme celle d'Accra. Il présente également plusieurs exemples de l'esprit de résistance qui est en train de naître parmi les consommateurs, comme ces deux artistes de New York qui sont parvenus à entreprendre une révolte qui a permis de prolonger la vie de trois millions d'iPods.

L'Obsolescence Programmée est une idée qui ne date pas d'hier. En 1928, une revue de publicité influente en envisageait le besoin sans détournements : "Un article qui ne s'abîme pas est une tragédie pour les affaires". C'est une tragédie également pour la société moderne de la croissance, laquelle se base sur un cycle de plus en plus accéléré de production, de consommation et de gaspillage. Sur base d'une recherche approfondie de plus de trois ans et d'images d'archive très peu connues, Prêt à jeter raconte l'histoire de l'Obsolescence Programmée depuis ses débuts en 1920 (lorsqu'un cartel fut formé pour limiter la durée de vue utile des ampoules électriques) jusqu'à des cas actuels touchant des produits électroniques de dernière génération (iPods, imprimantes...), en passant par la mystérieuse disparition des bas nylon mis à l'épreuve des échelles.



Dans une société où la croissance est tirée par la consommation, les produits durables sont une catastrophe! Pour rentabiliser les machines et soutenir la consommation, on a contraint les ingénieurs à réduire la durée de vie des produits. Les consommateurs, à la fois victimes et complices, n'ont pas d'autres choix que d'entretenir ce système court-termiste et gaspilleur. La preuve, quand un produit tombe en panne, la réparation coûte plus cher que de racheter du neuf. Mais une fois hors d'usage, les produits ne se recyclent pas aussi facilement. Alors que deviennent-ils ? "À l'époque, le développement durable n'était pas au centre des préoccupations", rappelle Warner Philips, arrière-petit-fils des fondateurs de la marque du même nom. Mais alors que les ressources de la planète s'épuisent, l'industrie semble engoncée dans ses principes. Pourtant d'autres modèles économiques existent, plus durables. Ils sont présentés dans Prêt à jeter comme une invitation à la réflexion et au changement.


Prêt à jeter - L'Obsolescence Programmée (Chaîne YT de 52Beko)
Si le lien vidéo disparaissait : Cliquez Ici

Sources utilisées pour ce billet :
Prêt à jeter
Prêt à jeter : Mardi 24 janvier 2012 à 20h35
Prêt à jeter - L’obsolescence programmée



Dernière édition par Golden Awaken le Ven 30 Oct - 15:13, édité 1 fois (Raison : Modification Lien Vidéo et Remplacement Lien de Secours)
Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Nos appareils ont-ils une une mort programmée?   Mar 8 Oct - 16:05

Nos appareils ont-ils une une mort programmée?

L'obsolescence programmée regroupe l'ensemble des techniques visant
à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement.




La demande ainsi induite profitera au producteur, ou à ses concurrents, ce qui explique certains cas de cartels. Le secteur bénéficie alors d’une production plus importante, stimulant les gains de productivité et le progrès technique, qui accélère l’obsolescence des produits antérieurs. Cette stratégie n’est pas sans risques car elle implique un effort de recherche et développement, n’allant pas toujours dans le sens d’une amélioration du produit.

Il y a également un impact écologique direct. L’obsolescence programmée visant la surconsommation, elle est la cause d’un surplus de déchets, indépendamment de l’état de fonctionnement effectif des produits techniques mis au rebut ou de l’état d’usure des objets d’usage. Les circuits de recyclage ou de conditionnement des matières plastiques et des métaux, en particulier, ne prennent pas en charge le stockage des déchets informatiques, malgré l’abondance de matières premières de valeur qu'ils peuvent contenir comme le fer, l'aluminium, les métaux rares, etc. L’exportation en masse de déchets des pays de grande consommation vers des zones géographiques où le stockage est négociable à moindre coût est d’autant plus problématique et expose classiquement les pays receveurs à des pollutions spécifiques sur les sites de décharge de grande envergure.


L'enquête de Cash Investigation dévoile la face cachée de l’obsolescence programmée, ou comment les fabricants d’électroménagers, de téléphones portables ou d’ordinateurs font souvent tout pour limiter la durée de vie de leurs produits. Pourquoi ? Pour que les consommateurs en rachètent toujours plus, et toujours plus rapidement. Cash Investigation a notamment enquêté sur le géant Apple et d’autres grandes marques. Vous découvrirez que les techniques de l’obsolescence programmée sont variées et sophistiquées. Les conséquences sont claires, une surconsommation généralisée et au bout de la chaîne, de gros dégâts environnementaux pour la planète.

Cash Investigation - L'Obsolescence Programmée from AbouBilalTv on Vimeo.


Nota Bene : Les vingt dernières minutes du documentaire sont consacrées au lobby du sel

Source de l'article : CASH INVESTIGATION : La mort programmée de nos appareils - Le lobby du sel

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Des réserves quant au projet de loi sur l'obsolescence programmée    Mar 8 Oct - 17:24

Des réserves quant au projet de loi sur l'obsolescence programmée

Le projet de loi relatif à la Consommation ne consacrera pas dans les textes
le concept d'obsolescence programmée. Les amendements portés par les sénateurs EELV
ont une nouvelle fois été rejetés.




L'obsolescence programmée, au même titre que les dispositions relatives à la vente liée, ne figurera pas explicitement dans le projet de loi relatif à la consommation, dit projet de loi Hamon. L'ensemble des amendements déposés sur le sujet ont en effet été rejetés, comme ce fut le cas à l'Assemblée nationale. À la baguette, le sénateur EELV Jean-Vincent Placé. L'élu a fait ces derniers mois de l'obsolescence programmée son cheval de bataille, lançant en mai dernier un débat devant le Sénat, portant sur une proposition de loi d'Europe Écologie Les Verts. Finalement, le parti a tenté d'inclure dans le projet de loi relatif à la consommation les grandes lignes des réformes défendues.

Jean-Vincent Placé ambitionnait ainsi de consacrer dans la loi le concept. Un travail de définition a donc été proposé aux parlementaires, présentant le phénomène comme « l'ensemble des techniques par lesquelles un fabricant ou un importateur de biens vise, notamment par la conception du produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d'utilisation potentielle de ce produit afin d'en augmenter le taux de remplacement ».


Les sénateurs EELV signataires évoquent également le concept d'obsolescence logicielle, consistant à créer « un point de rupture technique, ou encore le fait d'entraver techniquement et délibérément la réparation des pièces essentielles à l'utilisation du bien ». Des considérations qui échapperaient aujourd'hui largement aux risques de condamnation pour tromperie.
Débat repoussé à la conférence environnementale

Après le temps de la définition, vient celui de la sanction. Sur ce point, un amendement avait été déposé pour sanctionner la pratique d'une amende de 300 000 euros et/ou d'une peine d'emprisonnement de deux ans. Toujours dans le souci de forcer les fabricants à produire des produits plus résistants, les sénateurs se sont attaqués à la garantie légale de conformité, c'est-à-dire le délai au cours duquel il est possible de demander au vendeur la réparation ou un remboursement partiel ou total du produit. Ce délai est aujourd'hui fixé à deux ans, sachant que dans les six premiers mois, la responsabilité du vendeur est présumée. Au-delà, c'est à l'acheteur de l'établir. EELV souhaitait prolonger cette garantie à cinq ans.

Mais au cours des débats, Jean-Vincent Placé n'a pas obtenu gain de cause. Pour Benoît Hamon, si l'obsolescence « n'est pas un concept paranoïde », « toute la difficulté est de distinguer le stratagème du cycle d'innovation. Définir l'obsolescence programmée est délicat : le design relève-t-il de l'obsolescence programmée ? Non, et les cycles d'innovation sont indispensables à la croissance et à l'emploi ». Le ministre a ainsi proposé aux élus écologistes de retirer leurs amendements pour reporter le débat dans le cadre de la conférence environnementale. Benoît Hamon évoque en revanche la nécessité de développer la réparation et de concentrer les efforts sur « l'alignement de la présomption de défaut sur la garantie ». Il s'agit là d'une avancée, puisque la présomption de responsabilité du vendeur, autrefois limitée aux six premiers mois suivant l'achat, s'élève désormais à deux ans.


Le gouvernement a finalement toléré l'expérimentation du double affichage des prix pour un même bien, à savoir le prix de vente et le prix d'usage, ce dernier prenant davantage en compte la valeur de l'utilisation d'un bien que de la propriété. Ces tests devraient être menés du 1er janvier 2015 au 31 décembre 2017, basés sur un échantillon de produits fixé par décret. Jean-Vincent Placé estime que « l'économie de fonctionnalité, trop peu connue, est un axe majeur pour s'engager dans le développement soutenable et lutter contre l'obsolescence programmée ». Le rapporteur lui a néanmoins reproché l'absence de définition claire de la notion de prix d'usage.
Ludwig Gallet
Source de l'article (avec d'autres liens): L'obsolescence déprogrammée du projet de loi Hamon

Compléments de lectures recommandés sur le sujet:



L’obsolescence programmée, c’est un processus stupéfiant qui, pour développer notre addiction à la consommation et donc nous rendre captif du système économique, fut conçu puis mis en application au milieu du xixe siècle aux États-Unis. Des trois formes d’obsolescence programmée, le recours aux techniques pour rendre un produit suranné, à la publicité pour nous convaincre d’acquérir de nouveaux biens dont nous n’avons nul besoin, le plus symptomatique et le plus pervers est le fait d’introduire dans les produits une pièce défectueuse pour en limiter la durée de vie. Ampoules (pourtant conçues par un ingénieur au xixe siècle pour avoir une vie illimitée) automobiles, appareils ménagers, ordinateurs… la plupart des biens que nous consommons sont sciemment affectés d’une durée limitée afin que nous soyons contraints de les renouveler ! C’est ce processus infernal que raconte Serge Latouche dans une société aujourd’hui en pleine "crise de croissance" et de gaspillage, dépassée par les déchets et les dégâts environnementaux qu’elle engendre. Serge Latouche est professeur émérite d’économie.
Bon pour la casse ! Les déraisons de l'obsolescence programmée



Pour les citoyens, la sortie progressive du modèle de l'obsolescence signifie la mise en avant de l'utilité, de la qualité et du long-terme. Ce n'est pas nécessairement consommer moins, ou plus cher, mais c'est consommer mieux, en intégrant dans les décisions d'achat le manque à gagner économique lié à une utilisation éphémère et superficielle des produits. Les sommes économisées en multipliant par deux la période d'utilisation des produits électroménagers et électroniques pourraient être utiles pour d'autres dépenses: des vacances plus longues ou des sorties plus fréquentes, une alimentation de meilleure qualité, voire une contribution à des travaux de confort et d'efficacité thermique? Par ailleurs, il s'agit d'encourager l'émergence de ces nouveaux services qui pourront apporter un réel progrès, tel que l'ont déjà fait le covoiturage ou le Vélib' dans le domaine de la mobilité par exemple.  A l'heure actuelle, près de 90% des Français considèrent que la crise doit être une occasion de revoir les modes de vie et de consommation: le moment est donc opportun pour leur proposer des solutions efficaces économiquement et capables de prouver que prospérité et plaisir peuvent être déconnectés d'une consommation de masse devenue obsolète.
"Comment rendre l'obsolescence programmée... obsolète?"

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Obsolescence Programmée ou le Prêt à jeter...   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Obsolescence Programmée ou le Prêt à jeter...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» césarienne programmée
» Quizz - j'ai du mal à jeter à la poubelle...
» Pourquoi privilégier une césarienne en début de travail plutôt qu'une césarienne programmée?
» Disparition programmée de la monnaie papier
» Ou jeter l'huile de friture?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Documentaires à voir ou à revoir... :: Environnement-