Follow Your Intuition

L'intuition est la vision anticipée d'une vérité : hypothèse pour le savant, rêverie pour le poète (Lucien Arréat)
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Pour un supplément de liberté, pour un complément de fraternité et pour un mouvement vers l’égalité…
Rien de tel qu’un masque pour manifester dignement son mécontentement. Sans violence et en silence, s’il vous plaît... (Le Journal de Personne)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | .
 

 L’humanisme est-il une utopie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: L’humanisme est-il une utopie ?   Mar 1 Oct - 10:20

L’humanisme est-il une utopie ?

Face à la crise qui perdure en Europe et dans le monde, qui anéantit les hommes,
face à la barbarie des guerres dont on ne voit pas la fin, face aux fanatismes,
à l'intolérance qui renaissent partout, l'humanisme tel que l'ont rêvé les auteurs du 16ème siècle,
Erasme, Rabelais, Montaigne n'apparaît-il pas comme une utopie ?




En toute rigueur, l’histoire de l’utopie ne commence qu’au début du XVIe siècle puisque c’est en 1516 que Thomas More fait paraître son “court traité sur la meilleure forme de gouvernement”, qu’il situe sur une “île nouvelle, appelée Utopie”. Avec ce texte, le grand humaniste anglais invente le mot et, du même coup, fonde un genre littéraire. Mais le concept est plus ancien que le mot et puise à des racines très profondes. L’utopie hérite en effet de certains motifs de la mythologie antique, de la philosophie grecque ou de la doctrine chrétienne qui remplissent à son égard une fonction de source ou de matrice. L’homme, face à sa condition sur terre, s’est toujours plu à imaginer des mondes meilleurs : dans un lointain passé, un lointain avenir ou un ailleurs plus ou moins accessible.

Plus tard, un mouvement européen, philosophique et littéraire revendiquera, une filiation avec le siècle de l’humanisme, il s’agit des Lumières. Jean-Jacques Rousseau, revendiquera son attachement à Thomas More.


Mettre l'homme au centre de tout, lui redonner sa place, n'est-ce pas l'inverse qui se produit dans nos sociétés où l'argent règne en maître, où il impose partout ses lois, où le capitalisme et le libéralisme font fi de l'homme, de son bonheur, de son épanouissement ?

En même temps que les informations se diffusent grâce aux ordinateurs, grâce à internet, il semble que la vraie connaissance régresse. Le savoir acquis de haute lutte, la lecture ne sont plus à l'honneur. La connaissance doit, de plus en plus, s'acquérir dans l'instant, l'immédiateté mais la vraie connaissance demande patience, efforts.... Les informations actuelles défilent tellement vite qu'elles ne sont pas digérées, assimilées, intégrées : elles nous donnent l'impression de savoir mais ce n'est souvent qu'une illusion. L'ignorance est, au fond, le pire ennemi de l'être humain : c'est elle qui fait naître les fanatismes, les faussetés, les erreurs, la peur des différences. C'est elle qui engendre la suspicion, la bêtise, l'incompréhension...


Nous voilà parvenus au XXIème siècle et malgré de nombreux progrès technologiques, notre civilisation reste celle de la barbarie : mensonges, corruption, haines dominent le monde. Où est le rêve humaniste ? Où est l'homme ? Il est brisé, anéanti, annihilé dans un monde infernal... Notre monde ne se préoccupe pas de préserver le bonheur de l'homme, sa sérénité : il lui demande d'être performant, compétitif, d'aller toujours plus vite...

L'humanisme des gens de la Renaissance qui privilégiait le savoir, la culture, mais aussi l'esprit d'ouverture, la tolérance, l'épanouissement de l'être humain est-il voué à disparaître ? Le temps a passé et ces valeurs essentielles de l'humanisme semblent ne plus être à l'ordre du jour : relisons Montaigne, Rabelais et essayons de retrouver l'âme de ces écrivains, leurs leçons de vie qui sont essentielles....

Essayons de redonner du sens et de l'épaisseur à la vie humaine. Il est temps de se recentrer sur les vraies valeurs de l'humanité : la réflexion, la compréhension, le bonheur. Le but de l'homme sur cette terre, c'est bien de trouver sa part de bonheur et de quiétude : or, nos sociétés ne font que lui procurer la peur de l'avenir, l'incertitude, l'inquiétude...


Sources de l'article :
L'humanisme est-il une utopie ?
Les sources de l'utopie
L’utopie, un ideal humaniste ou une fuite de la réalité ?

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
Golden Awaken
Fondateur
Fondateur
avatar

Messages : 1318
Avez vous apprécié ce post? : 204
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 48
Localisation : Planète Terre (pour le moment)

MessageSujet: Jacque Fresco fait partie de ces visionnaires...   Ven 14 Nov - 10:59

Jacque Fresco fait partie de ces visionnaires...

Jacque Fresco est souvent considéré comme faisant partie de ces visionnaires,
ces êtres humains en « avance » sur leur temps. Très souvent critiqué pour son approche scientifique
dans la résolution des problématiques humaines, considéré comme utopiste pour beaucoup...




Il nous parle dans cette interview de sa vision de la société humaine actuelle et y présente l’alternative sur laquelle il travaille depuis plus de 40 ans, l’économie basée sur les ressources. Aujourd’hui âgé de 98 ans, Jacque Fresco est un personnage atypique. Il quitte le système scolaire avant le collège, considérant celui-ci comme aliénant et propagandiste et entame par la suite un long processus d’apprentissage informel et autonome. Il travaille par la suite en tant que consultant en design et ingénieur de recherche pour l’armée Américaine, puis dans la recherche et le développement aérospatial et aéronautique, l’architecture, le stylisme automobile, les méthodes de projection cinématographique 3D et la conception du matériel médical. Bref, un touche à tout.


Source Vidéo : L'histoire du changement - Jacque Fresco (VOSTFR)

Ces travaux l’amènent à l’ingénierie sociale, où il travaillera pendant presque 40 ans à la conception d’un système économique compatible avec les besoins fondamentaux de tous les êtres humains, et qui préserverait l’environnement et les ressources planétaire, un système viable à long terme et évolutif. L’aboutissement de ce projet colossal est « The Venus Project ».

The Venus Project a écrit:

The Venus Project propose une autre vision de ce que l'avenir pourra être si nous appliquions nos présents savoirs afin de parvenir une nouvelle civilisation mondiale durable. Il appelle à une refonte pure et simple de notre culture dans laquelle les insuffisances séculaires de la guerre, de la pauvreté, de la faim, de la dette et des souffrances humaines inutiles sont considérées non seulement comme évitables, mais également totalement inacceptables. Rien de moins se traduira par une poursuite des mêmes lots de problèmes inhérents au monde d'aujourd'hui. Actuellement, beaucoup de gens croient qu'il est nécessaire d'élever davantage les normes éthiques et de promulguer des batteries de lois internationales pour assurer une société mondiale durable (...)

~ The Venus Project, c'est quoi ? ~

Le 4ème Singe

Source de l'article : L’histoire du changement – Jacque Fresco

Revenir en haut Aller en bas
http://followyourintuition.forumactif.org
 

L’humanisme est-il une utopie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Démocratie, Humanisme et Capitalisme
» Charte Internationale pour la Terre et l'Humanisme
» au Pays de l'utopie : UTOPIA ; An 2050
» attaquer l'urssaf en justice! Une utopie?
» Le contrôle parental : entre utopie et connerie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Follow Your Intuition :: Histoire et Courants de Pensée :: L'Humanisme-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet